A tous ceux qui se sont répandus en interdisant de la lecture de la Méguila via un média (téléphone, radio, internet le tout en direct) voilà une réponse qui vient d’une autorité incontestable, Le Rav Rishon LeTsion Chlomo Amar.

Cela arrive un peu tard, c’est dommage, parce que la question avait été posée depuis des semaines avant Pourim.

Cela en tout cas a permis de voir que dans nos communautés certains décideurs ne maîtrisent pas vraiment la Halakha. Ce faisant ils ont contrarié beaucoup de juifs quant à la réalisation de cette mitsva. Une fois de plus, on voit la prétention de certains, de croire qu’il est plus « cacher » d’interdire que d’autoriser, en se faisant passer pour quelqu’un qui maîtrise la Halakha.

Ils oublient par cette application erronée, qu’ils privent l’âme d’une aspiration spirituelle à réaliser des mitsvot aux quelles elle tient et qui est un manque pour elle, comme étant une nourriture indispensable, même si toutes les conditions idéales ne sont pas réunies.

Il faut donc être très rigoureux dans l’énoncé des interdits pour que cela ne prive aucun juif d’une ressource spirituelle, morale, voire matérielle ou financière. Dans ce cas c’est une atteinte spirituelle, dans d’autres cas avec des interdits qui n’en sont pas on peut faire perdre des produits ou des biens en les proclamant sans raison valable comme « non cacher ». Cela vaut à l’approche de Pessah.

Nous ajoutons à cela un article très documenté sur ce sujet:

Sujet de la Halakha

1) Ecouter la Méguila par le biais du téléphone ou la radio ou par Zoom

2) celui qui a écouté la Méguila par le biais du micro sera t-il quitte de son obligation ?

3) Quand lire la Méguila pour cette année 2021 ?

4) Quelle Bénédiction réciter, si une personne lit la Méguila seule sur un parchemin :

Attention

Cette Halakha n’est pas là pour exempter les gens qui ne veulent pas aller à la synagogue pour écouter la Méguila ou qui sont fatigués (à cause de la paresse etc…) ou qui ne rentrent pas dans les catégories des situations mentionnées dans cette Halakha.

🟢 Elle s’adresse tout particulièrement aux gens qui n’ont vraiment personne pour leur lire la Méguila.
✅Souvent, si les Poskim interdisent certaines lois, c’est parce que les gens déforment la Halakha à leur avantage.

il faut être honnête avec soi-même et avec Hachem

Surtout ne pas déformer cette Halakha.

merci infiniment.

כוח דהיתרא עדיף

מסכת ברכות דף ס עמוד א; מסכת עירובין דף עב עמוד ב; מסכת ביצה דף ב עמוד ב; מסכת גיטין דף מא עמוד ב; שם דף עד עמוד ב; מסכת קידושין דף ס עמוד ב; מסכת חולין דף נח עמוד א (פעמיים); מסכת נדה דף נט עמוד ב

1) A priori, même si l’émission est en directe, il faut écouter la Méguila d’une voix humaine et non par le biais d’un micro ou du téléphone ou de la radio etc…

Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 5 Or Hahaïm Siman 11 Ot 4 et dans son Responsa Yéhavé Daât volume 3 Siman 54 et dans H’azon Ovadia page 56, Rabbi Chlomo Zalman Oyrbakh z.t.l. dans Kovets Maamarim, Responsa Yits’hak Yéranen volume 2 Siman 7, Rabbi Chlomo Zalman Oyrbakh z.t.l. dans Responsa Minhat Chlomo volume 2 Siman 18, Rabbi Éliézer Yéhouda Waldenberg z.t.l responsa dans Tsits Eliézer volume 4 siman 26 et volume 8 siman 11.

Ecouter la Méguila par le biais du téléphone ou de la radio ou du zoom :

2) Il est évident qu’on fera tout son possible pour organiser des Minyanim, afin d’écouter la Méguila, comme il se doit ou d’acheter une Méguila en parchemin avant Pourim et seulement, mais seulement, en cas de force majeure, par exemple :

a) pour des personnes emprisonnées,

b) des personnes alitées,

c) dans le cas d’un virus dangereux,

d) dans le cas de personnes en confinement,

e) dans le cas d’un danger qui menace la population,

f) dans le cas d’un couvre-feu,

g) des personnes dont leur système immunitaire est faible et qui ne peuvent pas prendre le risque d’aller à la synagogue écouter la Méguila,

h) des personnes seules qui ne savent pas lire la Méguila ou qui ne savent pas la lire sur un parchemin (sans ponctuation).

i) dans le cas de bombardements,

Après avoir fait tous les efforts pour trouver une personne qui puisse leur lire la Méguila, et que personne ne peux venir la lire, elles pourront l’écouter par le biais du téléphone ou de la radio ou du zoom en direct et en suivant correctement la lecture de la Méguila.

Même si la majorité des décisionnaires l’interdisent. Dans un cas comme cité plus haut, on pourra s’appuyer Bédiavad (a fortiori et en cas de force majeure) sur les décisionnaires qui le permettent plutôt que de ne pas du tout entendre la Méguila.

