La question posée à Binyamin Netanyahou est des plus compliquée, mais elle reste malheureusement binaire.

Mille terroristes ou plus contre le jeune Guilad SHALIT. Sachant ce qu’a répété le Premier ministre israélien que nombre d’entre eux reprendra ses activités terroristes.

Voilà quelques mois deux pères de soldats israéliens faisaient paraître dans la presse israélienne une lettre ouverte au père de Guilad Shalit lui rappelant que leurs enfants étaient tombés à la suite d’attaques perpétrées par des terroristes relâchés par Israël.

Depuis nombre d’israéliens font pression sur le Premier ministre, alors que les pressions sur le Hamas se réduisent considérablement comme nous le voyons à travers l’allègement du blocus.

La question est cruellement simple, mais nous sommes déjà à plus de mille terroristes, et cela ne semble pas suffire. Alors la question est :

Êtes-vous pour qu’Israël paie à n’importe quel prix la libération de Guilad SHALIT ?

Voir rubrique sondage colonne de droite.Shalit: Netanyahu prêt à un échange, mais pas à « n’importe quel prix »

JERUSALEM, 1er juillet 2010 (AFP)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé jeudi qu’Israël ne paierait « pas n’importe quel prix » pour obtenir la libération du soldat israélien Gilad Shalit, tout en confirmant être prêt à relâcher sous conditions un millier de Palestiniens en échange.

« L’État d’Israël est décidé à payer un prix élevé pour la libération de Gilad Shalit, mais nous ne pouvons pas dire que ce sera à n’importe quel prix », a-t-il précisé lors d’une intervention télévisée. Il s’est dit disposé à « relâcher mille prisonniers », mais a estimé qu’il s’agissait d’une « décision compliquée », affirmant que beaucoup de détenus palestiniens libérés par le passé avaient ensuite participé à des attentats anti-israéliens meurtriers.

« Nous ne parlons pas seulement de sauver des gens, mais aussi de mettre des gens en danger », a-t-il insisté. Les médias israéliens évoquent depuis des mois la libération d’un millier de prisonniers Palestiniens, en deux vagues successives de quelque 450 et 550 détenus, en échange du soldat israélien, détenu par le mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza depuis quatre ans.

Les négociations, menées via l’Égypte et un médiateur allemand, achoppent notamment sur l’identité des Palestiniens relâchés, Israël se montrant réticent à libérer des figures de la deuxième Intifada des années 2000, comme le chef terroriste du Fatah pour la Cisjordanie Marwane Barghouthi, ou des « terroristes » susceptibles de commettre de nouveaux attentats.

Ces déclarations interviennent alors que la famille du soldat, lassée d’attendre, a entamé le 27 juin une longue marche de son domicile dans le nord du pays jusqu’à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, où elle doit arriver le 8 juillet.

Réagissant aux propos de M. Netanyahu, le père du soldat, Noam Shalit, a exhorté le Premier ministre à prendre les « décisions difficiles » nécessaires pour obtenir la libération de son fils. « Je vous demande, à vous Premier ministre Benjamin Netanyahu, d’écouter les masses qui marchent avec nous et de tirer d’eux la force pour prendre cette décision difficile avant qu’il ne soit trop tard. »

Un porte-parole du Hamas à Gaza a indiqué à l’AFP que le mouvement n’avait « reçu aucune nouvelle offre sur un échange de prisonniers » dont il a imputé l’échec à M. Netanyahu.

« Netanyahu a essayé de justifier son refus de finaliser l’accord négocié par le médiateur allemand », a déclaré Fawzi Barhoum pour qui « le gouvernement d’occupation porte la responsabilité d’avoir entravé les efforts allemands ». Le porte-parole a réaffirmé que le Hamas était prêt à reprendre les tractations au point où elles s’étaient arrêtées. Israël et le Hamas se rejettent la responsabilité du blocage des négociations.

