Division du renseignement : « Une augmentation alarmante de l’infection due à la mutation est attendue – en particulier chez les jeunes »

Le rapport du service de renseignement dresse un tableau sombre de ce qui se passe au Royaume-Uni: «Les systèmes de santé au bord de l’effondrement, les patients attendent dans des fourgons» •

 

La peur

La mutation britannique déjà présente dans le pays est beaucoup plus contagieuse parmi la jeune population.

Bataille contre la montre et la mutation du covid:

Un rapport de la division du renseignement publié ce matin dimanche avertit que si aucune action immédiate n’est prise, Israël pourrait perdre le contrôle de la maladie contre le Covid, en raison de la propagation de la mutation britannique en Israël . Le ministère de la Santé estime que la mutation britannique est déjà présente chez des dizaines d’Israéliens et est liée à une augmentation de la morbidité dans le secteur ultra-orthodoxe, ainsi que dans le système éducatif, et à une propagation plus rapide du virus en Israël.

Les systèmes de santé au Royaume-Uni sont au bord de l’effondrement, et la mortalité par covid dans le royaume a fortement augmenté en raison de la propagation de la mutation », a averti le département du renseignement. « Son identification en Israël nécessite d’augmenter la campagne de vaccination et d’imposer des restrictions supplémentaires pour empêcher la propagation généralisée de l’épidémie – avant que nous ne perdions le contrôle des niveaux de morbidité. »

Selon des estimations au Royaume-Uni, la nouvelle mutation est 1,56 fois plus contagieuse que les souches corona régulières. « Le nombre de patients au Royaume-Uni augmente rapidement et atteint désormais un niveau encore plus élevé qu’il ne l’était lors de la première vague de morbidité, avec plus de 22 000 hospitalisés », prévient le service de renseignement. « À la lumière de la pression exercée sur les hôpitaux dans le pays, de nombreux patients sont traités dans les ambulances, et certains restent dans des fourgons à l’entrée de la salle d’urgence jusqu’à ce qu’un lit d’hôpital leur soit disponible.

Au cours du week-end, il a été signalé que 18 tests avaient été identifiés avec la mutation sur 94 échantillons ayant subi un séquençage génétique. À ce jour, 900 tests de laboratoire ont été effectués et d’autres résultats sont attendus aujourd’hui.

Les cas identifiés sont deux rapatriés de l’étranger qui ont séjourné dans des hôtels à des fins d’isolement, et le reste a été identifié à partir d’échantillons prélevés en Israël dans les localités : Givat Zeev, Jérusalem, Bnei Brak, Beit Shemesh, Beitar Illit, Modi’in Illit, Ramat Gan, Tibériade, Lakia et Kuseife.

Le Ministère de la santé a déclaré que ces cas sont clairs, mais on estime que la mutation est déjà transmise en Israël dans la communauté et pas seulement chez les rapatriés de l’étranger. Au total, 23 personnes atteintes de la mutation ont été découvertes à ce jour, dont six sont certainement revenues de l’étranger. Nous publions également pour la première fois que dans le séquençage génétique effectué sur des échantillons prélevés en octobre et novembre, la mutation n’a pas été trouvée. Une constatation qui renforce le constat qu’elle n’était pas en Israël avant décembre.

A notre avis, la mutation se trouve chez des dizaines de personnes et pas seulement chez ces 26 détectés On sait que la mutation est 70 à 55% plus contagieuse.

 Santé.

Il a ajouté que « cette épidémie dans une épidémie folle. La variante anglaise infectera de plus en plus rapidement, et nous sommes en fait dans une course contre les vaccins en compétition entre nous pour le virus – nous perdrons si nous ne faisons pas de restrictions importantes. Nous ne devons pas laisser  entrer dans cette catastrophe. « 

Les tests du ministère de la Santé se concentrent sur les rapatriés de l’étranger, la population ultra-orthodoxe et des tests avec des technologies plus sensibles, dans lesquelles une mutation est suspectée. Nous testons non seulement les rapatriés de l’étranger mais aussi plusieurs populations, dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur des échantillons du secteur ultra-orthodoxe, en raison de la très forte augmentation de la morbidité dans ce pays. « Nous soupçonnons qu’il y a autre chose là-bas. Nous l’avons également trouvé dans les quartiers ultra-orthodoxes de Jérusalem », explique le Dr Elrai Price.

JForum – Israël Hayom

 

 

 

5 Commentaires

  1. Quoi qu’il en soit , nous ne pourrons pas vivre indéfiniment avec le couvre-feu voire confinés .A cause des réseaux sociaux les gouv. ont tellement peur qu’ils agissent dans la confusion et ne réfléchissent pas assez.

  2. Il y a 40 millions de virus par M3 d’aire. On n’a pas fini d’en trouver des qui « lavent plus blanc que blanc », comma aurait dit Coluche.
    Je me demande comment l’humanité a fait pour se perpétuer jusqu’à nos jours.
    Par ailleurs, le vaccin Pfizer se prend en 2 injections. Il faudra le renouveler tous les 9 mois : quelle manne pour BigPharma.

  3. Ceci devient suspect.Les informations de l’etranger font etat d’un affaiblissement de la virulence du covid19.Alors qu’est ce c’est tout ce cirque.Faire pression/peur aux gens pour ce vacciner? Avec quoi, car on n’infirme presque pas sur la composition du soit disant vaccin. Savent ils les gens qu’il s’agit d’un compose genique? Et qu’il n’y a pas du tout idee de comment il va reagir le genome humain avec?.

  4. Vaccin, vaccin, c’est la Doxa, il faut FAIRE PEUR! Quel vaccin, au fait? Le Premier venu! Est-il efficace? C’est pas le problème! Dangereux? Pas trop, enfin, ça va. Il tue moins que le Covid? Sans doute. Et l’hydroxy… machin? Chut, il est interdit d’en parler! Quoi, en Israël on interdit de parler, c’est nouveau, ça! Oui, mais comme dans le Pays des droits de l’Homme, la France , c’est AUSSI interdit d’en parler, on est dédouanés, en quelque sorte, et le lobby des labos…Je ne vous raconte pas!

  5. Plus contagieuse (1,56, ça n’est pas « beaucoup » mais ça joue pas mal avec le temps en raison de la loi des exponentielles) mais semble-t-il nettement moins dangereuse et a priori le vaccin protège.
    Il faut être vigilant mais de grâce n’affolons pas nos lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.