Cette décision Halakhique n’est valable que pour l’année 5781/2021

Références : Voir la Guémara Souka page 51b, Rabbi Abraham Elkabets dans le responsa Maâré Lev siman 5, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Siman 689 Saïf 10, Rabbi Ménahem Perl Chlita dans son chiour 

Rabbi Yitshak Yossef grand rabbin d’Israël dans son cours hebdomadaire permet dans les cas cités plus haut mais à priori il interdit, Rabbi Chlomo Amar Chlita ancien grand rabbin d’Israël dans son cours de mardi 23 février 2021 ettil ajouté que si il y a 10 personne qui écoute le Zoom on récitera les Brakhot, Rabbi Chabtaï Sofer z.t.l dans le Responsa Chaâré Déâ volume 1 siman 2, Rabbi Éliézer Yéhoudah Waldenberg z.t.l dans le Responsa Tsits Eliezer volume 8 Siman 11, Rabbi Éphraïm Eliezer HaCohen Yaless z.t.l dans le Responsa Divré Éphraïm Eliezer Siman 119, Rabbi Haïm Elazar Chapira z.t.l dans Minhat Elazar volume 2 siman 72, Rabbi Moché Feinstein z.t.l dans son Responsa Iguérot Moché section Ora’h Haïm volume 2 siman 108 il est faux de dire que le Rav interdit le Micro pour la Méguila, Rabbi Milbsky z.t.l dans Minhat Aharon siman 18, Rabbi Natâ Chlomo Chlissel Chlita dans le responsa Yérouchat Pélita siman 11, Rabbi Nétanel HaCohen Frid z.t.l dans le Responsa Halakhot Pourim Or Hahaïm Siman 104 Ot 2 et dans Péné Mévin section Orah Haïm siman 103, Rabbi Simha Rabinovitch z.t.l dans Piské Téchouvot Siman 689 Ot 3, Rabbi Tsvi Chekhter Chlita grand décisionnaire aux Etats-unis, quand on lui a posé la question, Rabbi Tsvi Pessah Frank z.t.l dans Mikraé Kodech Halakhot Pourim siman 11 et Mikraé Kodech Méguila siman 1, Rabbi Yaakov Haguiz z.t.l. dans Halakhot Kétanot volume 2 siman 45 il parle d’un appareil auditif qui est le même principe que le Zoom ou le micro, Rabbi Yaakov Moché Toledano z.t.l. dans le responsa Yam Hagadol section Orah Haïm siman 29, Rabbi Yitshak Yaâkov Weiss z.t.l dans son Responsa Minhat Yitshak volume 2 siman 113, Rabbi Yossef Angel z.t.l dans Guilioné Hachas Berakhot 25b, Rabbi Yérmiyahou Ménahem Cohen Chlita au nom du grand rabbin de Téhéran d’Iran, Rabbi Elhanan Prints auteur du Avné Dérekh, Rabbi David Stav Chlita Rav de Choham (Tsohar), auteur de plusieurs responsa, Rabbi Ariel Konstantyn Chlita de Tel Aviv, Rabbi Chlomo Aviner Chlita auteur de plusieurs responsa, Rabbi Chmouël Chapira Chlita Rav de Kokhav YairRabbi Noam Dvir Mayzless Chlita Rav Kéhilat Beth El et du Beth Din Chaaré Halakha OuMichpat, Rabbi Yossef Tsvi Rimon Chlita Rav de Alon Chvout Darom, Rabbi Réem HaCohen Chlita dans son responsa Badé Aharon section Orah Haim siman 21 au sujet du Chofar le Rav Chlita rapporte que c’est le même cas pour la Méguila, Rabbi Tsvi Reizman Chlita dans son Responsa Rats Catsvi page 6, Rabbi Tsvi Chekhter Chlita dans son Responsa Piské Halakha Halakhot Pourim siman 58.

3) Même si a priori il faut écouter la Méguila d’une voix humaine et non par le biais d’un micro, a postériori, celui qui a écouté la Méguila par le biais du micro sera quitte de son obligation.

Références : Rabbi Moché Feinstein z.t.l dans son Responsa Iguérot Moché Ora’h Haïm volume 2 siman 108 et volume 4 siman 108, Rabbi Chmouel Halévy Wozner z.t.l responsa Chevet Halévy volume 5 Siman 84, Rabbi Yits’hak Yaâkov Weiss z.t.l Responsa Min’hat Yits’hak volume 3 Siman 38, Léket Hakémah H’adach page 138, Rabbi Tsvi Pessah Frank z.t.l dans Mikraé Kodech page 96, Rabbi Baroukh Zilbekh z.t.l. dans Beth Baroukh volume 1 page 423.

4) Quand lire la Méguila pour l’année 2021 ? :

En règle générale, il faut lire la Méguila à la sortie des étoiles, pour cette année, jeudi 25 Février 2021, il y a la problématique du couvre-feu.

