Garges-lès-Gonesse : un feu de poubelle se propage à la réserve d’un restaurant

Aucun blessé n’est à déplorer. Cependant, l’établissement reste fermé pour une durée indéterminée et ses employés sont ce soir au chômage technique.
Le pire a heureusement pu être évité. Ce dimanche, le Grill’inn, situé dans la zone commerciale du Pont à Garges-lès-Gonesse, a été touché par un incendie. Il s’agirait à l’origine d’un feu de poubelle sur le parking qui se serait ensuite propagé à la réserve de ce restaurant à volonté. Deux employés présents ont pu être sortis à temps par les pompiers. Une fois examinés, ils ont été laissés sur place.
D’importants moyens ont cependant été nécessaires pour venir à bout du sinistre : pas moins de six lances à eau dont deux sur échelle ainsi que plus d’une vingtaine de véhicules. Une intervention longue qui, démarrée dans la matinée peu après 8h30, ne s’est tout à fait terminée qu’en fin d’après-midi. Au total, ce sont une centaine de soldats du feu qui ont été mobilisés sur la journée. Une durée qui s’explique notamment par la difficulté d’atteindre certains foyers actifs dans les faux plafonds et la nécessité de ventiler l’ensemble des importantes fumées dans le bâtiment.

Les 29 salariés au chômage technique

L’établissement reste de fait pour l’heure portes closes. Ses 29 employés étaient ce soir au chômage technique pour une durée encore interminée. La majorité des autres commerces de la zone d’activité ont pu continuer leurs activités. Seuls un autre restaurant et une supérette situés à immédiate proximité ont été fermés ce dimanche par sécurité.
Il y a quelques semaines à Domont, un autre feu de poubelle avait manqué se propager à un gymnase. Les flammes léchant rapidement la façade du bâtiment avant l’intervention des pompiers qui avait permis de limiter les dégâts. Dans l’Oise, la salle polyvalente du petit village de Therdonne n’avait pas eu cette chance fin juin. Celle-ci avait été entièrement détruite par un feu allumé au départ dans un conteneur.
Par Anne Collin  www.leparisien.fr
Illustration. Une centaine de pompiers ont été mobilisés au total sur la journée. DR 1

1 COMMENTAIRE

  1. Pas un jour en France, sans violences diverses et variées…
    Je pense, qu’Israel devrait demander une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU, car bien que la justice soit laxiste en France , les forces de l’ordre se défendent du mieux , qu’elles peuvent et en fonction des consignes et blessent parfois les assaillants, ce qui est vraiment inadmissible, la France doit respecter le droit international, répondre de façon proportionnée et laisser cette magnifique jeunesse issue de la diversité exprimer sa colère. N’ai -je pas raison ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.