Yuval Steinitz, Ministre israélien de l'énergie
Pour la première fois depuis la signature de l’accord de normalisation entre Israël et la Turquie, en août dernier, une rencontre aura lieu entre des ministres des deux pays 
Les ministres de l’Energie des deux pays vont évoquer la possible exportation du gaz israélien vers Ankara.

Il s’agira de la première réunion publique officielle entre des ministres des deux pays depuis la crise de la flottille pour Gaza en mai 2010.

Les deux pays ont conclu un accord de normalisation de leurs relations en juin dernier, qui devrait bientôt être pleinement mis en œuvre.

Steinitz se rendra à Istanbul jeudi pour participer à une conférence internationale sur l’énergie. Les bureaux des deux ministres sont en contact depuis plusieurs semaines pour coordonner la réunion.

Selon Haaretz, le ministère israélien des Affaires étrangères et l’ambassade à Ankara ont contribué à faciliter les contacts.

La réunion a finalement été confirmée il y a quelques jours après qu’Israël a achevé le transfert de 20 millions USD d’indemnités au gouvernement turc, destinés aux familles des militants morts lors de l’incident du Mavi Marmara.

Lors de la réunion, les deux hommes doivent évoquer la possible exportation du gaz israélien vers la Turquie, ainsi que la coopération énergétique entre les deux pays, a indiqué le bureau de Steinitz.

Le ministre israélien avait déjà échangé avec le président turc Erdogan sur la coopération que pourrait engendrer l’exportation du gaz israélien en marge d’une conférence internationale sur nucléaire à Washington il y a six mois.

La rencontre entre Steinitz et Albayrak doit être une étape importante vers la normalisation des relations entre les deux pays.

Un haut responsable israélien a confié à Haaretz que la Turquie a récemment franchi une nouvelle étape vers la mise en œuvre de l’accord de normalisation, avec la demande formulée il y a deux semaines par le ministère turc de la Justice aux tribunaux du pays de mettre fin à tous les procès contre les officiers israéliens impliqués dans le raid du Mavi Marmara.

Le ministère de la Justice a signifié aux tribunaux que le Parlement a ratifié l’accord de réconciliation, qui stipule que toutes les procédures judiciaires contre les Israéliens impliqués dans le raid devaient être abandonnées.

Par ailleurs, selon les médias turcs, Ankara aurait nommé le diplomate Kemal Okem au poste d’ambassadeur à Tel-Aviv.

Israël doit annoncer le nom de son prochain ambassadeur à Ankara à la fin du mois.

I24 News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.