Salah Hamouri fait l’éloge du terrorisme

5
753

Reçu en France avec les honneurs, Salah Hamouri fait l’éloge du terrorisme

Récemment libéré par Israël, Salah Hamouri a été reçu avec le tapis rouge dans de nombreuses municipalités, principalement communistes. Le militant du FPLP ne renie rien des positions extrémistes de l’organisation palestinienne à laquelle il appartient.

 

Libéré l’automne dernier après avoir passé près d’un an dans une prison israélienne, Salah Hamouri vient d’effectuer une tournée en France avec le soutien très actif du PCF et des municipalités communistes.

Rien d’étonnant à cela : Salah Hamouri est marié à une française, Elsa Lefort, fille de l’ancien député communiste Jean-Claude Lefort, qui n’a pas ménagé sa peine pour défendre la cause de son gendre.

L’activiste palestinien est accusé par Israël d’être l’un des responsables à Jérusalem du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), un groupe terroriste d’inspiration marxiste qui refuse toute idée de coexistence ou de négociation avec Israël dont il prône la destruction.

Avant sa dernière incarcération, Salah Hamouri a déjà passé 7 ans derrière les barreaux pour sa participation en 2005 à une tentative d’attentat contre le Grand rabbin d’Israël Ovadia Yossef.

Médailles d’honneur et tapis rouge

Ce CV peu reluisant n’a pas refroidi les réseaux du PCF et les mairies affiliées qui l’ont accueilli en déroulant pour lui le tapis rouge.

Le 15 novembre, un cocktail a été donné en son honneur au siège du journal l’Humanité.

 

Le 9 décembre, il a été reçu par le maire (PCF) de Stains (93), Azzédine Taïbi, qui lui a remis la médaille de citoyen d’honneur de la ville.

Le site islamiste Oumma.com s’en est fait largement l’écho.

 

 

Pour la circonstance, la Mairie de Stains avait fait imprimer de belles affiches.

Lire la suite sur : infoequitable.org

5 COMMENTS

  1. Le PCF est prêt à soutenir l’antisémitisme, l’antisionisme pour gagner des voix, même celles des terroristes islamonazis. Une mentalité perverse, abjecte, immonde au mieux, néonazie peut-être…

  2. Si ce Franco-Arabe fait parler de lui dans les médias Français, ce n’est pas pour son élocution ni pour ces discours militants mais c’est simplement parce que son beau-père J-C. Lefort, ex-sénateur membre de la mafia PCF, tente d’en faire un élu de préférence Européen afin que ce gland puisse espérer un jour gagner sa vie.
    Pour cela, le beau-père, qui n’hésite pas a le présenter comme un “avocat palestinien”, se démène comme un beau diable pour le présenter à toute la doxa Parisienne, aider dans sa tâche par l’argent Algérien et Qatari qui voit l’occasion de caser un islamiste de plus dans le tissu politique Français.

  3. “Ce CV peu reluisant n’a pas refroidi les réseaux du PCF et les mairies affiliées qui l’ont accueilli en déroulant pour lui le tapis rouge.”
    Au contraire, c’est très exactement ce que les Cocos, en perte de vitesse (voire en voie d’extinction) recherchent.
    A noter qu’il a aussi été reçu par la mairie d’Ivry sur Seine (94) qui a fait de Barghouti un citoyen d’horreur…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.