LES ANTISIONISTES JUIFS TENTENT DE LÉGITIMER L’ANTISÉMITISME.

Avec l’aide du « New York Times », des Juifs de gauche s’opposent aux efforts de sensibilisation à la haine des juifs et avertissent même les amis libéraux d’Israël qu’ils sont des cibles légitimes.

Si vous lisez non seulement le New York Time, mais que vous le considérez toujours comme la source d’information faisant autorité, alors vous êtes conscient d’un problème croissant associé à l’antisémitisme. Je ne fais pas référence par là au fait que c’est la saison ouverte pour attaquer les Juifs orthodoxes à Brooklyn et dans d’autres parties de New York avec la prépondérance des crimes de haine dirigés contre eux et, comme « Tablet » l’ a récemment rapporté, pas un seul auteur n’a passé même une journée en prison pour leurs crimes.

Cela ne cadre pas avec l’idée d’antisémitisme que se fait ce journal, qui se limite aux activités des suprémacistes blancs d’extrême droite et aux tentatives fallacieuses de lier ces attaques à leurs ennemis politiques préférés, comme l’ancien président Donald Trump. Donc, il n’y a pas eu grand-chose à propos de cette épidémie de crimes haineux ou de la façon dont les lois de «réforme de la caution» ont été réveillées et les procureurs qui ne sont pas intéressés à poursuivre les criminels et leur donnent un laissez-passer, dans le Times.

Au contraire, en ce qui concerne le Times, le problème avec cette discussion sur l’antisémitisme n’est pas que trop peu d’attention est portée à une telle violence ou au volume croissant de haine des Juifs sur les campus universitaires et ailleurs dans lesquels les Juifs et Israël sont faussement stigmatisés. en tant qu’oppresseurs et bénéficiaires du « privilège blanc ». Selon le Times, le problème est que ceux qui cherchent la destruction du seul État juif sur la planète – quelque chose qui ne pourrait être réalisé que par le génocide de ses 7 millions de citoyens juifs, vraisemblablement grâce aux efforts des nationalistes islamistes et palestiniens est que les terroristes qui recherchent cet objectif sont accusés à tort d’antisémitisme.

C’est la vanité d’un récent torchon publié dans le Times par Peter Beinart. Collaborateur fréquent du journal, Beinart est un ex-libéral sioniste devenu opposant à Israël qui édite dans les courants juifs d’extrême gauche et enseigne à la City University de New York. Selon Beinart, le fait que même les libéraux pensent que ceux qui haïssent Israël se livrent à l’antisémitisme est le véritable scandale. Beinart est en colère que de nombreux juifs libéraux dénoncent, bien qu’à contrecœur, ces groupes qui se font passer pour des défenseurs des droits de l’homme, comme Amnesty International et Human Rights Watch, et ceux qui promeuvent le mouvement BDS accusent à tort Israël d’apartheid et soutiennent les efforts pour l’effacer hors carte.

La volonté de discuter de l’existence de l’antisémitisme de gauche a été lente et réticente chez les libéraux. Mais Beinart critique même les choix de la Ligue anti-diffamation et de l’historienne Deborah Lipstadt. L’ADL, qui est devenue un hack partisan lorsqu’il s’agit d’attaquer les conservateurs, et des personnalités comme Lipstadt, professeur à l’Université Emory qui a été récompensée pour son  approbation de la diffamation scandaleuse de l’administration Trump comme l’équivalent moral du parti nazi, était nommés par le président Joe Biden en tant qu’envoyé du département d’État américain pour surveiller et combattre l’antisémitisme, ont leurs défauts. Mais même eux, sont toujours prêts à répondre occasionnellement à la menace que fait peser la gauche sur les Juifs.

En effet, même CNN était prêt à reconnaître récemment comment ceux qui souhaitent détruire Israël se livrent à des actions antisémites qui ciblent les Juifs dans un récent rapport spécial, même si la même émission a minimisé son importance tout en accordant beaucoup plus d’attention aux tentatives malhonnêtes de connecter Trump à l’antisémitisme.