21 Commentaires

  1. « Nous sommes le peuple de la Thora ». Justement. Mais en tant que « peuple élu », aucun de nous n’a le droit, tel un Ponce Pilate, de décider ou non de la mort d’un presqu’enfant qui souffre depuis 4 ans, ou alors nous serions des monstres, le peuple Juif ne serait fait que de monstres. Je suis très énervée. Qui a osé proposer sur ce site un vote au sujet de la vie ou non de notre enfant à tous, Guilad ? Certains disent qu' »il ne faut pas céder au Hamas ». Mais la vie de Guilad vous y pensez ? Vous ne méritez pas de faire partie de notre communauté, si j’étais en face de vous je vous cracherais à la figure. A après celà vous vous réclamez de la Thora ? Honte à vous !

  2. Je suis d’accod avec Leah : liberté pour Guilad.

    1) D’abord il sagit de sauver Guilad, à n’importe quel prix. Le laisser mourir serait un énorme péché et une tâche indélébile pour la conscience de l’Etat d’Israël et celle de tous les Juifs qui ne pourraient plus se regarder en face ni dormir d’un sommeil de Juste.

    2) Pour les 1000 terroristes aux mains ensanglantées qui seraient libérés en échange, ils ne perdent rien pour attendre. A chacun de leur pas, ils devront se retourner par crainte d’être suivis et ne pourront plus dormir que d’un seul oeil. Toutefois, avant de les relâcher, ne serait-il pas possible de les endormir (somnifères mélangés aux repas) et ensuite de leur inoculer des virus mortels (HIV, etc..) de manière à ce qu’ils ne restent pas longtemps vivants après leur sortie de prison. Quant aux autres prisonniers du Hamas qui auront échappé aux « virus » le Mossad aura tout le loisir de leur provoquer des « accidents » de voiture ou autres…. MAIS AVANT TOUT FAIRE LIBERER GUILAD.

  3. Pour ma part je prefere que l’etat d’israel reconnaisse le hamas comme entité palestinienne arrete les transactions avec le fatah Le hamas etant une entitéé reconnue les transactions sur guilad et le reste prendront une autre résonnance le fatah a ce jour a montré sa faiblaisse et non compétence dans toutes transactions
    du coup on eliminera un interlocuteur et si il y a une intervention musclée il ne sera pas dit que nous n’avons rien cédé Il va de soi que la libération de guillad n’est pas plus importante que la vie d’autres israélien nous savons a qui nous avons a faire aujourd’hui la volonté du hamas ne peut pas tenir a la vie d’un soldat israélien Il en va de tout un peuple cédé a des terroristes sera une premiére et jamais la derniére
    UN AVERTISSEMNT AU HAMAS VAUT MIEUX Q UNE FAIBLESSE

  4. Je passe souvent mes journées au tribunal correctionnelle ou aux assises et 90% se sont des arabes ou mulsulmants comme vous voulez l’un ou l’autre qui sont jugés pour crimes-viol-arracheurs de sacs-casseurs-jet de pierres sur la police-incendies de voitures-manifestations et vendalismes-pompiers- medecins-trafiquants de drogues-, etc…..que l’on voit à la barre avec des condamnations legéres ,voilà se que l’on récolte en France;un arabe restera toujours un arabe meme si vous les libérez ne leur tournez
    jamais le dos ils n’ont aucun respect pour la vie d’un humain;
    Quant à Guilad shalit qu’Israel libére ces sauvages aux faciestes haineux en leur disant simplement que s’ils se font reprendre ils passeront devant un peloton d’exécution sans procer et que leur corps sera mis dans le corps d’un cochon et enterré avec, valable aussi pour tout terroriste abattu;
    ils réfléchiront à deux fois avant de passer à l’act faites » passer le méssage « aux hamas et aux fatah
    et à ceux qui pensent aller aux paradis et étre entouré de vierges.

  5. Hayoun

    Mesdames,Messieurs

    je suis trés surprise de la reaction de certains intervenants. concernant la liberation de GULAD.

    bien sur assis confortablement derriere son ecran ,on peut taper du poing et dire NON !

    Bien qu »assise comme vous ,moi je dis que 10,100,1000,rien n’est assez cher pour la vie de ce petit qui

    croupit depuis 4 ans avec ces bétes inhumaines.

