L’armée israélienne trace le scénario de sa prochaine guerre avec le Hezbollah

Le correspondant militaire du journal israélien «Maariv», Tal Lev Ram, a évoqué un scénario que l’armée d’Israel adoptera dans sa prochaine guerre contre le Hezbollah. Un scénario qu’elle s’efforce de développer dans ses prochaines manœuvres.

«L’armée prévoit que deux accidents relatifs à des produits dangereux se produisent dans la ville de Haïfa, en plus de la prise pour cible du port par des missiles de grande précision, lancés à partir du Liban», a-t-il précisé.

Ce correspondant a ajouté que le front intérieur, la police et les équipes de sauvetage feront des exercices sur la base de ces spéculations, le mois prochain.

«A la lumière de l’accroissement des capacités du Hezbollah en matière de nombre des missiles et de leur précision, notre armée a élaboré plusieurs estimations sur les dégâts prévus durant la guerre», a-t-il expliqué.

Selon ses dires, ces estimations sont considérées comme très probables lors des prochaines confrontations.

De fait, après avoir examiné les données qui déterminent les potentialités du Hezbollah ainsi que les capacités des systèmes de défense de l’armée israélienne, cette dernière a pris en compte qu’environ 6 % des roquettes que le parti lancerait toucheraient des agglomérations et ne seraient pas interceptées par les systèmes de défense.

Il a noté que dans la zone industrielle limitrophe du golfe de Haïfa, il s’y trouve plusieurs installations de produits dangereux, dont l’explosion causerait une énorme déflagration et des fuites des produits dangereux.

Il a affirmé que Tel Aviv adopte une attitude très sérieuse à l’égard des éventuels dégâts et menaces découlant d’un certain scénario, dans une région habitée par des israéliens qui pourraient inhaler ces substances dangereuses.

Et Ram de poursuivre : «Comme chaque année avant les exercices militaires du front intérieur, les chefs des autorités obtiennent les scénarios attribués à l’ampleur des dégâts et des victimes touchés dans leurs villes, afin qu’ils puissent se préparer à ces éventualités».

Parmi les décisions prises à ce propos, les chefs des services d’urgence et des agences de chaque autorité locale ont été invités à planifier leurs activités pour être prêts à évacuer environ 4% des habitants après que leurs maisons aient été directement ou indirectement touchées.

Le journaliste israélien a rappelé que dans les dernières années, des efforts ont été déployés pour réduire l’ampleur des menaces, par l’ajout des renforts aux installations du golfe de Haïfa ou la baisse des quantités des produits stockés. Mais ces installations constituent toujours un objectif stratégique pour les armes du Hezbollah, ainsi que les installations portuaires de Haïfa et d’Ashdod.

Il a souligné qu’après la fin des manœuvres, qui débuteront le 10 novembre, une manœuvre conjointe sera menée par le commandement du front intérieur et les différents services de secours à Kiryat Shmona, qui simulera la chute d’un missile sur une usine contenant des matières dangereuses.

Il a expliqué que toutes les forces regroupées dans une cellule de crise, sont censées travailler avec la direction de l’usine pour déterminer la source de la fuite des matières dangereuses, alors que la police bloquera les routes pour empêcher les citoyens d’entrer dans la zone dangereuse.

Et de conclure que «les soldats du front intérieur s’efforceront d’évacuer les résidents conformément aux normes de fuite de matières dangereuses, à leur gravité et à l’étendue de leur impact sur les communautés résidentielles de la région».

JForum.fr Source : Maariv

PS : des erreurs graves de terminologie ont été commises. On s’en excuse, le collaborateur est à son premier jour.

4 Commentaires

  1. Une perte de temps ces manœuvres
    Israël peut anéantir le Liban en moins
    De 24h
    Si le Hezbollah, vise des installations civiles
    Et bien évidemment les civils Israëliens
    Alors toutes les lignes rouges seront franchies
    Israël pourra alors répliquer sans se soucier des
    Règles d’une guerre conventionnelle
    Israël pourra alors anéantir, le Liban en détruisant tout sur son passage, les infrastructures militaires et civiles
    Sans se soucier des dommages collatéraux

    • Le collaborateur a fait de graves erreurs de terminologie corrigées depuis. C’est ses débuts aujourd’hui.
      On s’en excuse ce n’est pas du tout dans la ligne éditoriale.

