Une fois de plus le parti LFI se distingue par son antisémitisme, et ses liens avec l’islamofascisme. En pleine affaire « d’apartheid » voilà que le député David Guiraud LFI avec le soutien de son parti vole au secours d’un prêcheur de haine. Cet imam qui ne semble pas maîtriser le Coran dans ses prêches, n’hésite pas à critiquer la République, ses lois et ses représentants, comme il le fait des Juifs, des femmes et de toute forme de société qui ne se soumettrait pas aux règles de l’Islam.

Comment la décision de l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen a pris un tournant politique.

L’imam, proche des Frères musulmans, est accusé par les autorités françaises d’avoir tenu des propos haineux et des appels à la violence visant notamment la communauté juive. Il doit être expulsé vers le Maroc prochainement.

 

Hassan Iquioussen ne reçoit aucune éducation islamique formelle. Surnommé « le prêcheur des cités », il fonde les Jeunes Musulmans de France avec l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). Depuis 2012, il anime une chaine YouTube sur laquelle il donne des cours et partage ses opinions sur divers sujets. Il y émet des propos polémiques et complotistes. Il est connu pour avoir tenu des propos haineux, antisémites, homophobes et misogynes. Il a également proféré des propos négationnistes vis-à-vis du génocide arménien. Iquioussen est affilié aux Frères musulmans.

À propos des Juifs 

Il qualifie les Juifs d’« avares et usuriers », les accuse d’être « le top de la trahison et de la félonie » et d’éviter de « se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves. »

« Retenez ça parce que vous allez comprendre ce qui se passe aujourd’hui. Les Juifs n’ont cessé, depuis ce temps [l’avènement de l’Islam], de comploter contre l’Islam et les musulmans ».

À propos du judaïsme et de la chrétienté 

Il déclare en 2012 : « Les rabbins, les religieux, les curés, les évêques exploitent les petites gens en leur prenant leur fric, en abusant de leurs femmes. Ceux qui ont le pouvoir, quel que soit le pouvoir, ont toujours déclaré en majorité la guerre à qui ? Au Prophète ! »

À propos de l’islamophobie et des attentats

Iquioussen a tenu des propos conspirationnistes et suggère aux musulmans de France que les attentats commis dans les pays occidentaux sont des « pseudo-attentats » orchestrés pour alimenter l’islamophobie. Il déclare notamment : « Vous savez là ce film, ces caricatures, c’est quoi l’objectif ? Ce n’est pas que les non-musulmans nous détestent ; ça, c’est déjà fait. Ils l’ont fait avec le 11 septembre, ils l’ont fait avec le 18 juillet, Londres, Madrid ; ils l’ont fait avec Merah. Vous voyez toutes ces pseudo-affaires ? Ouais ? Ces pseudo-attentats ont pour objectif de faire peur aux non-musulmans pour qu’ils aient peur de l’Islam et des musulmans. Mais ce n’est pas suffisant, la guerre, cela se fait à deux. 

Donc il faut maintenant mettre dans le cœur des musulmans la haine et la peur des non-musulmans. Comment ? En insultant le Prophète de l’islam, en brûlant des Corans. Vous entendez ? Comme ça les musulmans vont développer la haine en eux, et c’est bon, on peut créer le fameux choc des civilisations. C’est ça l’objectif de l’islamophobie. Bouffez-vous la gueule, moi, je vends des armes. Détruisez-vous, moi je reconstruis derrière. Blessez-vous, je vends des médicaments. Bouffez-vous, je vends plus de journaux et j’explose l’audimat. »

À propos des femmes et du mariage

« C’est malheureux qu’aujourd’hui les femmes considèrent que servir leur mari et leurs enfants est une punition alors que c’est une bénédiction. »

En 2014, sur sa chaîne YouTube, après lecture du commentaire d’une auditrice qui lui expliquait qu’elle n’avait pas apprécié qu’il affirme que la place des femmes était à la cuisine, il répond en se moquant : « la place de la femme, elle est dans la cuisine, dans le salon […] Je vois pas pourquoi vous êtes allergiques à la cuisine. […] Vous croyez qu’on est misogynes ou [sic] le fait de dire que c’est évident que c’est la femme qui est le plus souvent dans la cuisine que l’homme. Généralement l’homme, quand il passe dans la cuisine, c’est pour ouvrir le frigidaire et prendre quelque chose ; c’est pas pour faire la vaisselle ou faire à manger. Et alors ? » 

