L’Iran célèbre le troisième anniversaire de l’assassinat américain de Soleimani

L’IRGC jure à nouveau de se venger de « l’arrogance mondiale et du régime sioniste ».

(3 janvier 2023 / JNS) La République islamique d’Iran a fêté mardi le troisième anniversaire de l’attaque par un drone américain qui a tué le commandant de son unité fantôme à l’étranger, le lieutenant-général Qassem Soleimani.

Le regretté commandant de la Force Quds, qui a été tué dans un véhicule quittant l’aéroport de Bagdad, était proche du guide suprême l’ayatollah Khamenei et a joué un rôle stratégique dans les efforts d’enracinement de l’Iran dans tout le Moyen-Orient. Abu Mahdi al-Muhandis, un commandant paramilitaire irakien soutenu par Téhéran, a également été tué lors de la frappe de 2020 à Bagdad.

Soleimani a été remplacé par son adjoint, Brig. Le général Esmail Qaani, qui a tenté de continuer à mettre en œuvre sa stratégie consistant à armer des mandataires terroristes soutenus par Téhéran et à les utiliser pour étendre l’influence iranienne.

« Nous continuerons le chemin de Soleimani. Nous retirerons les États-Unis de la région en plusieurs étapes. Le chef suprême soutient cela. Dieu a promis de venger l’assassinat de Soleimani. Il y aura certainement des actions », a déclaré Qaani, selon un rapport d’ i24 .

L’Iran a riposté deux jours plus tard en tirant 12 missiles balistiques sur la base aérienne d’Ain al Asad dans la province irakienne d’Anbar, qui abritait des troupes américaines, blessant au moins 110 militaires lors de la plus grande attaque de missiles balistiques jamais menée contre les forces américaines.

Le CGRI a juré qu’il continuerait à chercher à se venger de la mort du général des Gardiens de la révolution.

«Le martyr Soleimani était une figure exemplaire face aux ennemis en raison de ses actes révolutionnaires et de sa profonde croyance en Dieu tout-puissant. Ses pensées et ses actes ont ouvert une voie, appelée « l’école de pensée du martyr Soleimani », pour s’opposer à l’arrogance mondiale et au régime sioniste », a déclaré lundi le CGRI dans un communiqué, selon l’ agence de presse Fars, gérée par les Gardiens de la révolution. .

JForum avec JNS

Le commandant de la Force Al-Qods, Qassem Soleimani, reçoit une médaille des mains du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. Source : Wikimédia Commons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.