  2. Des mots de propagande mensongère ont été utilisés dans cet article. Je vous le renvoie donc, ci-dessous, les mots incorrectes entre parenthèses et leur correction en majuscules :

    L’armée israélienne trace le scénario de sa prochaine guerre avec le Hezbollah
    Le correspondant militaire du journal israélien «Maariv», Tal Lev Ram, a évoqué un scénario que l’armée (d’occupation) DE LIBERATION NATIONALE adoptera dans sa prochaine guerre contre le Hezbollah. Un scénario qu’elle s’efforce de développer dans ses prochaines manœuvres.
    «L’armée prévoit que deux accidents relatifs à des produits dangereux se produisent dans la ville de Haïfa, en plus de la prise pour cible du port par des missiles de grande précision, lancés à partir du Liban», a-t-il précisé.
    Ce correspondant a ajouté que le front intérieur, la police et les équipes de sauvetage feront des exercices sur la base de ces spéculations, le mois prochain.
    «A la lumière de l’accroissement des capacités du Hezbollah en matière de nombre des missiles et de leur précision, notre armée a élaboré plusieurs estimations sur les dégâts prévus durant la guerre», a-t-il expliqué.
    Selon ses dires, ces estimations sont considérées comme très probables lors des prochaines confrontations.
    De fait, après avoir examiné les données qui déterminent les potentialités du Hezbollah ainsi que les capacités des systèmes de défense de l’armée israélienne, cette dernière a pris en compte qu’environ 6 % des roquettes que le parti lancerait toucheraient des agglomérations et ne seraient pas interceptées par les systèmes de défense.
    Il a noté que dans la zone industrielle limitrophe du golfe de Haïfa, il s’y trouve plusieurs installations de produits dangereux, dont l’explosion causerait une énorme déflagration et des fuites des produits dangereux.
    Il a affirmé que Tel Aviv adopte une attitude très sérieuse à l’égard des éventuels dégâts et menaces découlant d’un certain scénario, dans une région habitée par des (colons) HABITANTS qui pourraient inhaler ces substances dangereuses.
    Et Ram de poursuivre : «Comme chaque année avant les exercices militaires du front intérieur, les chefs des autorités obtiennent les scénarios attribués à l’ampleur des dégâts et des victimes touchés dans leurs villes, afin qu’ils puissent se préparer à ces éventualités».
    Parmi les décisions prises à ce propos, les chefs des services d’urgence et des agences de chaque autorité locale ont été invités à planifier leurs activités pour être prêts à évacuer environ 4% de leurs (colons) CITOYENS après que leurs maisons aient été directement ou indirectement touchées.
    Le journaliste israélien a rappelé que dans les dernières années, des efforts ont été déployés pour réduire l’ampleur des menaces, par l’ajout des renforts aux installations du golfe de Haïfa ou la baisse des quantités des produits stockés. Mais ces installations constituent toujours un objectif stratégique pour les armes du Hezbollah, ainsi que les installations portuaires de Haïfa et d’Ashdod.
    Il a souligné qu’après la fin des manœuvres, qui débuteront le 10 novembre, une manœuvre conjointe sera menée par le commandement du front intérieur et les différents services de secours à Kiryat Shmona, qui simulera la chute d’un missile sur une usine contenant des matières dangereuses.
    Il a expliqué que toutes les forces regroupées dans une cellule de crise, sont censées travailler avec la direction de l’usine pour déterminer la source de la fuite des matières dangereuses, alors que la police bloquera les routes pour empêcher les citoyens d’entrer dans la zone dangereuse.
    Et de conclure que «les soldats du front intérieur s’efforceront d’évacuer les résidents conformément aux normes de fuite de matières dangereuses, à leur gravité et à l’étendue de leur impact sur les communautés résidentielles de la région».
    JForum.fr Source : Maariv

    IL EST INADMISSIBLE QU’UNE TELLE CHOSE SE PRODUISE SUR VOTRE SITE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.