Les fonctionnaires des douanes et le Shin Bet ont déjoué une tentative de contrebande de combinaisons de plongée…

L’information a été autorisée pour publication ce lundi : Plus tôt ce mois-ci, les fonctionnaires des douanes au poste frontalier de Nitzana en coopération avec l’Agence israélienne de sécurité ( Shin Bet) ont déjoué une tentative de contrebande de combinaisons de plongée dans la bande de Gaza. Selon un document d’importation, l’expédition était censé contenir des vêtements de sport mais un examen approfondi au passage de la frontière entre l’Egypte et Israël a révélé que la cargaison contenait 40 combinaisons de plongée.

 
Importer des combinaisons de plongée dans la bande de Gaza nécessite un permis spécial qui n’avait pas été obtenu pour cet envoi spécifique.
Les forces de sécurité estiment que cette expédition a été organisée par le Hamas afin de reconstruire une force navale, qui inclurait des commandos de plongeurs utilisés pour mener des opérations terroristes contre des cibles israéliennes.
Cette tactique a été utilisée l’été dernier lors de l’opération  » bordure protectrice « , lorsque quatre plongeurs gazaouis ont débarqué sur le territoire israélien afin d’attaquer les forces de sécurité et les civils.
Les employés des douanes au poste frontalier de Nitzana ont rapporté avoir vu une augmentation récente du nombre de tentatives de contrebande d’armes et de matériel servant a la fabrication d’armes dans la bande de Gaza.
Il y a deux semaines, toujours au passage de Nitzana, les douaniers ont localisé et saisi 1.200 tubes de polyuréthane cachés dans une cargaison de silicone.
Le polyuréthane a été interdit d’entrée dans Gaza étant donné qu’il est utilisé par les organisations terroristes pour produire des matériaux servant a la propulsion des roquettes et des fusées.

Source Koide9enisrael

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.