Semi-exclusif - Patrick Bruel à l'avant-première du film "Un Sac de Billes" à l'UGC De Brouckère à Bruxelles en Belgique le 17 janvier 2017.

Patrick Bruel victime d’escrocs : il dénonce une arnaque à prendre « très au sérieux ».

Invité dans l’émission « 50 Mn inside » sur TF1, Patrick Bruel a confié avoir été victime d’escrocs sur les réseaux sociaux qui ont tenté de soutirer de l’argent à ses fans. Inquiet pour les internautes, il rappelle quelques règles simples pour ne pas se faire arnaquer sur Internet.

Il a été d’un soutien sans faille pour ses abonnés durant tous les confinements avec des lives improvisés et des sons exclusifs. Mais s’il est un outil pour créer du lien social et garder le contact avec ses fans, Instagram peut aussi devenir un réseau très dangereux. C’est ce qu’a rappelé Patrick Bruel lors de l’émission 50 Mn Inside diffusée le 29 mai 2021 sur TF1. Interrogé par Nikos Aliagas sur son compte personnel qui compte près de 600 000 abonnés, l’interprète du titre Place des grands hommes a indiqué qu’il gérait personnellement les publications de son compte. « C’est une promesse de complicité, d’authenticité, de vérité » indique-t-il.

« Tu peux pas tricher de toute manière, après il y a des faux comptes. J’ai vu des faux comptes Patrick Bruel » déclare ensuite l’animateur. « Alors ça c’est un vrai problème qu’il faut prendre très au sérieux. Il y a des faux comptes et il y a des escrocs qui s’inscrivent sous notre nom et qui escroquent les gens » lui répond le chanteur de 62 ans. Comme beaucoup de personnalités influentes sur les réseaux, Patrick a été victime de personnes tentant d’usurper son identité sur les réseaux sociaux. Ces « escrocs » approchent ensuite les fans de Patrick avant d’essayer de leur soutirer de l’argent. « On a jamais demandé d’argent à qui que ce soit. Jamais. » rappelle l’ex-mari d’Amanda Sthers.

Pour reconnaitre son compte, Patrick indique qu’il suffit de repérer « la pastille bleue » à côté de son nom ainsi que le nombre de followers. « Si vous voyez un compte avec 3000, 4000 ou 5000 c’est pas ça, c’est pas nous » confie l’artiste, soucieux que ses fans ne se fassent pas duper par des personnes malveillantes.

Le boom des arnaques au numéro surtaxé

Les arnaques sur les réseaux sociaux sont en plein essor. Les faux comptes de stars, qu’il s’agisse d’icônes de la télé-réalité, de chroniqueurs télé ou de chanteurs, fleurissent sur Instagram, Twitter et même TikTok depuis plusieurs années. Comme le rapportaient nos confrères des Inrocks en 2018, à l’échelle de l’Union européenne, le préjudice de ce type d’escroqueries se compte en milliards d’euros : 11 milliards en 2017, contre 2 en 2013.

Les escroqueries aux faux comptes Instagram sont souvent très alléchantes. Les abonnés sont approchés par ceux qu’ils s’imaginent être leurs idoles, et, coup de chance, ils ont remporté tel ou tel concours pour gagner un smartphone dernier cri, une console, un billet de spectacle, etc. Mais pour pouvoir espérer mettre la main sur ledit cadeau, les internautes doivent appeler un numéro, dont ils ignorent qu’il est surtaxé et leur coûtera une petite fortune.

Comme l’expliquaient Les Décodeurs Monde dans une enquête publiée en juillet 2018, la victime « appelle le numéro surtaxé, récupère un code et le remet au vendeur [l’escroc] pour qu’il puisse récupérer auprès de l’éditeur du numéro surtaxé la somme générée par l’appel, moins la commission de l’opérateur téléphonique et de l’éditeur de numéros ». Les arnaqueurs n’ont plus qu’à multiplier les appâts et encaisser les gains, tandis que leurs victimes, qui espéraient avoir eu la chance de remporter un cadeau, offert par une star ne reçoivent qu’une chose : une facture téléphonique salée.

Sources diverses : M6 et Yahoo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.