Dieudonné pas compris en France, apporte la bonne parole à Teheran

    0
    139

    Dieudonné est encore à Téhéran. Cette fois, il ne veut pas libérer Clotilde Reiss, mais parler cinéma en toute liberté avec quelques amis français qui l’accompagnent. Cela veut dire se lâcher en public sur le thème des juifs méchants sans risquer une amende. Une ode à l’indifférence sous toutes ses formes.

    Depuis des années à l’occasion de l’anniversaire de la révolution islamique, le régime des mollahs organise les journées de FAJR (ou aube en arabe) que les Iraniens appellent les journées de ZAJR ou torture. Cette période de 10 jours a son festival de cinéma, le Festival de Fajr qui a récompensé les plus grands cinéastes du régime, ceux qui à l’étranger font semblant d’être des artistes dissidents.

    Cette année, tous ces employés culturels du régime ont boycotté le festival en guise de protestation pro-Moussavi. Cette affaire a obligé certains cinéastes étrangers comme Ken Loach, Peter Brook, Philippe Lioret et Elia Suleiman qui avaient accepté d’aller à la table des mollahs lapideurs à se rétracter en passant à côté de jolies récompenses en nature. Du coup, nos amis intellos de gauche ont également raté l’occasion de croiser Dieudonné, une certaine Maria Poumier (écrivaine et professeure de l’Université de Paris) et un certain Antoine Ribas-Carbo, critique, invités de marque dans la catégorie « cinéma anti-sioniste ».

    Mais dans cette affaire, les plus grands perdants sont les mollahs et leurs trois invités qui espéraient faire du bruit pour leur enseigne personnel à l’occasion de la Journée internationale de la commémoration de l’Holocauste. Privés d’interlocuteurs de grande valeur médiatique, ils se sont contentés d’un échange libre à huis clos dont le thème était par hasard : « Les abus du sionisme en France sous Sarkozy, l’agent des sionistes ».

    On a alors droit à trois discours à charge contre le président Français qui se distingue ces derniers temps dans les médias comme le défenseur de nouvelles sanctions contre les mollahs. Les discours sont des copies inversées de propos tenus par Sarkozy sur Ahmadinejad ou le régime. Puisqu’il a parlé d’Ahmadinejad comme d’un fraudeur, Dieudonné parlera de Sarkozy comme d’un président controversé élu grâce à des fraudes massives. Puisque le président Français a parlé des violations des droits de l’homme en Iran, Maria Poumier et Antoine Ribas-Carbo l’ont tour à tour traité de menteur en lui attribuant plusieurs crimes contre l’humanité. Le tout recouvert d’une épaisse couche de sauce anti-sioniste.

    Sarkozy, le fraudeur | C’est Dieudo qui a ouvert la séance en affirmant que « lors des dernières élections présidentielles, les Français avaient voté en appuyant sur un bouton sans savoir ce qui se tramait derrière sur le réseau électronique et ont été surpris en apprenant l’élection de Sarkozy ». Selon Dieudonné, « le débat sur les fraudes informatiques (orchestrées par les sionistes) n’est pas encore clos en France ». « Le doute persiste », selon l’humoriste. « C’est ce qui explique selon lui que Sarkozy renvoie l’ascenseur à ses protecteurs sionistes en couvrant de ses soins les Franco-sionistes. L’un des exemples de cette protection serait le soutien à Guilad Shalit alors que Sarkozy ne soutient pas les Franco-palestiniens qui croupissent dans les prisons israéliennes ».

    Sarkozy, le menteur complice des violations sionistes des droits de l’homme | Après le premier sujet détaché de la date commémorative qui a motivé cette triple intervention, on a recollé au sujet avec Maria Poumier qui a fait part de « sa certitude que l’holocauste était un grand mensonge », avant de saluer « le courage d’Ahmadinejad qui a su par sa pugnacité vaincre la propagande omniprésente des sionistes ». Le quart d’heure négationniste a en fait servi d’introduction pour identifier les sionistes et leurs amis comme des menteurs car dans la foulée, Poumier a enchaîné sur les « mensonges de Sarkozy ».

