Un camouflet pour la justice qui est perçue comme le principal problème de la police !

Agressions de policiers : dans un sondage CSA, 82 % des Français s’affirment favorables à une peine de prison automatique.

Une immense majorité des Français veulent défendre leur police. Ils sont en effet 82% à se dire favorables à la condamnation à des peines de prison automatiques pour les agresseurs des forces de l’ordre, rapporte un sondage CSA pour CNEWS.

Attaqués dans leur commissariat, poignardés, pris à partie lors d’intervention, renversés par des chauffards refusant un contrôle, agressés dans la rue ou le train par des délinquants qui les reconnaissent… Les exemples de violences contre les policiers, parfois pour donner la mort, ne manquent pas. Alors que ceux-ci réclament une justice plus sévère contre les auteurs des faits, les Français semblent en accord avec eux.

Ainsi, dans le détail, 51% des interrogés se disent «tout à fait favorable» à une peine de prison automatique en cas de violence contre les forces de l’ordre, et 31% «plutôt favorable».

Si les chiffres montrent un rapport comparable en fonction du sexe ou de la profession des sondés (entre 80 et 84% de favorables), une vraie différence se remarque en fonction de l’âge. En effet, les plus jeunes sont les moins d’accord pour ce genre de peine automatique (67% des 18-24 ans), tandis que les plus anciens sont aussi les plus sévères (89% pour les 65 ans et plus).

Le sondage montre également que les partisans politiques de gauche se veulent les moins durs avec les agresseurs de policiers. Les proches de La France insoumise sont 58% à se dire favorables à la peine de prison automatique, pour une moyenne à gauche de 68% (même chiffre que pour Europe Ecologie-Les Verts).

A droite, dont la moyenne est favorable à la proposition à 90%, ce sont les partisans des Républicains qui soutiennent le plus l’idée (94%). Ceux du Rassemblement national sont 91%. Au centre, les supporters de La République en marche sont 88%.

Le sondage a été réalisé par questionnaire administré du 9 au 10 novembre 2021 auprès d’un échantillon national représentatif de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Source : CNews

1 COMMENTAIRE

  1. ET POUR LE RETABLISSEMENT DE LA PEINE CAPITALE QUEL EST LE pourcentage ?

    ET POUR TOUS CES CRIMES RELEVANT DES ASSISES , viols, sequestrations,braquages, enlèvements ?????? alors que dans de trop nombreux cas le criminel (a 99% de la même origine exotique) se fait offrir un rappel a la loi ou un stage de caresses de hamsters ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.