Home International Assad et le Hezbollah rompent le cessez-le-feu©

Assad et le Hezbollah rompent le cessez-le-feu©

0
21
Nouvelle offensive de la Syrie et du Hezbollah pour fouler au pied le cessez-le-feu de Poutine et Trump, qui a fait… long feu

Moins de 24 heures après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu parrainé par les Etats-Unis et la Russie dans le Sud de la Syrie, il a été rompu dès le début de matinée du lundi 10 juillet, lors que vastes forces de l’armée syrienne et du Hezbollah ont lancé une offensive généralisée contre les forces rebelles syriennes dans la province d’Al Suweida. Cette région était enregistrée avec Quneitra et Dera’a comme l’une des trois zones de localisation comprises par l’accord de trêve.

Les sources militaires de Debkafile révèlent que la 5ème Division blindée de l’armée syrienne mène l’offensive que le commandement général de l’armée syrienne désigne comme « l’Opération de la Grande Aurore » afin de la marquer comme l’ouverture d’une nouvelle phase dans la guerre au Sud de la Syrie.

Nos sources militaires décrivent cette attaque comme se focalisant sur les zones rurales du nord de la province d’Al Suweida (pays druze) afin de fournir aux Syriens et au Hezbollah un prétexte pour qu’ils n’ont pas encore leurs quartiers dans cette ville et par conséquent qu’ils ne sont pas concernés par l’accord de cessez-le-feu conclu entre les Présidents Donald Trump et Vladimir Poutine à Hambourg, le vendredi 7 juillet.

Dès les premières heures de leur percée, les troupes syriennes et du Hezbollah ont conquis 11 villages et petites villes, dont Tal Asfar et Al-Qasr, situées à 33 kms de la ville de Suweida, 70 kms de Dera’a sur la frontière jordanienne et 78 kms de Quneitra et de la frontière du Golan israélien.

Elles ont contraint les rebelles qui les défendaient à battre en retraite. La plupart appartiennent aux Forces Démocratiques Syriennes, qui sont entraînées et armées par les Etats-Unis et la Jordanie, en complément de celles du Nord sous l’égide des Kurdes.

Selon nos sources, Damas a décidé de mettre un terme à un autre cessez-le-feu de courte durée, au cours de cette guerre civile de six ans, quand l’armée jordanienne et ses renseignements ont tiré partie de cette pause dans les combats pour transférer de vastes quantités d’armes et d’équipement militaire à ses forces rebelles syriennes alliées défendant Dera’a. Sans la moindre illusion sur la capacité de cet accord de trêve russo-américain de tenir, la Jordanie s’est rapidement mise en branle afin de renforcer ses alliés syriens en vue du prochain cycle d’impitoyable tuerie.

Le régime Assad, pour sa part, s’est senti libre de reprendre le combat parce que l’accord de cessez-le-feu de Trump et Poutine n’a pas défini de lignes de démarcation pour faire la part du feu entre les armées ennemies, laissant cette mesure à prendre aux officiers américains et russes sur le terrain

DEBKAfile Reportage Spécial 10 juillet 2017, 5:38 PM (IDT)

almasdarnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here