    A gauche, Maria Poumier, négationniste de la Shoah

    Selon Maria Poumier, « le président Français devrait cesser de fustiger les violations des droits de l’homme dans d’autres pays car il est lui-même un ennemi des droits de l’homme puisqu’il couvre un réseau qui prélève des organes sur les enfants palestiniens tués pour les vendre à des prix élevés à des riches familles franco-sionistes ».

    Sarkozy, le dictateur liberticide | Après Sarkozy, trafiquant d’organes, on a eu droit à Sarkozy l’ennemi des libertés fondamentales dans l’intervention d’un certain Antoine Ribas-Corbo, « conseiller cinématographique du Parti anti-sioniste ». Selon ce dernier, « Sarkozy a récemment acheté des drones pour bombarder les mouvements français de libération ! Il a également interdit le libre accès aux médias des gens qui souhaitent dénoncer les crimes israéliens par des articles ou des caricatures. La liberté d’expression serait également bafouée en France car on interdit le tournage ou la diffusion de film anti-sioniste ».

    Bref, ils en avaient gros sur la patate. Mais nos trois artistes anti-sionistes ont convenu que « le dernier refuge pour les libertés d’expression restait la république islamique » qui va d’ailleurs financer un documentaire de la redoutable Maria Poumier (qui est aussi fan de Castro). Les invités ont enfin « félicité leurs hôtes d’avoir réussi le combat qui va bientôt anéantir le sionisme » (fin annoncée chaque année).

    Ce sont des discours (affligeants pour leurs auteurs) que nous avons lus à maintes reprises dans les journaux du régime ou entendus dans ses médis audiovisuels. C’est le format de base pour les conférences, festivals, séminaires ou autres rencontres culturelles organisés par le régime en Iran ou ailleurs. Il n’est pas possible d’y échapper.

    C’est d’ailleurs le propos de cet article : il ne s’agissait pas de commenter les fleurs d’intestins du trio dorloté par les mollahs, mais de signaler l’ambiance dans les évènements organisés par les mollahs pour dénoncer ceux qui fréquentent silencieusement ces rencontres pour glaner des budgets pour leurs films comme c’est le cas pour de nombreux cinéastes français.

    Le problème n’est pas Dieudonné, mais ces cinéastes ou acteurs bien vus comme (Binoche ou les habitués cannois) qui mangent à la table des mollahs et en échange invitent les cinéastes lobbyistes des mollahs dans les festivals Européens permettant au régime de diffuser des films qui donnent une image normale de l’Iran.

    Ce texte est pour vous inciter à écrire aux invités étrangers 1″>Article original de ce festival pour savoir pourquoi ils ont accepté de se rendre à un festival qui célèbre une boucherie. Pourquoi ont-ils accepté d’être reçus par un régime qui a dépénalisé la pédophilie, qui lapide les femmes et qui pend les mineurs ? Quel est le prix de leur indifférence ?

    Par Iran-Resist

    http://jssnews.com/2010/01/29/dieudonne-encore-a-teheran-retape-dans-le-negationnisme/

