Nuit de tensions à Argenteuil, les policiers visés par des tirs de mortiers en guise de roquettes.

Israël devrait-elle demander un cessez-le-feu en France?

Entre 4 et 16 policiers et gendarmes tués en mission par an.  Selon les statistiques officielles, les forces de l’ordre ont eu à déplorer ces dernières années entre 4 et 16 décès de policiers ou gendarmes en mission par an.

Le ministère de l’Intérieur, joint par Ouest-France, indique également que, depuis le début de l’année 2021, un policier est mort en mission.

À noter que selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), qui publiait des données sur la question jusqu’en 2018, les décès en mission sont ceux intervenant dans le cadre des « missions classiques de sécurisation des personnes et des biens à la charge des personnels des forces de sécurité. Il s’agit par exemple des missions de maintien de l’ordre, d’investigation, de sécurité publique, de prise en charge des personnes privées de liberté, de renseignement ou de police administrative. »

Dans la nuit de lundi à mardi, des heurts se sont produits dans une cité d’Argenteuil (Val-d’Oise). Plusieurs voitures ont été incendiées et des tirs de mortiers d’artifice ont visé des membres des forces de l’ordre. Il y a derrière cela des analogies claires, que les médias français n’osent regarder en face.

Nouvelle nuit d’incidents en Île-de-France, dans la cité du Val d’Argent à Argenteuil (Val-d’Oise). Dans la nuit de lundi à mardi, une cinquantaine d’individus se sont frottés à la police entre 22h et 2h. De nombreux tirs de mortiers d’artifice et de cocktails molotov ont également visé les forces de l’ordre déployées sur place, sans faire de blessé, a indiqué une source policière à l’AFP. Selon nos informations, 200 munitions de LBD et grenades ont été tirées par les policiers en réplique. Aucune interpellation n’a néanmoins été effectuée.

La France aussi connait ses émeutes, et on y retrouve une population de même type qu’en Israël, à savoir la même haine, la même volonté de violence, la même volonté d’imposer sa loi, et au-delà du mépris affiché pour tout ce qui n’est pas la soumission à un ordre islamique la volonté d’hégémonie. Il est étonnant qu’aucun journaliste ne voit cette analogie flagrante.

Par ailleurs, plusieurs véhicules – une dizaine – ont été incendiés. Les vidéos postées sur les réseaux sociaux dépeignent une scène de chaos, avec plusieurs voitures en proie aux flammes, dont certains retournés sur le toit. Les pompiers sont intervenus pour éteindre ces feux.

Le Val d’Argent, vaste quartier populaire, est régulièrement le théâtre de tensions entre habitants mais aussi avec la police.

Ces incidents surviennent dans un contexte particulièrement tendu sur le pan sécuritaire. C’est aussi un an jour pour jour après le décès de Sabri. Le jeune homme de 18 ans avait succombé à un accident de moto survenu à proximité d’une voiture de police dans un quartier voisin. Le parquet de Pontoise avait ensuite annoncé le classement sans suite de l’enquête, les investigations confirmant « l’absence d’intervention d’un tiers dans l’accident ». Ses proches restent toutefois convaincus de la part de responsabilité des forces de l’ordre dans sa mort et ont demandé l’ouverture d’une information judiciaire. Une marche blanche en la mémoire de la victime est également prévue samedi.

Les tirs de mortiers d’artifice ont augmenté de 44% en avril à Paris et en petite couronne.

Selon les chiffres de la Préfecture de Police, les tirs de mortiers d’artifice constatés à Paris et en petite couronne ont augmenté de 44% au mois d’avril par rapport au premier trimestre 2021.

Il y a eu le commissariat et le centre de rétention de Trappes, visés par des projectiles avril, puis il y a eu ce week-end des tirs d’artifices visant des consommateurs de crack, quartier Stalingrad, dans le XIXe arrondissement de Paris. Le point commun entre les deux affaires : « l’arme » utilisée est la même, c’est-à-dire un mortier d’artifice.