Utilisant la chaire d’intimidation qui lui a été accordée par le Times, Beinart a pu utiliser l’une des publications les plus lues au monde pour affirmer que quiconque défend Israël contre l’apartheid ment ou souligne la façon dont ceux qui souhaitent l’éliminer (au lieu de simplement critiquer certaines des politiques de son gouvernement) sont se livrer à la discrimination contre les Juifs sont le vrai problème. Selon Beinart, la simple existence d’un État juif est une forme de racisme et de « suprématie juive » à laquelle il faut s’opposer. À ses yeux, la guerre palestinienne d’un siècle contre le sionisme et l’opposition à un État juif, peu importe où ses frontières sont tracées, est une cause juste. Plus que cela, il soutient que la volonté des Juifs de défendre leur État, même en le critiquant souvent, comme le font l’ADL et Lipstadt, discrédite les efforts pour s’opposer à l’antisémitisme.

Comme ses alliés terroristes palestiniens, Beinart est particulièrement en colère contre les États arabes et musulmans qui ont fait la paix avec Israël – soit ouvertement via les accords d’Abraham de l’administration Trump, soit discrètement, comme c’est le cas avec l’Arabie saoudite – et pense que les liens avec ces gouvernements certes autoritaires discrédite également les Juifs. Que sa cause soit discréditée par le fait que ceux qui sont d’accord avec lui parmi les groupes palestiniens ou leurs alliés iraniens ont constamment rejeté le compromis et la paix – et recherchent le génocide juif – est un détail mineur qu’il ignore.

La propre histoire embarrassante de Beinart d’errances d’un partisan néolibéral de la guerre de l’administration Bush en Irak à un opposant virulent à la fois à celle-ci et à la politique étrangère américaine pendant son temps en tant que rédacteur en chef de  The New Republic , puis en tant que partisan sioniste libéral d’Israël et défenseur d’une solution à deux États à sa position actuelle dans laquelle il soutient le démantèlement d’Israël, il est difficile de le prendre au sérieux. Il a toujours été un écrivain intellectuellement superficiel dont la volonté d’exprimer ses opinions n’a d’égal que son ignorance souvent à couper le souffle de nombreux sujets dont il discute, dont Israël est l’exemple le plus visible.

Pourtant, Beinart, qui a déjà été inclus par le magazine Foreign Policy sur sa liste des 100 meilleurs penseurs mondiaux, n’est pas seulement quelqu’un qui a régulièrement accès à l’une des plus grandes plateformes de publication au monde pour ses opinions haineuses. C’est aussi une girouette fiable qui peut généralement nous dire dans quelle direction le vent souffle parmi les élites de gauche qui ont une telle emprise sur le contrôle des grandes institutions du journalisme, de l’université et de la culture populaire.

Il est donc significatif que Beinart ne se contente pas d’exprimer son ressentiment face à la façon dont l’écrasante majorité des Israéliens, ainsi que la plupart des Juifs américains, n’ont pas suivi son conseil de se rendre à ceux qui mettraient leur existence en danger. Il adopte maintenant le récit intersectionnel dans lequel l’effort de destruction d’Israël est identifié comme une cause que les amoureux de la liberté devraient soutenir.

L’avertissement pas si subtil, mais implicite dans son article est que l’écrasante majorité des Juifs qui sont sionistes – même des libéraux comme l’ADL et Lipstadt – discréditent le peuple juif et s’exposent à ce qui, selon lui, sont des attaques justifiées de la part de la gauche.

Et de peur que l’on pense que cet article de Beinart est un cas isolé, il est révélateur que la même semaine au cours de laquelle il a été publié, la division des nouvelles du journal a pesé avec sa propre version du même argument dans lequel il dépeint un employé dissident de Google comme un martyr aux complots sionistes.

Le même journal qui ne trouve pas d’espace pour signaler le nombre croissant de crimes haineux contre les Juifs à New York (ces attaques constituent la grande majorité de tous les crimes haineux signalés dans la ville), y compris le plus récent dans lequel  trois Juifs hassidiques ont été agressés  à New York. instances distinctes, était prêt à consacrer  une place considérable  sur la première page de sa section B aux plaintes d’un antisioniste juif nommé Ariel Koren travaillant chez le géant de la Big Tech qui s’opposait au fait que Google avait conclu un contrat avec l’État d’Israël pour lui fournir des services d’intelligence artificielle et d’informatique.

