Selon un rabbin américain, en 2019, tous les pays du Golfe auront des relations diplomatiques avec Israël

0
562

Le rabbin Marc Schneier, président de la Fondation pour la compréhension ethnique (FFEU), qui entretient des liens étroits avec tous les pays du Golfe Persique, a déclaré à Ynet  qu’en 2019, les six émirats du Golfe auront des relations diplomatiques officielles avec Israël.

« Les premières relations diplomatiques officielles viendront du Bahreïn, et le reste suivra » a confié le rabbin au site d’information israélien.  

Les palestiniens (le Hamas et le Fatah) continuent de condamner la « précipitation » des pays arabes à normaliser leurs relations avec Israël avant la résolution du conflit israélo-palestinien.

Ainsi les gouvernements palestiniens Fatah et Hamas ont blâmé de concert Oman pour avoir reçu Netanyahou.

Ils ont également condamné les Emirats pour avoir autorisé des athlètes Israéliens aux compétitions de judo. Force est de constater que les palestiniens  mesurent mal l’enjeu et le rapprochement qui s’opère depuis quelques temps entre le Golfe et Israël.

Aujourd’hui, le monde arabe sunnite a d’autres préoccupations d’autant que cela fait maintenant plus de 10 ans qu’ils ne réussissent même pas à réconcilier les deux rivaux palestiniens.

« Si, par le passé, les États du Golfe n’étaient disposés à établir des relations officielles avec Israël qu’après un accord de paix avec les Palestiniens, les dirigeants de ces pays déclarent aujourd’hui qu’un simple retour à la table des négociations suffira », aurait confié  le ministre des Affaires étrangères d’Arabie Saoudite au rabbin Marc Schneier selon Ynet.

Au cours des quinze dernières années, le rabbin Schneier a côtoyé de nombreux palais en Arabie saoudite, à Oman, à Bahreïn, au Qatar et aux Émirats Arabes Unis.

Selon lui, cela ne fait aucun doute, c’est la menace iranienne qui est à l’origine du changement d’attitude à l’égard d’Israël. « Israël et les pays du Golfe font face à la même menace existentielle: l’Iran » dit-il en précisant « last but not the least », que les opportunités économiques sont l’autre moteur des relations qui ne cessent de s’améliorer.

« L’émir du Qatar et les dirigeants saoudiens auraient déclaré que la combinaison de la richesse du Golfe et des connaissances de pointe d’Israël pourrait potentiellement transformer la région en une des régions les plus prospères du monde », a expliqué Schneier.

Tel-Avivre-

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.