Au mois d’avril, le nombre de tirs de mortiers d’artifice recensés à Paris et en petite couronne a fortement augmenté. Alors que la police n’en avait recensé que 93 tirs par mois en moyenne au premier trimestre 2021, ce nombre est passé à 166 le mois dernier : une augmentation de 44%. Selon les syndicats de police, ce phénomène ne se limite pas à la petite couronne. 

Dans certains quartiers de l’Essonne « on en voit quasiment quotidiennement quand on lit les rapports des collègues », explique Claude Carillo, secrétaire départemental du syndicat Alliance.

Qu’est ce qu’un mortier d’artifice ?

Le mortier d’artifice est un tube, cartonné ou métallique, d’un gros diamètre, contenant de la poudre et une boule. Dans ce tube on glisse théoriquement des pétards d’artifice, puis on met le feu au dispositif : il propulse les projectiles à 10 ou 15 mètres

Mais, ces derniers mois, l’utilisation de ces mortiers n’est plus du tout « amusante« . Au lieu de tourner le mortier vers le ciel, il est utilisé pour envoyer des projectiles et étincelles sur une « cible« . 

Dans certains quartiers, des bandes rivales s’affrontent parfois de cette façon. La police est aussi prise pour cible lorsqu’elle intervient. Plus rarement, ce sont les pompiers qui sont visés. Très rarement, le mortier retrouve son utilisation originelle : le feu d’artifice. 

La loi sécurité globale à la rescousse

Alors que la règlementation de la vente est réclamée depuis de longues années par les syndicats de police, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a décidé de l’intégrer à la loi « sécurité globale », adoptée définitivement le 15 avril dernier. 

Le texte prévoit jusqu’à six mois de prison et 7500 euros d’amende pour les entreprises vendant des « dispositifs pyrotechniques » à des personnes « ne possédant pas les connaissances techniques particulières ou ne répondant pas aux conditions d’âge exigées »

En clair, les vendeurs devront contrôler l’identité des acheteurs, mais ceux-ci seront également sanctionnables par la loi. Des sanctions susceptibles d’êtres doublées si les infractions sont commises en utilisant une messagerie électronique. 

La loi n’est pas encore promulguée donc appliquée car elle est pour le moment entre les mains du Conseil Constitutionnel.

Une loi « de façade » ?

Mais cette loi sera-t-elle vraiment efficace pour inverser la tendance de l’utilisation du mortier d’artifice ? « Théoriquement, il existe déjà une législation forte sur ces produits », attaque Yann Gré, avocat exerçant dans le domaine commercial. 

Effectivement, à regarder les textes de près, n’importe qui ne peut pas acheter n’importe quel matériel pyrotechnique, selon la loi en tout cas. De plus, le mortier d’artifice est déjà considéré comme une ‘arme par destination’, son utilisation contre un individu ou les forces de l’ordre est donc punissable par la loi, « mais pas sa détention », précise la Préfecture de Police. 

Les articles de la loi Sécurité Globale « visent à répondre à plusieurs faits divers, comme souvent l’ont été les lois ces dix dernières années », regrette Yann Gré, alors que l’arsenal législatif est déjà présent. Mais le contrôle des ventes et des achats en ligne reste très compliqué.

JForum – Sources diverses.

1 COMMENTAIRE

  1. « La France devrait réagir par une réponse proportionnée et accepter un cessez- le- feu sous l’égide des Nations-Unies ; l’UNESCO a voté : il n’y a jamais eu de français de souche dans Paris et toute l’Ile de France, ça a toujours été des terres d’Islam , quoiqu’en disent les archéologues et les historiens : les Gaulois ,Charlemagne , Louis XI Louis XIV XV XVI Napoleon etc etc …n’ont jamais existé : c’est la propagande des pouvoirs en place bla bla » LOL
    Remplacez Paris par une autre capitale , par exemple Jerusalem, remplacez le mot français par « juifs  » ou « israéliens » ou « sionistes » (au choix) , remplacer les rois/empereurs cités par « roi David » et « roi Salomon » , et vous aurez une idée de l’absurdité de la propagande palestinienne; et de l’ambiguité de la position française soit-disant « équilibrée » (en réalité pro-arabe) QUI AVAIT VOTE à l’UNESCO que Jerusalem n’a jamais été juive , pour satisfaire la rue arabe : impardonnable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.