Il suggère ensuite que ne pas nourrir son mari pourrait naturellement conduire à une bagarre entre les époux. « Ma sœur, Allah t’a créée pour travailler, pour subvenir [sic] et assumer tes responsabilités vis-à-vis de ta famille. Attends, tes gosses ont faim, tu ne leur fais pas à manger, ils crèvent de faim. Ton mari a faim, tu ne lui fais pas à manger, il va te manger. Bien sûr que ça va se terminer en bagarre. »

A propos du génocide arménien 

Il a tenu des propos négationnistes en disant : « 500 000 Arméniens ont fait pression sur l’ex-président de la France, Sarko, pour qu’il vote une loi pour condamner les Turcs pour un péché qu’ils n’ont pas commis, on est bien d’accord ? Le pseudo-génocide arménien. La loi n’est pas passée, on peut donc dire que ça n’existait pas. Si la loi était passée, je ferme ma bouche. Vrai ou faux ? Si la loi était passée, je n’aurais pas pu dire que le génocide arménien n’existe pas, parce que la loi me condamne, alors que là, je peux m’éclater. Regarde, je parle : il n’y a pas eu de génocide, et j’ai les preuves historiques qu’il n’y a pas eu de génocide. »

Passe d’armes entre le gouvernement et La France insoumise, recours à la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH)… Depuis quelques jours, l’expulsion du sol français de l’imam Hassan Iquioussen enflamme la sphère politique. Ce jeudi 4 août, la CEDH a donné raison au ministre de l’Intérieur : Gérald Darmanin avait signé vendredi dernier un arrêté ordonnant l’expulsion d’Hassan Iquioussen vers le Maroc, prédicateur du Nord réputé proche des Frères musulmans, pour des appels à la haine et à la violence contre la communauté juive notamment.

Un « dévoiement de l’Etat de droit », selon le député LFIDavid Guiraud. Dimanche, le député « insoumis » a en effet publié un communiqué critiquant cette expulsion résultant selon lui « du fait du prince ». Il avait dit combattre « l’aventure politique de Gérald Darmanin, qui consiste à vouloir, au final, imposer la double peine en France ».

« Il se déshonore », a rétorqué ce jeudi 4 août Gérald Darmanin sur la chaîne CNews.

« Le député LFI de Roubaix-Wattrelos [David Guiraud, NDLR] qui défend cet imam, défend quelqu’un qui a des propos ouvertement antisémites, ouvertement xénophobes, ouvertement homophobes, ouvertement anti-femmes. Il se déshonore. Et il déshonore une partie de la représentation nationale. »

L’imam Iquioussen « n’a rien à faire sur le sol national et qu’on puisse le défendre au sens de la liberté d’expression me signifie l’état de décomposition intellectuelle qu’a l’extrême gauche, LFI, sur ce point », a ajouté le ministre de l’Intérieur, affirmant attendre des « excuses » de la part du parti.

Une « sous-traitance de la justice par d’autres Etats »

Pourtant, dans son communiqué, le député LFI ne contestait pas les propos tenus par l’imam. « Je ne suis pas solidaire de propos homophobes ou antisémites et je ne le serai jamais », a-t-il affirméCe que David Guiraud critique, c’est la « sous-traitance de la justice par d’autres Etats »« Pourquoi la France n’a pas utilisé les outils du droit à sa disposition pour faire condamner des propos condamnables datant d’il y a plusieurs années ? », interrogeait le député.

Jeudi, la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a validé l’arrêté du ministre en rejetant une demande faîte par l’intéressé de suspension de la mesure d’expulsion. « En raison de la gravité de la menace pour l’ordre public, le ministre estimait qu’il n’était pas porté une atteinte disproportionnée à son droit à une vie familiale », précise la CEDH.

JForum.fr – La Croix

 

3 Commentaires

  1. C’est pourtant l’Humanité qui avait, le 7 janvier 2004, dénoncé la dérive islamo faschiste d’Iquioussen, avant de retoutner sa jellaba pour motifs électoraux.

  2. Pourquoi l’article prétend-il que cet imam « ne semble pas maîtriser le Coran dans ses prêches » ?
    Le Coran appelle les musulmans à exterminer les juifs, les chrétiens et tous les non-musulmans et il affirme l’infériorité des femmes. Donc cet imam connaît bien le Coran, ce livre de haine et de barbarie.
    Le Coran est haineux, antisémite, homophobe et misogyne. Comme cet imam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.