    Quand au gouvernement israeliens ,nous sommes loin des GOLDA MEIR, DAYAN,CHARON et j’en passe

    Il est ou le temps de ENTEBBE,HEICHMAN.

    OUI OUI OUI je suis pour payer le prix ..plutot que de le retrouver dans un cerceuil….

    de toute facon 10 ou 1000 ils voudrons toujours nous jeter a la mer, ils oublient juste que nous savons nager !!!

  6. Oh mon Dieu, à quel dilemme, nous soumettez vous encore ?
    Mr Netanyahou, je comprends les affres dans lesquels vous devez vous trouver.
    Mais d’un autre côté, laisser Guilad, sans savoir, ce qu’ils lui réserveraient.
    Comment peut-on accepter que les parents souffrent encore davantage ?
    Alors que déjà nous-mêmes, en avons le cœur déchiré….

    C’est aux Instances Internationales qu’il faudrait remettre cette responsabilité,
    et avec l’obligation d’en assumer toutes les retombées, quelles qu’elles soient !
    Mais le Monde entier est devenu « collaborateurs ». Se comportent-ils mieux que
    sous Vichy ? Non, il ne reste rien que des faux semblants. Ils pleurent avec nous
    la Shoah, trop, c’en est indécent, parce nos morts de cette horrible époque,
    sont leur alibi, pour fermer les yeux, sur ce qui se passe aujourd’hui….

    Mais Il y a Guilad, Très cher Guilad, tu es devenu la prunelle de nos yeux,
    et ton sort maintenant représente pour nous un grand défi.
    Alors, nous allons le relever, en te faisant revenir, quel qu’en soit le prix.
    En jurant que jamais plus on ne nous y reprendra… Il y aura bien des moyens
    à trouver pour que « ces gens » n’arrivent plus à kidnapper pour leurs odieux chantages,
    sans que l’aveuglement du Monde n’en soit dérangé.

    Bibi, tu dois trouver le moyen, pour que cela n’arrive plus….. Mais aujourd’hui
    RENDS NOUS GUILAD.

    Nous ne voulons pas ressembler à nos ennemis. Une vie pour nous est capitale.
    Nous n’élèverons pas nos enfants dans le culte du suicide.

    Sarah

  7. Evidemment les avis des internautes sont irresponsables.
    Pourtant, comme a dit l’in d’entre eux, il faut libérer SHALIT en rejetant le tonnage de déchets nécessaire dans la nature. Mais entreprendre immédiatement après l’incinération du maximum possible de déchets en liberté… Les bné zonot comme fouad ben éliézer et autres saletés de kadima et de âvoda zara remplaceront les déchets incinérés dans les prisons d’Israël…

    Nous avons l’ordre de la Torah de détruire jusqu’au dernier ces déchets qui polluent la terre.

    POUR DES EXTERMINATIONS MASSIVES DE DECHETS NAZISLAMISTES ET POUR LA PENDAISON DES TRAITRES DE LA MICHPAT ELIONE QUI L’EN EMPËCHENT !

  8. C’est une question très délicate et le gouvernement de Netanyahou doit certainement avoir une grande difficulté à prendre une décision. En pensant à ses parents, on serait tenté de dire qu’il faut absolument le libérer à tout prix mais ce serait une faiblesse de la part d’Israel et la libération d’un millier d’assassins ou de terroristes compromettrait d’avantage la sécurité du pays. En effet, comment accepter qu’Israel paie n’importe quel prix et mette ainsi ses citoyens en péril. Pour ma part et malgré toute la volonté de la Communauté de voir Guilad Shalit libre, je serais tenté de répondre NON pour les raisons évoquées ci-dessus, mais aussi parce qu’étant aux mains des barbares du Hamas depuis 4 ans, il y a malheureusement peu de chances pour que Guilad Shalit soit encore vivant. Et dans cette hypothèse, relacher 1000 activistes du Hamas contre 1 soldat mort n’aurait aucun sens.

