Brice Hortefeux fait état d’une menace terroriste renforcée

0
126

PARIS (Reuters) – Brice Hortefeux a indiqué jeudi que la menace terroriste s’était accrue au cours des derniers jours et des dernières heures en France.

Le ministre de l’Intérieur s’est rendu sous la Tour Eiffel, évacuée mardi soir en raison d’une fausse alerte à la bombe.

Il s’exprimait quelques heures après l’enlèvement d’un groupe de sept personnes, dont cinq ressortissants français, dans le nord du Niger, région où opèrent des activistes d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), et au surlendemain du vote interdisant la burqa en France.

“Un faisceau d’indices datant de ces derniers jours et de ces dernières heures démontrent que la menace terroriste est à un niveau élevé”, a déclaré le ministre.

“Face à cette menace terroriste, la vigilance est renforcée. Ce qui explique que nous soyons toujours en plan Vigipirate rouge, mais plan Vigipirate rouge renforcé”.

Interrogé sur la nature de la menace qui vise la France, le ministre s’est contenté de préciser que cette dernière était “aujourd’hui incontestablement à un niveau élevé. La menace s’est réellement renforcée ces derniers jours et ces dernières heures”, a-t-il poursuivi.

RÉUNION PLACE BEAUVEAU

Brice Hortefeux a précisé avoir tenu jeudi matin à son ministère une réunion avec les responsables des services du renseignement et de la lutte contre le terrorisme.

Plusieurs responsables des services de sécurité ont mis en garde contre des risques d’attentat après l’annonce en juillet de la mort de l’otage français Michel Germaneau dans le Sahel.

Des militaires français avaient tenté, en coopération avec leurs homologues mauritaniens, de le libérer le 22 juillet dernier, mais l’opération s’était soldée par un échec.

L’AQMI, qui avait perdu six de ses membres dans l’assaut, avait promis dans un communiqué de se venger.

“A l’ennemi d’Allah Sarkozy, je dis: vous avez manqué une occasion et ouvert la porte de l’horreur dans votre pays”, pouvait-on lire dans ce texte mis en ligne.

L’inquiétude s’est renforcée depuis l’anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Le gouvernement français a adapté, début août, son plan antiterroriste Vigipirate,

Le dispositif actuel de sécurité destiné à prévenir les menaces ou à réagir face aux actions terroristes est au niveau rouge, l’avant-dernier sur l’échelle de gravité des risques, depuis les attentats de Londres en 2005.

Tout en le maintenant à ce niveau, le gouvernement a décidé de renforcer la vigilance devant les lieux de culte sensibles, les sites touristiques, les espaces accueillant de grands événements, les grands magasins et les centres commerciaux.

La Tour Eiffel et ses environs ont été évacués mardi soir à Paris après une alerte à la bombe. La procédure faisait suite à un appel anonyme reçu qui s’est révélé sans fondement.

L’enquête, confiée à la brigade criminelle, a permis d’établir que le coup de fil avait été passé d’une cabine téléphonique proche de la gare de Lyon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.