Les données concrètes ont été révélées à la Knesset : près de 50 survivants de Nova se sont suicidés

Le cri des survivants du massacre de Nova : « Pourquoi devons-nous prouver et en dire davantage pour obtenir de l’aide ? Nous ne pouvons rien faire. »

La Commission nationale d’audit tient aujourd’hui (mardi) une discussion sur les difficultés bureaucratiques rencontrées par les survivants du massacre du festival de Nova le 7 octobre pour recevoir l’assistance et une aide pour des traitements de la part des autorités.

Guy Ben Shimon, qui a survécu au massacre, a révélé un fait particulièrement difficile. « Il y a eu près de 50 suicides à la suite des évènements à Nova, c’est un chiffre qui était vrai il y a deux mois. Il y a beaucoup plus d’hospitalisations de force. »

Naama Eitan, qui a également survécu, a déclaré : « J’ai participé à une étude qui a vérifié mon pouls et d’autres paramètres et a révélé à quel point je suis en mauvaise santé. Mes heures de sommeil moyennes sont de deux heures par nuit. Après sept heures de sommeil, je me vois sous un arbre et les terroristes passent à côté de moi. J’appelle la police où êtes-vous ? Pourquoi n’y a-t-il personne pourquoi ne viennent-ils pas. Ma tête est bruyante et j’ai besoin de quelqu’un pour m’accompagner tout le temps. J’ai des amis qui ne sont pas encore sortis du lit. . Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi dois-je prouver à quelqu’un ce que j’ai vécu ? Pourquoi dois-je prouver et détailler ce qui m’est arrivé ?

Or Nissa, une survivante du massacre, a partagé : « Nous ne nous levons pas la nuit et ne pouvons rien faire, et maintenant ils viennent nous dire qu’il faut remplir tel ou tel formulaire. Cela gâche notre journée entière ». Nous ne pouvons rien faire. Une amie a arrêté de travailler à cause d’une crise mentale qu’elle a subie, mais les médecins de la Sécurité sociale ne l’ont pas reconnue comme victime du travail. Je dois consulter un psychologue, mais j’ai seulement un rendez-vous dans encore cinq mois. »

C’est une situation révoltante due au fait que des citoyens lambda ne sont pas là pour faire leur travail, mais uniquement pour gagner leur vie. Il y a dans l’administration un réel je-m’en-foutisme et n’importe quel argument pseudo réglementaire même inexistant, en réalité, sert de prétexte à l’inaction. Cela abouti à de l’inhumanité. C’est malheureusement cela aussi, des fois, Israël. Le pire c’est que ces personnes ont bonne conscience, parce qu’elles se sont auto-convaincues que leur immoralité était tout à fait fondée.

Elles sont inconscientes du mal qu’elles font. Plus de six mois après des milliers de victimes de la barbarie du Hamas, sont à nouveau victimes de l’indifférence.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Filouthai

Terrible situation de ces pauvres gens ! Comme quoi, l’inhumanité et le je m’en foutisme de la bureaucratie fait des ravages dans tous les pays, et pas seulement en France ….

marc

C’est très triste d’apprendre cela
Je pensais au contraire
Que tout Israël soutenait les victimes
Du 7 Octobre
C’est incompréhensible

Asher Cohen

Israël est-il réellement l’État Nation du Peuple Juif?

Avraham

Que ce soit oui ou non, on ne voit pas trop d’alternatives…