  9. NON ! Israël est maître du sujet brûlant de terroristes désespérés.
    La sagesse serait que leurs séjours en prison les aient calmés : si c’est le cas c’est qu’Israël est effectivement un pays exceptionnel comme nous le voulons tous.
    La technique des bracelets électronique ou des puces dans l’organisme serait-elle un obstacle pour l’état hébreu?
    Le filage des ex-terroristes libérés est une science que les différents bureaux israéliens connaissent bien.
    Les résultats de ce forum feront sourire Bibi, ne serait-ce que pour l’incidence financière..
    Il détient déjà la solution adéquate.
    Faisons lui confiance.
    Le Hamas est en train de devenir un interlocuteur. Il va être reconnu politiquement.
    C’est ce qu’il voulait non?

  10. Guilad est VIVANT a la grace de DIEU!
    Mais qui se souicie un seul instant de ses trois camarades eux ,MORTS lors de son kidnaping ?
    Lamentations
    Que leurs ames reposent en paix .
    Je pense a eux et au deuil de leur famille.
    Alain Levy
    Marseille

  11. Seigneur, ou plutôt D.ieu, comme vous dites… Je ne suis pas Israélienne. Je ne suis même pas Juive. Il y a simplement, au fond de moi, un irrationnel qui me dit et me redit qu’il faut lutter. Gilad, petit Gilad, pardon pour ce que je vais dire, pardon de te faire souffrir, mais non, ce n’est pas que je t’abandonne… Tu sais bien, les parties d’échec, sacrifier le pion pour sauver la partie. Sauf qu’ici, ce n’est pas un jeu. C’est une vie, tout de suite, aujourd’hui, contre d’autres sans doute, assurément, mais demain, plus tard, et peut-être qu’une parade sera trouvée pour sauver ces vies menacées, tandis que la tienne, ce fil qui te retient, il est si ténu déjà, combien de temps tiendra-t-il encore ? Alors, dans un premier temps, je serais assez tentée de répondre « non, on ne peut risquer de nombreuses vies pour en sauver une seule ». Et puis mon cœur refoule mon raisonnement, et je dis « sauver une vie, c’est sauver l’homme ». Que nous importe au fond les assassins ? Ils sont connus, on pourra sans doute les tracer, il faut l’espérer… Le chagrin des familles en deuil ? Les familles comprendront que Gilad vivant est plus important que la mémoire de leurs enfants morts et que la vie de Gilad venge la mort des innocents. C’est affreux d’avoir à prendre une décision pareille. Je plains Netanyahou de n’avoir pas d’autre choix visible que cette alternative affreuse. Je pense que c’est risqué, mais je dis « libérez Gilad, libérez le vite, libérez le maintenant ».

  12. Voulez vous connaitre mon humble position ?
    «  » » »Mes amis,
    Tout le monde connait mes postions concernant nos freres en Israel.
    Et si je vivais en EREZT j’aurais certainement contribuer a ecrire une belle chronique dans le CANARD ENCHAINE local et au quotidien.
    Anisi j’ai toujours pensé que lorsque on est CON on le demeure pour la vie,voir la chanson de Brassens a ce sujet.
    Voila ma derniere reflexion a l’instar des » KOMMISSIONNE D’ENQUETE  » imbeciles de nos geniaux strateges sortis de west point.
    Pourquoi ne pas acceder au souhait du HAMAS a liberer un milier d’animaux sanguinaires au profit de la liberation, du petit Shalit ?
    Hein ? je vous vois tous lever vos yeux au ciel……n’est ce pas ?Attendez donc la suite mes freres
    Cela en premier.
    L’idiot bete Natanayahou voudrait les EXPULSER du territoir israelien et palestinien.
    ERREUR FATALE!
    Et pourquoi ?
    Parceque il faudrait plutot les avoir sous la main…..que d’aller les occire au KOWEIT ,me suivivez vous ?
    Serions nous capables d’aller chercher EICHMAN aux ameriques…..serions nous capables de mettre hors d’etat de nuisance TOUT ceux qui ont assassiné nos athletes a Munchen et n’etre pas aptes,un a un de rotir a blanc et chacun a son tour ces « heros fraichement libérés » ?
    C’est bien là la question que je pose! En deuxio…..
    Eternel protege donc ce peuple….