Si la situation ne change pas, il sera donc autorisé exceptionnellement aussi bien pour les Séfaradim que pour les Ashkénazim de commencer la lecture de la Méguila :

a) avec bénédiction,
b) à partir du Plag HaMinha, même selon les calculs de Rabbi Chnéour Zalman z.t.l qui est bien plus tôt,
c) après ou avant la prière de Arvit (1 heure ¼ avant la sortie des étoiles voir les horaires de votre ville), ne pas oublier de relire le Chémâ après la sortie des étoiles,
d) et même s’il fait encore grand jour, comme dans certains pays,
e) aussi bien pour les villes entourées d’une muraille que pour celles qui ne le sont pas (Moukafim et Pérazim),
f) même si nous ne sommes pas dans un cas de danger, comme pendant la guerre où des tirs étaient lancés le soir, et même si ce n’est pas le même couvre-feu, nous risquons une amende (très conséquente),
g) et s’il n’est pas possible de la lire à la synagogue, se référer à la Halakha B.

Alors, nous serons autorisés à lire la Méguila, afin de respecter les consignes du pays et de ne pas engendrer du Hilloul Hachem (profanation du nom divin).

Si une personne ne peut pas partir à la synagogue et ne sait pas lire la Méguila sur le parchemin, il lui sera autorisé de lire la Méguila sans Bérakha sur un Houmach (livre).
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Simanim 672, 687 et 692, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yabiâ Omer volume 1 section Orah Haïm Siman 43 et dans Hazon Ovadia page 67 et dans Yabiâ Omer Volume 9 Siman 108 Ot 37, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef page 272 Siman 687 Saïf 2 Ot 2, Rabbi Israël Méïr HaCohen Kagan z.t.l dans Biour Halakha Siman 692 Dibour Hamathil MiPlag, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm section Ora’h Haïm Siman 58, Rabbi Abraham Ben David Mfoskira z.t.l. Raavad dans le Responsa Témim Déîm Siman 243 et dans les notes du Baal Hamaor, Rabbi Zérakhia Ben Yitshak HaLévy z.t.l. de Géronde, le Razah, dans le Baâl Amaor sur la Guémara Méguila page 3a, Kolbo auteur inconnu de la génération des Richonim Siman 45, Rabbi Ménahem Méïri z.t.l. dans le Méïri de la Guémara Méguila 2b, Rabbi Yossef Bar Moché z.t.l l’élève du Téroumat Hadéchène dans Léket Yocher volume 1 page 158, Agahot Minhaguim Chapitre 1 de la Guémara Méguila Siman 6, Rabbi Chmouël Angel z.t.l. dans le Maharach Siman 181, Rabbi Chlomo Yossef Zévin z.t.l. dans Hamoâdim Bahalakha page 199, Rabbi Tsvi Péssah Frank z.t.l. dans le Séfer Mikraé Kodech Halakhot pourim Siman 15, Rabbi Eliyahou de Vilna z.t.l. le Gra au Siman 459, Rabbi Chaoul Berline z.t.l dans Béssamim Roch Siman 239, Binyamin Zeev Siman 126, Rabbi David ben Yossef Aboudirham ou Aboudraham z.t.l dans Orhot Haïm Halakhot Méguila Ot 23, Rabbi Israël Issérlane Achkanazi z.t.l dans Téroumat Hadéchène Siman 109.

5) Si une personne lit la Méguila seule sur un parchemin :

Les Séfaradim réciteront la bénédiction avant et après la lecture.

RéférencesRabbi David Ibn Zimra z.t.l dans le Radbaz volume 2 siman 665, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm Siman 690 saif 18, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï Chana Richona Parachat Tétsavé siman 13, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm section Ora’h Haïm siman 690 Saïf Katan 124, Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer Volume 8 Siman 56.

Les Ashkénazim réciteront seulement avant la lecture.

Références Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Rama du Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm Siman 692 saif 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen Kagan z.t.l dans Michna Béroura siman 692 saif 8.

Même si on ne connait pas les Taamim de la lecture de la Méguila on sera autorisé à la lire.

JForum – Torah Box vidéo – Le Judaïsme.org

 

2 Commentaires

  1. Comme mentionné plus haut : la majorité des décisionnaires interdisent cela !!!
    Car la masse a toujours tendance à déformer telle ou telle alakha en fonction de sa pensée et non d’une vraie bonne raison…
    des fois il vaut mieux priver une année de meguila que rentrer une manière de faire erronée ( qui irait a l’encontre de la alakha)

  2. Bien sûr et bravo.
    L’ayatollisme finit par transpirer, malheureusement.
    Mieux vaut suivre une lecture en direct sur un haut-parleur de quelque appareil que ne rien faire du tout. Un de mes amis était en détresse à l’hôpital de la salpetriere, en pleine souffrance de Covid foudroyant,… Et il aura été privé ?
    Ceux qui ont interdit auront leur part, et ceux qui ont été privés, la part de ceux qui ont interdit…
    Ainsi répartit la « Chambre de Compensation » du Seigneur.
    La Halla’hah n’est jamais fermée, heureusement. Elle « chemine », et comme nous recommande Moshé notre Maitre, tu viendras consulté celui ou ceux de ta génération, ce qui prouve bien que le Livre reste « ouvert »…
    Oÿ, pour ceux qui le referment, de peur que…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.