Rapport: l’Iran pourra obtenir des matériaux de production de bombes nucléaires d’ici un mois

New York Times : Des experts exposés aux informations de l’AIEA ont déclaré que l’Iran était au point le plus avancé sur la voie du nucléaire depuis 2015, il a donc signé un accord avec les puissances et pourrait produire des bombes nucléaires d’ici un mois.

 

L’Iran peut obtenir les matériaux nécessaires à la fabrication de sa première bombe nucléaire en un mois. Le New York Times a rapporté ce soir (mardi) des experts exposés à de nouvelles informations de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).Cependant, les experts ont noté qu’il s’agit du scénario le plus extrême et que Téhéran aura besoin d’une autre période significative pour assembler un arme nucléaire. 
Selon les experts, l’enrichissement d’uranium au cours des derniers mois a amené l’Iran au point le plus avancé sur la voie du nucléaire, qui n’était plus là depuis la signature de l’accord nucléaire avec les puissances en 2015. L’accord oblige Téhéran à exporter 97% de son pétrole, et les États-Unis ont alors estimé qu’il faudrait au moins un an à l’Iran pour réaliser une « percée » nucléaire.
Un rapport publié hier par le US National Science and Security Institute, un organisme privé spécialisé dans l’analyse des conclusions des agences des Nations Unies, a déclaré que l’Iran avait atteint un point où il pourrait produire une bombe nucléaire en environ un mois après avoir accéléré ses efforts d’enrichissement d’uranium à 60%. Le rapport a estimé que l’Iran pourrait produire une deuxième bombe nucléaire en moins de trois mois, et une troisième bombe en moins de cinq mois.
L’auteur principal du rapport, l’expert nucléaire américain David Albright, a évalué la capacité de l’Iran à pénétrer dans le pipeline nucléaire en 2013, avant la signature de l’accord nucléaire. La semaine dernière, Albright a averti que les actions de l’Iran pourraient faire partie du nouveau président Les efforts d’Ibrahim Raisi sur les États-Unis pour obtenir des conditions plus favorables pour Téhéran dans les négociations pour un retour à l’accord nucléaire.
La semaine dernière, le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a averti que le stade approchait où il ne servirait à rien de revenir à l’accord nucléaire . « Le moment viendra où il sera déjà très difficile de restaurer tous les avantages qui étaient dans l’accord en revenant à son existence proche », a déclaré Blinken. « Au fil du temps, l’Iran progresse dans son programme nucléaire , notamment grâce à l’utilisation de centrifugeuses avancées et à l’enrichissement de plus de matériel. »
L’accord nucléaire entre l’Iran et les superpuissances a été signé pendant le mandat de Barack Obama en tant que président des États-Unis. Rappelons qu’il a été fait Prix Nobel de la paix, pour n’avoir rien fait, sauf être le premier président de couleur des Etats-Unis, et démocrate et qu’il est à l’origine de cet accord sur le nucléaire qui a laissé les mains libres à l’Iran pour faire sa bombe.
En mai 2018, à la demande du nouveau président américain Donald Trump, Washington a adopté la position des opposants à l’accord, s’en est retiré et a réimposé des sanctions sévères à Téhéran. Les États-Unis ont signé l’accord et tenté une médiation entre les parties pour le récupérer, mais jusqu’à présent sans succès.
Dimanche, l’Iran a annoncé qu’il autoriserait les inspecteurs de l’AIEA à installer de nouvelles cartes mémoire dans les caméras de surveillance installées sur les sites nucléaires sensibles du pays afin qu’ils puissent continuer à documenter ce qui s’y passe, comme le stipule l’accord nucléaire. Muhammad Islami, vient en arrière-plan avec l’AIEA émettant des avertissements croissants sur la non-coopération de l’Iran avec ses inspecteurs. L’accord pourrait réduire légèrement les tensions entre l’Iran et l’Occident.
Après l’humiliation du 11 septembre 2001, celle du 31 août 2021 à Kaboul, on peut présager d’autres avec l’Iran, la Chine, et la Corée du Nord.
JForum – Ynet

7 Commentaires

  1. voila bien des années que netanyamou criait « retenez moi ou je fais un carnage ». Or, personne ne l’a retenu et il n’a fait que parler. Quand on est pas capable de remettre la macrone à la place qui lui convient après qu’il eut fait son caca nerveaux à Jérusalem et laisser les enfants Juifs recevoir des missiles pour ne pas endommager les terroristes, nous ne pouvons rien attendre de ces dirigeants Israéliens qui se proclament Juifs.

  2. Le moment venu Israel fera ce qu’il faudra faire avec l’accord ou pas des occidentaux les sites nucléaires seront bien detruits ça arrangera beaucoup de pays hypocrites….

  3. Israël surveille de trés prés ce qui se passe en Iran…et il posséde des dizaines d’armes atomiques .

    Il ne va pas rester les bras croisés c’est certain .

  4. Les Américains parlent d’une bombe dans 1 mois. Pas sûr! Ils veulent certainement mettre la pression pour que les Occidentaux attaquent l’iran.
    Et si l’iran devait posséder la bombe dans 1 mois, Israël aurait déjà attaqué car il ne peut se permettre de laisser des assassins avoir un engin aussi létal qu’une bombe atomique

  5. Quelle humiliation d’Août 2021 ? Les Américains n’étaient là que pour tuer Ben Laden. Ils onr demandé aux Afghans de leur livrer, ils ont refusé. Ca leur a coûté 20 ans de guerre, et Ben Laden a bien été tué en 2014. Ils sont restés encore 7 ans de plus pour bien les faire chier. Vous appelez ça une humiliation ? Les Taliban ont fermé leur gueule pendant 20 ans ! La connerie, c’est Biden qui l’a faite : évacuer les militaires avant les civils, n’importe quoi. Il croyait que les Afghans résisteraient, alors qu’ils sont tous pro-charia. Arrêtez de cracher sur les Américains, bandes d’ingrats.

    • Personne ne crache sur les américains, mais vous avez une interprétation très singulière des événements, notamment du retrait peu élégant d’Afghanistan, c’en tout cas indigne de ce qui est une puissance mondiale.

  6. Une fois l’Iran nucléarisée, la survie d’Israël sera menacée. Cela signifie que l’État Juif n’a pas prévu de plan, depuis 15 ans, pour empêcher la survenue de cette situation. Maintenant, quel plan ont les dirigeants juifs pour faire face à un Iran nucléaire ? Cela prouverait qu’Israël n’est-pas la puissance mondiale que l’on croit. Mes frères juifs, vous avez encore beaucoup à travailler pour faire avancer votre état, à moins que l’Iran ne vous raye de la carte avant cela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.