PARIS: DE NOUVEAUX TAGS ANTISÉMITES DÉCOUVERTS SUR UN COMMERCE DU 18E ARRONDISSEMENT

par  Martin Regley

Plusieurs inscriptions antisémites ont été taguées sur un commerce du 18e arrondissement. Face à la multiplication de ces actes discriminatoires, les élus demandent une réaction pénale.
De nouveaux tags antisémites à Paris. Dans le 18e arrondissement, des tags antisémites ont été découverts sur la façade d’un commerce ce vendredi matin, une semaine après ceux découverts dans le 9e arrondissement.

Face à la multiplication de ces atteintes antisémites, les élus parisiens réagissent et demandent des réponses pénales.

« Nous prenons ça très au sérieux et avons transmis les informations au commissariat du 18e qui prend l’affaire avec attention et vigilance. Nous faisons confiance à la police et à la justice pour déterminer qui en sont les auteurs », explique Kevin Havet, adjoint au maire du 18e arrondissement chargé de la sécurité, au micro de BFM Paris Île-de-France.

Plusieurs plaintes déposées

Sur son compte Twitter, Olivia Polski, adjointe au maire de Paris en charge des commerces et de l’artisanat, a fustigé l’augmentation de ces tags haineux.

« Ces derniers mois, des tags antisémites se multiplient sur les façades de nos commerces. Encore hier dans le 18e. C’est insupportable », a-t-elle regretté.
« La Ville de Paris porte plainte systématiquement. Les auteurs doivent être poursuivis et condamnés », a quant à lui expliqué Nicolas Nordman, adjoint en charge de la prévention, de la sécurité et de la police municipale.

Le 23 janvier dernier, plusieurs commerces du 9e arrondissement avaient également été tagués.
« Tout le quartier est recouvert d’étoiles de David, du mot ‘Jude’ ou encore de l’expression ‘Je suis raciste’ tagués en grandes lettres blanches », avait alerté Union des étudiants juifs de France (UEJF).

Une découverte qui avait aussi fait réagir les élus.

« Profondément choqué par ces tags antisémites autour de la rue des Martyrs. C’est une honte! Et un délit », avait écrit Sylvain Maillard, député Renaissance de Paris.

Une plainte avait été déposée et la préfecture de Police de Paris s’était saisie de l’enquête.

Martin Regley    www.bfmtv.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.