Un nouveau commandement israélien pour mener des actions « dans la profondeur »

0
11

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Beny Gantz, a annoncé, la semaine passée, la création d’un nouveau commandement qui sera chargé de « coordonner les opérations conjointes menées sur des profondeurs stratégiques », c’est à dire au-delà des frontières de l’Etat hébreu, donc chez ses adversaires, et pouvant mobiliser à la fois les forces terrestres, l’aviation et la marine.

Cette nouvelle structure, qui n’est pas sans rappeler le Commandement des opérations spéciales français, sera placée sous l’autorité du général Shaï Avital, 59 ans, qui a été par le passé à la tête de la 36ème division blindée de Tsahal, de la 98ème division parachutiste et surtout da la Sayeret Matkal, l’unité commando de l’état-major israélien.

Le général Avital aura sous ses ordres une centaine d’officiers triés sur le volet et pourra compter sur les forces spéciales de l’armée israélienne, dont l’unité d’élite du Commandement de la Région Centre appelée « Maglan », spécialiste des missions en territoire hostile.

La création de ce nouveau commandement répond à un besoin exprimé par la commission Winograd, formée à l’issue de l’opération menée en 2006 contre le Hezbollah, au Liban-Sud. Et l’évolution contexte régional (renversement de Moubarak en Egypte, changement de politique à l’égard d’Israël en Turquie, nucléaire iranien, instabilité en Syrie) a confirmé la pertinence pour l’état-major israélien de se doter d’une telle structure.

Ainsi, Tsahal devrait être en mesure d’intervenir dans la bande de Gaza et au Sud-Liban pour empêcher la contrebande d’armes. Et l’on pense, bien évidemment, aux opérations de sabotage contre le programme nucléaire iranien, dont certaines, comme par exemple les assassinats ciblés de scientifiques ou encore les mystérieuses explosions ayant eu lieu sur des bases des Gardiens de la Révolution, sont attribuées – à tort ou à raison – au Mossad, les services secrets israéliens.

Par ailleurs, le général Gantz a récompensé, le 19 décembre, plusieurs unités spéciales de l’armée israélienne, en leur décernant des « certificats honorifiques » pour leurs actions accomplies en 2011, dont une « dizaines de missions classifiées ». Deux d’entre elles ont été particulièrement citées : l’unité Maglan et le Shayetet 13, c’est à dire les commandos marine de Tsahal, qui a pour sa part obtenu le prix de la « meilleure brigade ».

Opex360.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here