Attentats meurtriers, émeutes, violences: l’heure de poser les questions difficiles. Pourquoi cela se produit-il principalement dans les zones contrôlées par les musulmans ? Que ce soit en Suède, en Israël, en Afghanistan ou en Somalie ?

Alors oui, force est d’admettre qu’il y a un problème de radicalisation, le cancer de la foi islamique. Un autre problème, ce sont les « éclairés » en Occident. Ceux qui excusent un comportement criminel et violent simplement parce qu’il est perpétré par des membres de groupes raciaux, ethniques ou sociaux minoritaires considérés avec la loupe déformante du wokisme et de l’intersectionnalité. Une femme palestinienne qui attaque des israéliens avec un poignard est, désormais, d’abord et toujours, considérée comme une victime, la victime. Les israéliens au mieux seront appelés  » colons », au pire sionistes ou oppresseurs racistes. Y compris les enfants. Même les bébés. La majorité des excuses mettent en lumière les luttes de délinquants toujours pauvres et opprimés présentés comme des gens qui manifestent contre le « système ». Des systèmes toujours décrits comme racistes que ce soit les États-Unis , Israël et Dieu sait où ailleurs. Peu importe que ces hors-la-loi opèrent en Suède, à Paris ou en Afrique. Ces excuses sont fondamentalement des justifications apportées à des criminels violents

Des excuses qui viennent de porteurs d’idéologie islamiste? Aucune importance

Peu importe qu’elles aient été faites par Tariq Ramadan – le théologien franco-suisse qui dénonce régulièrement l’Occident et loue les idéaux islamiques extrémistes – ou le législateur israélien Ayman Odeh – qui, il y a deux semaines, a reproché à Israël d’avoir affronté les émeutiers qui ont pris le pouvoir la mosquée Al-Aqsa, puis a appelé tous les policiers arabes à « déposer les armes » et à cesser d’aider « l’occupation ». Ces pourvoyeurs d’excuses et de justifications utilisent toujours les mêmes mots à la mode. Il y a toujours d’autres coupables qui ne sont jamais les auteurs eux-mêmes, et même s’il s’agit de djihadistes des plus meurtriers, ils ne sont que des victimes de racisme, de l’oppression, du capitalisme etc… Ils sont rejoints, bien sûr, par les éclairés de l’Occident qui font des alliances avec des gens comme Ramadan et Odeh, et soutiennent les imprécations contre l’Occident, le sionisme, etc.

594 victimes d’attentats djihadistes dans l’indifférence, seules les balles en caoutchouc des israéliens sont importantes

Quand une personne est tuée dans un attentat terroriste à Paris ou à Londres, cela fait la une des journaux du monde entier. Quand un palestinien est touché par une balle en caoutchouc israélienne, aussi. Pourtant, pas moins de 594 personnes ont été tuées au cours du mois dernier par des djihadistes, pour la plupart musulmans, dans des pays non occidentaux et cela n’a pas été mentionné dans les médias mondiaux. Alors, comment briser ce cercle vicieux ? La majorité musulmane trop silencieuse doit se réveiller : à Rahat, à Malmö, au Nigeria et au Tchad. Réveillez-vous et agissez, car personne ne fera le travail à votre place.

No Jews, no news

Où l’on retrouve la grande règle médiatique « No Jews, no news ». S’il n’y a pas de juifs, il n’y a pas matière à informer. En Israël, sur le Mont du Temple, au cœur de la tourmente, tout mouvement est scruté, analysé, détaillé, commenté. Cela repose sur le postulat déjà trop partagé: Israël qui se veut être un État juif est donc, par définition, « raciste ». La question n’existe pas pour les 57 pays musulmans dont nombre d’entre eux ne comptent plus de minorités religieuses. Pourtant, les palestiniens sont les seuls réfugiés au monde à avoir « bénéficié » d’un statut héréditaire – réfugiés de génération en génération – les seuls à bénéficier des milliards de dollars de l’UNRWA, les seuls à bénéficier de l’attention médiatique du monde entier, les seuls à être payés pour tuer des israéliens, les seuls à réécrire l’histoire d’Israël sur la propagande d’une Palestine, qu’ils disent non mandataire, et dont ils auraient été chassés, eux, qui s’en disent les légitimes habitants. Mais le seul État juif au monde, qui compte 20% de citoyens non – juifs ayant le droit de vote et représentés au gouvernement, est le comble du racisme pour tous les malheureux opprimés, dont c’est bien connu, les plus malheureux sont nécessairement les palestiniens. D’où leur accusation permanente portée contre Israël: Israël « apartheid ». Et lorsque certains disent « éliminer l’apartheid » cela veut simplement dire qu’Israël, en tant qu’État juif, n’a pas le droit d’exister mais doit faire place, de la mer au Jourdain, aux palestiniens qui, bien sûr, ne veulent aucun juif dans « leur » Palestine. Mais, c’est « normal » et surtout  cela n’a rien ni de discriminatoire ni d’antisémite, puisqu’on vous le dit.

Jforum – diverses sources

2 Commentaires

  1. La television d’Etat francaise pratique depuis longtemps un lavage de cerveau anti-israelien repugnant. Avez-vous oublie, les anciens, la litanie qui, vers 1987, commencait chaque soir par « nous sommes le … . Depuis le debut de la guerre [intifada] tant [chiffre a l’unite pres] de palestiniens ont ete tues » ? jamais de mention des origines de la guerre, ni du nombre de victimes israeliennes. Cette idiotie monstrueuse, commise par les journalistes (de gauche) de France 2, faisait suite a la litanie « … Jean-Paul Kauffmann, … Jean-Louis Normandin n’ont toujours pas ete liberes ». Ces imbeciles (les
    journalistes) se sont vus a la fin comme responsables de la liberation de ceux parmi les otages du Liban qui n’avaient pas ete assassines.

  2. Tant qu’Israël aura une politique laxiste envers les arabes y compris ceux qui profitent de la nationalité israélienne des faux culs simulateurs , oui tant qu’Israël ne changera pas sa politique de faiblesse les attentats et les revendications arabes se poursuivront
    Il faut une politique dure , sans pitié y compris tué les assassins et expulser leurs familles voire l’ensemble des voisins parfaitement au courantEntre les blessés juifs du
    Mont du temple et les derniers assassinats d’Ariel et autres cela montre que Bennet et Lapid ne sont pas à la hauteur pour mener un gouvernement et de plus avec des ennemis arabes .Il faut qu’ils dégagent
    Quand je lis tous les jours les condoléances de Herzog à Bennet je le dis que ce n’est plus Israël
    Il faut renverser et tuer kes arabes sans condoléances mil faut dire lardé aux pays qui veulent nous donner des leçons de morale comme la France au passé antijuif qui se poursuit avec des assassinats de juifs ou les USA dont la politique ambiguë montre que c’est un mauvais allié comme le prouve la politique pro musulmane des démocrates nulle et toujours dangereuse pour Israël et les juifs car pour eux seul leur intérêt compte
    Israël doit nettoyer les écuries en commençant par Jérusalem puis le Negev en mettant au pas les bédouins qui ont envahi Israël venant d’Egypte et la Galilée où les arabes dits israéliens forment une cinquième colonne à essayer d’expulser
    Quand on voit les bombardements russes depuis bientôt 3 mois sans que le conseil de sécurité arrête ces massacres on se dit si c’était Israël qipui serait en guerre on ne lui donnerait que 6 jours et en exigeant une éthique parfaite de Tsahal l’armée la plus respectueuse au monde
    Alors quand Nethanyaou doit revenir pour appliquer cette politique de force car c’est le seul langage connu des arabes : la force

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.