    Suite a la prochaine.

    Alain Levy en colere!

  13. Évidemment qu’il faut payer n’importe quel le prix.
    Nous sommes le peuple de la vie.On s’est tous posé cette question lors de l’assassinat d’ Ilan Halimi ZAL,si seulement on avait été au courant.
    Imaginez le sort que le hamas réserve à Guilad en cas de refus de négociation(en plus de ce qu’ils lui ont deja fait).
    Que Netanyaou leur donne ce qu’ils demandent,mais qu’il prévienne la communauté internationale après l’échange:Si,ne serait-ce qu’un seul des prisonniers libérés ,participe de près ou de loin à un attentat contre Israël,L’autorité palestinienne,le Hamas et le peuple palestinien paieront le prix fort,à coté de quoi Plomb durci aura été Disneyland.

  14. J’ajoute une précision à mon précédent commentaire:
    L’affaire Shalit , aussi pardoxal que cela puisse paraitre n’est pas un problème uniquemement Israélien: c’est une affaire internationale. car ces barbares bafouent en toute impunité les règles qui régissent les prisonniers de guerre. Au lieu de réagir fermement les états dits démocratiques font des salamek à ces tortionnaires.

  15. Non, pas question de se plier au bon vouloir du Hamas
    ISRAEL ne peut se permettre aucune faiblesse… quoi qu’il nous en coûte

    Le sort de Shalit est désespérant, atrocement, mais nous ne devons pas, jamais, faiblir devant le terrorisme.

    Nous sommes le peuple de la Thora

  16. Le problème de ce sondage est que les avis donnés sont « irresponsables », le mien y compris, car il n’appartient pas à l’opinion publique, forcément compassionnelle, d’assumer les conséquences d’une décision. C’est là le rôle des dirigeants qui doivent appréhender tous les aspects d’une décision, quelle qu’elle soit.

    Une fois que cela est dit, je suis, individuellement, comme 100% de vos internautes (j’imagine), d’accord pour tenter l’impossible, le maximum, le prix le plus fort, etc…, pour obtenir la libération de ce jeune soldat, à peine sorti de l’adolescence au moment où il a été fait otage.

    Et je comprends aussi parfaitement que Netanyahou ait a considérer les aspects « non compassionnels », et notamment sécuritaires, de la décision qu’il prendra. Et je n’aimerais pas être à sa place.

    Autrement dit: Netanyahou est à sa fonction, pas nous. Chabat Chalom.

  17. Dans l’absolu OUI! c’est ce qui fait les valeurs et la grandeur d’Israel. Une vie n’a pas de prix surtout pour les proches.
    Mais moi en tant que Français dans mon confort hors de ce pays , je dirai que c’est à Israel qui doit se détermliner en fonction de ses intérets vitaux.
    Au vu de la dure réalité que traverse Israel (Guerres, attentats, missiles reçus etc…) Une vie dans cette problématique est un soldat au même titre que les autres soldats qui risquent leurs vie(ce qui n’empèche pas la valeur de cette vie). C’est dur à dire mais c’est le prix à à payer. En d’autres termes, Il faut dans certains cas pouvoir sacrifier un homme pour sauver un équipage….

  18. Emilie Schindler a dit  » celui qui sauve un homme sauve l’humanité toute entière ».
    Moi, je dis qu’il faut libérer Guilad, pour lui, pour ses parents,sa fratrie, ses amis et tous les soldats qui se battent pour l’état d’Israël et qui donnent tout en échange de rien.

  19. La reponse n’est pas de dire ne pas vouloir payer le prix, mais :

    – Doit-on faire de guilat chalit un martyr comme ron arad

    – ou doit-on entreprendre une action militaire quelqu’en soient les consequences

    Car l’exigence du Hamas est de detruire Israel, en le soumettant a ses conditions

    Rappelons nous lorsque  » Abraham appris que Loth son neveu etait prsisonnier  » il ne s’est pas embarasse des considerations, il a fait une action militaire et a delivre Loth.

    Notre histoire est pleine d’exemples

    Sommes-nous le peuple de la Thora OUI ou NON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.