Plan Trump pour le Moyen-Orient : au second semestre 2019

1
467

Publication du plan de paix Trump au Moyen-Orient – pas avant le second semestre 2019

 

Le conseiller du président Donald Trump, Jared Kushner, et le Premier ministre Binyamin Netanyahu ont indiqué que le plan de paix américain serait présenté «après l’élection israélienne». Ils ont pris la parole lors d’une réunion à huis clos tenue à Varsovie la semaine dernière à Varsovie. Kushner a présenté quelques grandes lignes du plan, indiquant qu’il exigerait des concessions des deux côtés. Netanyahu a répondu : «Nous attendrons de voir à quoi ressemblera le plan final. Il sera présenté après les élections israéliennes – comme vous pouvez l’imaginer, cela me prend un peu de temps maintenant. Je pense qu’aucun de nous ne devrait rejeter le plan et rejeter cette initiative de l’administration américaine avant même qu’elle ne soit présentée. “

Le Premier ministre a ajouté : «Si nous réalisons des progrès et instaurons une paix officielle avec les Palestiniens, cela nous aiderait énormément dans le monde arabe et, je dirais, dans certaines parties du monde musulman, mais je pense qu’il est également vrai que la normalisation des relations avec le monde arabe contribue également à l’instauration de la paix avec les Palestiniens, et je suis heureux de dire que des progrès ont été réalisés à cet égard. “

Netanyahu était très intéressé par la publication de ces commentaires pour deux raisons :

  1. Les reportages sur la campagne électorale animée pour les élections générales du 9 avril ont accentué les penchants «de droite» du Premier ministre et de son parti, le Likoud. Il estime que ses efforts pour parvenir à une paix plus large avec le monde arabe sont négligés et souhaite ramener cette question sur le devant de la scène.
  2. Netanyahu a également cherché à empêcher toute tentative de la part du parti Hosen L’Yisrael, son plus récent rival, Benny Gantz, de s’emparer de la question israélo-palestinienne. Il s’assure que c’est lui, et non Gantz, le partenaire de choix de Trump pour son “Deal du siècle”.

Un commentateur a affirmé dimanche 17 février que le dirigeant du Likoud avait ajusté ses flèches vers le Ministre de l’Education Naftali Bennett et le parti de la nouvelle droite, qu’il a cofondés et qui milite en partant du principe qu’aucun autre parti n’est capable de bloquer le plan de paix de Trump.

Amos Yadlin, chef du groupe de réflexion de l’Institut stratégique israélien et ancien chef du renseignement militaire, a déclaré qu’en publiant le plan de paix américain après les élections, Washington empêcherait la formation d’une coalition gouvernementale dirigée par le Likoud avec la droite Bennett et, au lieu de ce tandem, conduirait Netanyahu à faire équipe avec Benny Gantz.
Toute cette rhétorique est basée sur une mauvaise compréhension de l’intention de l’administration Trump. Les sources exclusives de DEBKAfile rapportent que la Maison Blanche n’a pas l’intention de voir son plan de paix se concrétiser avant la fin de l’été. D’ici là, le prochain gouvernement israélien devrait être en place et prêt à y faire face. Les responsables américains estiment que les affaires judiciaires en attente du Premier ministre pourraient retarder les négociations du cabinet en provocant des délais interminables. La situation incertaine en matière de sécurité doit également être prise en compte, dans la chronologie de la Maison-Blanche, à un moment où les fronts sud et nord d’Israël, l’un ou les deux, risquent d’être à la veille de véritables hostilités.

Adaptation : Marc Brzustowski

   ,  ,  ,  , 

Exclusive: Trump Mid East peace plan’s release – not before second half of 2019

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.