Selon Koren, Google a exercé des représailles contre elle pour avoir organisé des efforts pour protester contre le lien de l’entreprise avec Israël, bien que le Conseil national des relations du travail ait rejeté sa plainte. Bien qu’elle prétende qu’Israël utilise Google pour aider à opprimer les Palestiniens, le contrat semble couvrir uniquement l’accès des agences gouvernementales israéliennes à ses plateformes Cloud et n’est pas impliqué dans des opérations classifiées ou militaires. Mais cela n’a pas d’importance pour un militant du BDS comme Koren, qui croit que tout ce que fait l’État juif est intrinsèquement oppressif et donc un crime répréhensible.

Cette défense implicite des boycotts d’Israël par le BDS et l’article de Beinart envoient un message puissant. Le  Times , qui a une longue et déshonorante histoire de minimisation de l’antisémitisme et de reportages biaisés sur Israël, ne se contente pas de préciser qu’il ne couvrira pas les attaques contre les Juifs, sauf celles de personnes qu’il peut identifier comme des opposants politiques. Il est également de plus en plus investi dans une campagne pour légitimer l’antisémitisme de gauche, et il a des alliés volontaires dans la communauté juive comme Beinart, qui se présente souvent comme un juif pratiquant, qui l’aidera dans cet effort. La décision du Times de s’engager dans ce genre de campagne contre Israël et les Juifs est un signal de plus pour les Juifs libéraux qui ne comprennent pas que la gauche vient pour eux autant que pour les conservateurs et les Israéliens.

 

9 Commentaires

  1. Israel doit « tomber », c’est le passage obligé, pour que Machiah arrive.
    Et c’est ce que font tous ces antisionistes et antisémites juifs, et ces derniers ne le savent même pas.
    Et qui se frottent les mains ?
    Ce sont LES-A-RA-BES.
    Allez-y les mecs, dénigrez Israel, le seul refuge JUIF, contre les pogroms de la planète entière.
    Rappelez-vous le film « M. KLEIN » de J/ Losey.
    « Mais je ne suis pas juif, disait-il » et en fin de compte le gars est parti vers les camps de la mort.
    A-GER-BER.

  2. Être antisioniste, c’est être par haine gratuite, contre l’existence d’un pays qui ne vous a rien fait. C’est stupide. Vouloir rester juif et être antisioniste, c’est comme se priver et priver ses proches d’un ultime recours en cas de danger suprême.C’est stupide. Donc, être juif et antisioniste, c’est être stupide et stupide. Pourquoi rester juif lorsqu’on est antisioniste, il vaut mieux se renier et disparaître en tant que juif, si c’est possible, bien sûr ?

  3. Comme je le dis depuis des dizaines d’années, pour lutter efficacement contre l’antisémitisme, il faut commencer par le faire en Israël; si Israël ne le fait pas, ne montre pas l’exemple, aucun autre pays dans le monde le fera. Donc il faut en Israël condamner à des peines de prison fermes tout acte , parole ou écrit antisémite en commençant par les  » influenceurs » à savoir hommes politiques, journalistes, artistes, enseignants,… qu’ils soient Juifs ou non. En résumé, très rapidement de nombreux journalistes, écrivains et politiciens se retrouveront en prison pour une première peine de prison. En cas de récidive, la peine devra être plus sévère. Il suffit d’appliquer la définition IHRA de l’antisémitisme qui explique très clairement que le double standard à l’encontre d’Israël est aussi de l’antisémitisme. Pour les Juifs antisémites non Israéliens et les non-juifs non-Israéliens antisémites, interdiction d’entrer en Israël ou expulsion après avoir purgé leur peine de prison.

