Rapport arabe : la force de Tsahal élimine 2 officiers des renseignements palestiniens à Jénine.

Selon des rapports arabes, les forces spéciales opérant à Jénine la nuit dernière ont tué deux officiers du renseignement palestinien qui ont ouvert le feu sur eux. Un autre agent a été grièvement blessé.

Selon un rapport arabe, pendant la nuit des forces spéciales ont agi à Jénine pour arrêter des personnes recherchées, pendant l’opération un échange de tirs a commencé entre nos forces et des terroristes. Au cours de l’échange de tirs, 2 terroristes ont été tués et un autre terroriste a été grièvement blessé. Ce sont des membres de l’appareil de renseignement palestinien.

Des témoins oculaires palestiniens ont déclaré au site Internet Al-Quds qu’une force spéciale israélienne avait tiré sur une voiture conduite par plusieurs personnes devant le siège de l’appareil de renseignement militaire palestinien à Jénine. En conséquence, des membres du service de renseignement militaire palestinien ont riposté aux sources de la fusillade, et ainsi l’échange de coups de feu a commencé.

Le site d’information palestinien Dunya al-Watan a rapporté de sources à Jénine qu’une force spéciale israélienne a tiré sur un jeune Palestinien près du quartier général des renseignements militaires dans la ville, ce qui a conduit à un échange de tirs.

Le gouverneur de Jénine, Akram Rajoub, a déclaré au site Internet Al-Quds que la force israélienne avait tiré sur le siège de l’appareil de renseignement militaire et que les hommes de l’appareil avaient riposté.

Le chef du renseignement militaire palestinien Jenin Taleb Salahat a déclaré : « Des forces spéciales sont entrées à Jénine ce matin. Notre peuple a été surpris par leur présence. Les forces ont tiré sur eux directement et sans avertissement, cela a causé la mort de deux de nos officiers et en a blessé un. plus sérieusement. »

 

Source palestinienne : « Les services de sécurité pensaient qu’ils étaient des militants du Jihad islamique »

Le quartier général de Jénine croyait apparemment que les forces de Tsahal qui avaient ouvert le feu sur une personne recherchée étaient des membres de l’organisation terroriste, ils ont donc riposté. « Lorsque l’armée entre pour procéder à des arrestations, le quartier général de l’AP reçoit une alerte pour empêcher les échanges de tirs.  » Les morts des tirs de Tsahal à Jénine la nuit dernière (de mercredi à jeudi) dans la nuit sont Adham Yasser Tawfiq Aliyu, un lieutenant-colonel des services de sécurité de l’Autorité palestinienne et Tasir Mahmoud ‘Uthman Issa, un capitaine des services de sécurité.

Un haut responsable de la sécurité palestinienne a déclaré à Israel Today que la fusillade au cours de laquelle les deux officiers palestiniens ont été tués faisait l’objet d’une enquête par des équipes conjointes de Tsahal et des services de sécurité palestiniens.

Il a déclaré : « Lorsque les forces de Tsahal entrent pour procéder à des arrestations de personnes recherchées, les services de sécurité reçoivent un préavis, afin d’éviter des incidents d’échanges de tirs entre les forces israéliennes et les membres des forces palestiniennes.

Le haut responsable palestinien a également déclaré que les deux officiers stationnés aux postes de garde des forces de sécurité palestiniennes à Jénine au moment de l’incident croyaient apparemment que les forces de Tsahal qui ont ouvert le feu sur l’homme recherché voulaient l’arrêter, étaient des militants du Jihad islamique, Lorsqu’il est devenu évident qu’il ne s’agissait pas d’agents du Jihad islamique, mais de forces de Tsahal, il était trop tard et les deux officiers avaient déjà été tués.

L’homme recherché tué est Jamil Muhammad Al-Amuri. Un prisonnier libéré, actif dans l’aile militaire du Jihad islamique. Outre les morts susmentionnés, il y a deux blessés : l’un d’eux est un membre du Jihad islamique et Sam Abu Zeid, qui a été blessé lors de son arrestation. Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a condamné le meurtre de membres du personnel de sécurité palestiniens ce soir et a salué « l’esprit combatif des forces de sécurité, qui s’est révélé dans les affrontements courageux à Jénine avec l’ennemi israélien ».

Le porte-parole du Jihad islamique Tariq Salami, se référant à l’événement de Jénine, a déclaré que la voie de la « résistance » resterait « le seul moyen d’atteindre la victoire et la liberté ». Il a également fait l’éloge de Jénine et des « martyrs » qui ont défendu leur « terre ».

Le ministre des Affaires civiles Hussein al-Sheikh a condamné « l’agression » d’Israël et a appelé la communauté internationale à prendre toutes les mesures possibles pour protéger le peuple palestinien. Le porte-parole d’Abu Mazen, Nabil Abu-Radina, a également condamné l’escalade israélienne, qui, selon lui, a entraîné la mort de deux responsables palestiniens de la sécurité, et a exigé que la communauté internationale et l’administration américaine aux États-Unis condamnent Israël.

JForum – Kol Hai – Israël Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.