Le milliardaire Arkadi Rotenberg assure être le propriétaire du « palais de Poutine ».

Le milliardaire Arkadi Rotenberg, un proche de Vladimir Poutine visé par des sanctions occidentales, a affirmé samedi être le propriétaire du « palais » dont l’opposant emprisonné Alexeï Navalny accuse le président russe d’être le bénéficiaire.

« J’ai réussi à conclure un accord avec les créanciers il y a quelques années et je suis devenu bénéficiaire de ce site », a déclaré Arkadi Rotenberg, cité par son service de presse aux agences russes, ajoutant qu’il entendait transformer la résidence en « appartement-hôtel ». « Tout est fait très soigneusement, efficacement et professionnellement. J’espère que nous terminerons la construction de l’hôtel dans quelques années », a déclaré l’homme d’affaires, ancien partenaire de judo de M. Poutine.

Le principal opposant russe Alexeï Navalny a accusé dans une enquête aux quelques 100 millions de vues sur YouTube Vladimir Poutine d’être le bénéficiaire d’un opulent et immense « palais » sur les rives de la mer Noire, dont la construction aurait coûté plus d’un milliard d’euros. Vladimir Poutine a démenti ces accusations, destinées selon lui à « laver le cerveau » des Russes et à les inciter à aller manifester. L’équipe de M. Navalny a organisé une première journée de protestations samedi dernier et prévoient de nouvelles actions dimanche.

La télévisions d’Etat russe a de son côté diffusé des images de la résidence encore largement en travaux et loin du luxe décrit par l’opposant, preuve selon elle, d’une manipulation de l’équipe de M. Navalny. Les alliés de M. Navalny ont assuré que la résidence est actuellement en travaux en raison de défauts de construction et que Vladimir Poutine en est bien le bénéficiaire par l’intermédiaire de prête-noms.

Rotenberg est né en 1951 à Leningrad, où son père, Roman, travaille à la direction de l’usine téléphonique Aube rouge. Rotenberg est d’origine juive. En 1963, à l’âge de douze ans, il intègre le club de sambo d’Anatoli Rakhline, où s’entraine également Vladimir Poutine2.

En 1978, Rotenberg est diplômé de l’université nationale d’éducation physique, de sport et de santé de Lesgaft et devient entraîneur de judo. Après le retour de Poutine en Russie en 1990, Rotenberg s’entraîne avec lui plusieurs fois par semaine.

En 1998, Rotenberg et Vassili Chestakov créent à Saint-Pétersbourg un club de judo et de sambo, le Yawara-Neva Club.

En 1999, il se voit confier par Vladimir Poutine la société publique de vente de vodka, Rosspiritprom.

Rotenberg fait fortune avec son frère Boris Rotenberg dans plusieurs secteurs comme la construction, la fabrication de tuyaux métalliques et la banque. Rotenberg est président du directoire de la SMP Bank et de la société de construction de pipelines Stroygazmontazh (SGM). Les deux frères pratiquent le judo et sont proches du président Vladimir Poutine, à tel point qu’ils sont considérés parmi les hommes d’affaires les plus influents de Russie.

 

4 Commentaires

  1. C’est vrai chacun sa spécialité, les juifs fort du cerveau, les blacks fort en sports , les français fort en adultères , les asiatiques fort aux arts martiaux , les arabes fort en vols ….

  2. le genre d’info qu’il serait préférable d’éviter
    vous donnez un prétexte aux antisémites de brandir leur fameux slogan vieux de milliers d’années : vous voyez bien , les juifs , ils sont partout prés du pouvoir , prés à le manipuler

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.