    • MOI J ACCUSE LA COUR SUPREME GAUCHISTE ALLIEES DE LA GAUCHE PRO PALESTINIENNE D ISRAEL …YESH ATID ..AVODA MERETZ QUI ONT OUBLIER QUE LES PALESTINIENS CONTINUENT DE HAIR LES JUIFS DANS LEURS BOOKS D ECOLE ET LA MOI J ACCUSE AUSSI LA GAUCHE ISRAELIENNE TRAITRE QUI A VENDU SON AME ET QUI SONT POUR LA PLUPART DES ACHLENAZES ANTI RELIGIEUX LAICS ALORS QUE LES AIEULS EN POLOGNE ETC ONT ETE DES HASSIDICS ..COMMENT CES GAUCHISTES ONT ILS PU DEVENIR COMME CA ??? MOI J ACCUSE AUSSI LE LIKOUD QUI NA RIEN FAIT POUR DETRUIRE LES GAUCHISTES JUIFS QUI SE TROUVENT PARTOUT EN ISRAEL ….DANS LA JUSTICE DANS LES UNIVERSITES COMME CE CHERCHEUR DE YAD WACHEM EHUD GOLDREICH QUI REFUSE D ALLER DANS LES TERRITOIRES LIBERES DE JUDEE SAMARIE …CE MEC LA AURAIT DU ETRE VIRE DE SON POSTE SANS SALAIRE ET C EST CA QU AURAIT DU FAIRE LE LIKOUD QUI NA JAMAIS RIEN FAIT EN CE SENS SURTOUT SOUS BIBI LE LIBERAL QUI A VOULU MONTRER EN ISRAEL QUE LA VIE EST DEMOCRATIQUE … IL EST DEVENU FOU CE BIBI ET S IL CHANGE PAS SA POLITIQUE IL NE VEUT MEME PAS ANNEXER LA JUDEE SAMARIE ET GAZA QU IL AURAIT PU ANNEXER EN 2013 NI METTRE KO LE HAMAS …

      BIBI N EST PAS BON POUR ISRAEL NI LA GAUCHE NON PLUS QUI EST TRAIN DE RENDRE D ISRAEL UN PAYS BI NATIONAL OU LE SIONISME SERA MORT …OUI LES ACHKENAZES DE GAUCHE ONT POURRI ISRAEL MAIS LE LIKOUD AUSSI SANS RIEN FAIRE DDE CONCRET CONTRE CETTE GAUCHE QUI SONT PARTOUT DANS LA JUSTICE UNIVERSITES …POLICE TSAHAL AVEC LES GENERAUX DE GAUCHE COMME GANTZ QUI AUTORISE LES COLONS ARABES DE ZONE C A CONSTRUIRE ET DE L AUTRE COTE INTERDIT AUX JUIFS DES COLLINES DE CONSTRUIRE DES IMPLANTATIONS ..ALORS OU ETS L ERREUR ??? ET AVEC CA L EX LIKOUD PASSE CHEZ GANTZ GIDON SAAR A TRAHI ET VENDU SON ELECTORAT DE DROITE ET J ESPERE QUE LE PARTI DE GANTZ /SAAR/EIZENCOTT SERA LAMINE ET BOYCOTTE PAR LES ELECTEURS D ISRAEL QUI VEULENT UN GRAND ISRAEL ET LE SEUL QUI POURRA REHAUSSER LE PRESTIGE D ISRAEL EN LUTTANT CONTRE LES GAUCHISTES DE PARTOUT EST ITAMAR BEN GVIR ET C EST LUI QUI DEVRAIT ETRE PM D ISRAEL ….ILS ATTAQUERA A CETTE COUR SUPREME OU BAGATZ QUI DEFENDENT PLUS LES INTERETS DES GAUCHISTES ET DE LEURS AMIS PALESTINIENS VIA LES SHALOM ACHAV ..BETHSELEM ..YESH DIN .YESH VUL IR AMIM BREAKING THE SILENCE ETC QUI SONT EN MAJORITE DES ACHKENAZES CA VA PAS DU TOUT CHEZ EUX JE PENSE POUR VOULOIR DEMEMBRER ISRAEL ET LE REMPLACER PAR UN ETAT BI NATIONAL …

      ISRALIENS SI VOUS ME LISEZ VOTEZ QUE DU BEN GVIR ET SMOTRIC QUI EUX SONT L AVENIR D ISRAEL ET S ATTAQUERONT AUX GAUCHISTES DE PARTOUT ET INTERDIRONT AUX ARABES DE CONSTRUIRE COMME ILS SERONT EXPULSES MANU MILITARI VERS LA JORDANIE SYRIE EMIRATS IRAK ARABIE ET CEUX DE GAZA VERS L EGYPTE …

