Quatre missiles de croisière auraient été lancés depuis la côte à travers l’espace aérien libanais vers la Syrie ; des explosions se font entendre près de la capitale Damas.

On signale 3 « étrangers » tués

Des systèmes syriens de défense aérienne à Damas activés par des missiles entrants

Selon certaines informations, on a entendu des explosions à Damas.

Ce que l'on pense être des missiles guidés est vu dans le ciel lors de ce qui serait une attaque à Damas, en Syrie, le 21 janvier 2019, dans cette image fixe extraite d'une vidéo obtenue sur les réseaux sociaux (crédit photo: FACEBOOK DIARY OF A COQUILLE DE MORTIER À DAMAS / YOUMIYAT QADIFAT HAWUN FI DAMASHQ / VIA REUTERS)
Ce que l’on pense être des missiles guidés aperçus dans le ciel lors de ce qui serait une attaque à Damas, en Syrie, le 21 janvier 2019, dans cette image fixe extraite d’une vidéo obtenue sur les réseaux sociaux
(crédit photo: JOURNAL FACEBOOK D’UNE COQUILLE DE MORTIER À DAMAS / YOUMIYAT QADIFAT HAWUN FI DAMASHQ / VIA REUTERS)
Les médias du régime syrien ont déclaré que ses défenses aériennes se sont activées dimanche soir près de Damas juste après onze heures du soir. Les premiers rapports indiquaient qu’il y avait des missiles et qu’on avait entendu une explosion à Damas. Les dernières frappes aériennes importantes sur Damas ont eu lieu en novembre, lorsqu’Israël a frappé des cibles du Corps des Gardiens de la Révolution et détruit au moins six cibles de la défense aérienne syrienne en réponse aux tirs de roquettes des Pantsir et Buk livrés à la Syrie.

3 ressortissants étrangers tués lors d’une frappe des FDI en Syrie

La télévision d’État syrienne a prétendu que l’un des missiles israéliens tirés depuis l’intérieur d’Israël aurait été abattu ; un groupe d’observation de la guerre dit que la roquette a visé des positions militaires iraniennes près de Damas et que les victimes seraient des Iraniens

Associated Press,Ynet|
Mis à jour: 12.23.19, 08:40

 

Trois ressortissants étrangers, qu’on soupçonne d’être des Iraniens, ont été tués dans une attaque présumée de missiles israéliens avant l’aube en Syrie, selon un groupe d’opposition de surveillance de la guerre dans le pays.
Les défenses aériennes syriennes ont ouvert le feu dimanche soir sur des missiles tirés par l’armée israélienne depuis l’intérieur d’Israël et des côtes du Liban, ont rapporté les médias d’Etat. Les habitants de Damas ont déclaré qu’on a pu entendre des explosions pourraient près de la capitale. La télévision d’État a déclaré que l’un des missiles israéliens avait été abattu près de la banlieue de Damas d’Aqraba.
« Lors de l’attaque israélienne de missiles hier soir au sud de la capitale syrienne, au moins trois ressortissants étrangers – probablement d’origine iranienne – ont été tués », a déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne dans un communiqué.
Il n’y a pas eu non plus de commentaire immédiat d’Israël.
L’Observatoire syrien, qui compte des militants dans tout le pays, a ajouté que l’attaque au missile visait des positions militaires iraniennes et syriennes près de Damas.
Le quotidien libanais Al Akhbar a également révélé qu’Israël avait frappé plusieurs dépôts d’armes près de la ville syrienne de Sayyidah Zaynab, à environ 10 km (6 miles) au sud de Damas.
Selon ce reportage, des missiles ont été aperçus au large des côtes libanaises en Syrie et sur les hauteurs du Golan.

שיגור טילי יירוט ממערכות ההגנה האווירית של סוריה

Frappe israélienne de missiles en Syrie
( Photo: Reuters )
Au Liban voisin, on pouvait entendre des avions de guerre israéliens voler dans l’espace aérien du pays au moment des frappes aériennes en Syrie. Damas avait déclaré dans le passé que des avions de combat israéliens avaient tiré des missiles en Syrie depuis l’espace aérien libanais.
Le mois dernier, Israël a déclaré avoir frappé des dizaines de cibles iraniennes en Syrie lors d’une opération « à grande échelle » en réponse aux tirs de roquettes sur le plateau du Golan la veille.
Israël a frappé à plusieurs reprises des cibles liées à l’Iran en Syrie ces dernières années et a mis en garde contre toute présence iranienne permanente à la frontière.
L’Iran a des forces basées en Syrie, le voisin nord d’Israël, et soutient les militants du Hezbollah au Liban.

Selon un autre reportage, de grandes explosions ont été entendues près de la ville d’Al Mayadin, dans l’est de la Syrie, non loin de la frontière irakienne.

 Le correspondant d’ Al-Arabiya, Ziad Halabi, a publié sur Twitter que l’Iran avait récemment commencé à stationner des drones dans les bases aériennes syriennes de la province de Hama et s’est demandé si ce fait avait quelque chose à voir avec l’attaque israélienne présumée dimanche soir.

Le ministre de la Défense, Naftali Bennett, a déclaré que la Syrie pourrait être le Vietnam de l’ Iran, et que la Défense d’Israël exige que l’Iran ne s’enracine pas en Syrie. En novembre, la Russie a publié des informations sur les frappes aériennes israéliennes en Syrie.

Les médias pro-Hamas ont affirmé que des raids contre la Syrie ont été menés depuis le Liban. Divers comptes-rendus des réseaux sociaux ont signalé des explosions autour de Damas et ont déclaré que la défense aérienne était très active. Plusieurs vidéos ont été mises en ligne montrant la trace présumée d’un missile dans le ciel. Un rapport a même affirmé que la base aérienne T-4 (dans le désert de Homs et à mi-chemin d’Al Bukamal à la frontière irakio-syrienne) était ciblée.

Une roquette est tombée dans la région d’Aqraba, à la périphérie de Damas, la cible d’origine étant présumée être une installation iranienne de stockage d’armes [Où deux membres experts des GRI ont été élminés, il y a quelques mois].

Pendant ce temps, un rapport du Liban affirme qu’Israël attaque en Syrie depuis le ciel de Sidon.

Il y a un total d’au moins dix blessés graves signalées, selon des sources arabes.

Ce reportage est en cours et sera mise à jour.

Adaptation : Marc Brzustowski

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.