    1 COMMENT

    1. Je pense vraiment que tout çà est dû à une ignorance de la volonté de Dieu parce que personne ne souhaite se mettre à lire la Bible dans son entier, textes des prophètes compris. Mais vraiment, la Terre d’Israël s’étendant de l’Euphrate à la Mer Méditerranée et du Nord du Liban au désert du Néguev comprenant Gaza a été donnée aux enfants d’Israël, c’est-à-dire aux Juifs. Contester cette volonté divine, c’est aller contre Dieu et chacun sera responsable du péché qu’il commettra à la face de Dieu. Maintenant, on peut se poser la question de savoir pourquoi Dieu a-t-il choisi le peuple Juif comme étant son peuple, cette Terre comme étant celle donnée à son peuple. La réponse se trouve dans la Bible, parce qu’il s’est attaché à ses ancêtres et qu’il a béni leur postérité à jamais. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’il ne châtie pas le méchant, celui qui va à l’encontre de sa volonté. Dieu est juste et droit, il maudit celui qui passe outre sa volonté et bénit celui qui s’y conforme. Après avoir voilé sa face pendant plus de 2000 ans, Dieu ré-affirmera à nouveau son pouvoir dans ce monde plus que cela n’a été au temps de Moïse, de David, Salomon et malheureusement, ce jour, tous les ennemis d’Israël disparaîtront après de grands malheurs, ils n’auront droit à aucune résurrection à la fin des temps (il n’y a pas plus pire malédiction). Lisez quelques prophéties de Zacharie :
      “Zacharie 8, 18 La parole de Dieu Sabaot me fut adressée en ces termes:
      Zacharie 8, 19 “Ainsi parle Dieu Sabaot. Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième deviendront pour la maison de Juda allégresse, joie, gais jours de fête. Mais aimez la vérité et la paix!”
      Zacharie 8, 20 Ainsi parle Dieu Sabaot. Il viendra encore des peuples, et des habitants de grandes villes.
      Zacharie 8, 21 Et les habitants d’une ville iront vers l’autre en disant: “Allons donc implorer la face de Dieu et chercher Dieu Sabaot; pour ma part, j’y vais.”
      Zacharie 8, 22 Et de nombreux peuples et des nations puissantes viendront chercher Dieu Sabaot à Jérusalem et implorer la face de Dieu.
      Zacharie 8, 23 Ainsi parle Dieu Sabaot. En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement en disant: “Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.”
      Zacharie 9, 1 Proclamation La parole de Dieu est au pays de Hadrak, à Damas elle fait halte. Car à Dieu appartient la source d’Aram et toutes les tribus d’Israël.”
      Mais qu’Israël ne s’inquiète pas, ce sont les dernières attaques qu’opèrent ses ennemis avant qu’ils ne disparaissent à jamais par la main de Dieu. Dieu a dispersé effectivement son peuple à travers le monde mais Dieu a juré de le ramener sur la Terre de ses ancêtres, c’est ce qu’il a commencé à faire depuis 1948. Dieu a un plan que celui qui est intelligent et croyant connait, Dieu le mettra en application jusqu’au bout : Tous les Juifs du monde se rassembleront et reviendront sur la Terre de leurs ancêtres, après la mort de tous les ennemis qui entourent Israël. Mais je vous le garantis, et cela arrivera comme Dieu a ramené une partie de son peuple sur la Terre de ses ancêtres, tous les ennemis d’Israël disparaîtront à jamais de la surface de la Terre et n’auront droit à aucune résurrection à la fin des temps, ils auront la malédiction la plus ultime car toutes leurs luttes sont en réalité contre Dieu, les Juifs ne sont qu’un prétexte : ils luttent contre Dieu, c’est une guerre ouverte contre Dieu qu’ils mènent. Ci-suite quelques versets d’Ezéchiel :
      Ezéchiel 37, 21 dis-leur: Ainsi parle le Seigneur Dieu. Voici que je vais prendre les Israélites parmi les nations où ils sont allés. Je vais les rassembler de tous côtés et les ramener sur leur sol.
      Ezéchiel 37, 22 J’en ferai une seule nation dans le pays, dans les montagnes d’Israël, et un seul roi sera leur roi à eux tous; ils ne formeront plus deux nations, ils ne seront plus divisés en deux royaumes.
      Il y a des milliers d’autres prophéties mais que les Juifs se rassurent, ils sont les bien aimés de Dieu, Dieu est avec eux. S’il y avait un seul peuple au monde dont l’existence est garantie, c’est celui du peuple Juif. Par contre, les Juifs qui ont quitté leur peuple seront châtiés et même pire que les ennemis d’Israël. Méditez

    2. Allez, Mr mbalambala va aller toucher son cheque chez ahmadi. Un gros cheque d’un petit dirigeant a un gros antijuif…………………………………………………………………………………………………………………………………

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.