Des gardiens de la révolution attaqués dans l’est de l’Iran (Baloutchistan)

L’organisation séparatiste baloutche de “l’Armée de Justice” prétend avoir réussi à éliminer le colonel de la milice Basij lors d’une embuscade contre un convoi iranien

Posté sur:  Mis à jour le: 

Gardiens de la révolution lors d'un affrontement dans l'est de l'Iran
Gardiens de la révolution lors d’un affrontement dans l’est de l’Iran
Alors que la pression économique s’intensifie sur l’Iran et que deux mystérieuses explosions se sont produites, hier en plein centre de Téhéran et la semaine dernière, à Parchin et Shiraz, dans l’est de Téhéran, la République islamique est également confrontée à des facteurs séparatistes dans ses zones périphériques. Le membre du Conseil révolutionnaire islamique du pays, Zahdan Padahasin Maliki, a confirmé mardi à l’agence de presse Maher, qu’une attaque contre un convoi iranien avait lieu au Sistan et dans le sud-est de la province du Baloutchistan.  
Selon un article du journal qatari Al-Arabi al-Jadeed, une organisation dénommée “Armée de justice”, qui a déjà fait de nombreux morts et kidnappés dans les rangs pasdaran l’an dernier, et opérant dans la région entre l’Iran et le Pakistan, a annoncé qu’elle avait éliminé un commandant de la milice Basij déférant aux Gardiens de la révolution. L’organisation a noté que l’explosion avait frappé trois véhicules militaires.
Le conseiller Maliki a nié qu’un commandant ou un membre des Gardiens de la révolution ait été éliminé lors de l’événement. Cependant, dans ses remarques aux médias iraniens, Maliki a déclaré qu’un officier d’un grade équivalent à celui d’un colonel nommé Muhammad Malashahi– n’aurait été que légèrement blessé. Il a ajouté que l’attaque avait été menée en faisant sauter un explosif dès le passage du convoi des Gardiens de la révolution.
Ces dernières années, «l’armée de justice» a mené une série d’attaques contre les gardiens de la révolution iraniens dans cette région. En février 2019, l’organisation a pu faire exploser une camionnette, faisant 13 blessés et 27 morts. Il s’agit d’une milice islamiste sunnite de la région du Baloutchistan, qui est définie comme une organisation terroriste en Iran. Le groupe travaille contre l’Iran, entre autres, pour restaurer les droits des Baloutches et du Balouchistan dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.