      AM ISRAEL CHAI ET VIVE BEN GVIR PM D ISRAEL

  4. C’est quand même bizarre que cet anti sémitisme s’est développé lors des mandats du noir cryptomusulman Obama
    On se souvient de sa visite en Arabie et là Obama président des Etats Unis s’est prosterné devant le roi et en soumission lui a baisé la main .Le message est transmis
    Puis Bernie Sanders et les 4 sorcières arabe noire mexicaine ont pu être élues au congres et des discours de haine ont commencé avec des critiques violentes sur Israël par ce sorcières du parti démocrate jusque là pro israélien
    Avec es gauchistes dont certains juifs on a assisté à une modification de ce parti qui est devenu un parti socialo gauchiste et partage envers Israël
    Pendant ce temps là Obama et ses amis noirs puants et les pays arabes notamment Qatar et Arabie déversaient des millions de dollars sur les campus universitaires avec création de fondations et ceci pour développer la haine des juifs et surtout sur Israël
    Les médias ont reçu des millions de dollars par ces les pays pour répandre des faux reportages sur Israël et le stigmatiser surtout par des journalistes juifs achetés et n’ayant plus rien de judéité et toge par la haine de soi
    Obama a gagné : le parti démocrate est pro arabe et campus ou médias déversent leur haine entraînant des agressions permanentes
    Les juifs américains les vrais ont été piégés par Obama et sa clique de noirs puants et avec l’aide du flot d’argent des pays
    pétroliers
    Israël comme d’habitude a perdu la guerre de communication surtout avec le gouvernement incompétent de Bennett et du stupidest journaliste Lapid
    Il serait temps que les Associations juives et Israël réagissent et éliminent Obama et les responsables du Times et s’opposent au Qatar ennemi d’Israël et financier du Hamas

  5. Si vous souhaitez voir ce qu’il en est de la gauche juive antisioniste de France, vous trouverez une ample moisson dans l’ouvrage de Herman Zvi LEVY « L’étrange destin de la question juive » paru l’année dernière (2021) à Paris aux éditions Vérone. (annoncé sur Radio J). Les antisémites les plus patentés, qui depuis 1945 ont délaissé le thème de « la question juive, peuvent s’en délecter.

  6. C’est vrai qu’il n’y a pas tant de juifs qui légitiment l antisémitisme mais les medias sont braqués sur eux pour justifier un antisémitisme.L’ignorance de certains d’entre eux des origines des pseudo-palestiniens qui ne sont que des jordaniens,des Égyptiens,…qui ont squatté le territoire Israélien pendant des décennies et qui essaient de s’en approprier par le mensonge .Israël compte une population de deux millions de musulmans peut être que ces juifs qui tournent le dos à Israël peuvent me nomer un seul pays musulman où il ya autant de juifs .La terre n’appartient à personne elle appartient au créateur qui a réservé ce territoire pour son peuple et céder ne serait qu’une parcelle de ce territoire serait d’aller contre la décision divine

  7. En fait, les juifs honteux, les juifs renegats, les juifs qui s’excusent d’etre juifs… en clair tous les juifs, qui ont la haine de soi et certains juifs orthodoxes antisionistes ne sont pas si nombreux, mais ils ont a leur disposition de nombreux medias, qui leur ouvrent les bras et peuvent ansi faire du bruit. Donc, les representants juifs officiels et autres groupes, qui soutiennent les juifs et Israel doivent faire plus de bruit et cesser de raser les murs, ils devraient acheter des tribunes dans les medias, reagir vertement et montrer, qu’ils sont plus nombreux, car malheureusement, tout est fait pour que personnes, comme Goldnadel ou Habib soient rendus le moins audibles possibles. Maintenant, il m’est venu une idee, les grandes organisations juives devraient organiser chacune dans leurs pays respectifs, un concours sur l’histoire du pseudo peuple paslestinien et du pdseudo etat de Palestine., car les reponses seraient tres interessantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.