Renforcement des contrôles sanitaires et durcissement de la procédure à l’aéroport Ben Gourion.

C’est désormais officiel: une amende de 5.000 shekels pour un parent d’un enfant de moins de 12 ans qui a violé l’isolement.

Le prix de la nouvelle épidémie de corona suite à la propagation de la souche indienne: le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Hezi Levy, a signé un amendement à l’«ordre de santé publique», qui permettra aux autorités, comme l’ont révélé Yedioth Ahronoth et Ynet , de durcir les procédures contre les patients vaccinés et convalescents. Selon la modification de l’arrêté, il sera possible d’infliger une amende de 5.000 shekels à la personne en charge d’un enfant de moins de 12 ans qui vit avec lui et viole l’isolement.

Conformément à un avenant à l’arrêté pris «à la suite de l’augmentation de la morbidité corona et des épidémies récentes en divers endroits du pays», un médecin de district, directeur général du ministère de la Santé ou chef de la santé publique au ministère de la Santé peut infliger une amende à une personne vaccinée ou en convalescence isolée si l’une des conditions suivantes est constatée:

– La personne guérie ou vaccinée était en contact étroit avec un patient infecté par une souche dangereuse du virus ou craignait un contact étroit en cas d’événement de morbidité anormal.

– La personne guérie ou vaccinée a été en contact étroit avec un patient et se trouve régulièrement dans un établissement où il existe une population à risque de morbidité sévère, une population non vaccinée ou une population connue pour avoir une faible efficacité vaccinale.

– Le convalescent ou vacciné était en contact étroit avec un patient dans l’avion.

L’amendement à l’arrêté stipule également qu’un masque doit être porté à l’aéroport, aux passages frontaliers et où des soins médicaux sont dispensés. Dans le même temps, le directeur général du ministère de la Santé pourra ordonner l’obligation de porter un masque dans l’établissement pendant deux semaines pour éviter une épidémie du coronavirus.

L’exposé des motifs de l’ordonnance indique que «le tableau de la morbidité de la semaine dernière menace une propagation communautaire généralisée et nécessite que des mesures supplémentaires soient prises pour empêcher la propagation du coronavirus en Israël». Il a également été noté qu’«à la lumière de ces incidents et d’autres incidents récents dans les établissements où vivent des personnes âgées, il existe une crainte d’infection et de maladie grave parmi cette population».

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a promis, lors d’un débat sur des questions urgentes à la Knesset, qu’un incident à l’aéroport Ben Gourion qui a permis à des milliers d’Israéliens d’entrer dans le pays ce week-end sans subir de test corona, ne se répéterait pas. Pas même un seul.

Devant l’augmentation des vols en juillet-août, le ministre Horowitz a déclaré: «Nous savons que dans une semaine ou deux les vols seront remis en cause, nous y sommes préparés. Un autre hall sera construit et nous pourrons atteindre 90 à 100 points de contrôle. Nous sommes également préparés pour un grand nombre de personnes. Cette nouvelle vague de pandémie est causée par des personnes violant l’isolation, tout en propageant la maladie.

«Le virus contamine principalement  les enfants qui deviennent à leur tour contagieux. Par conséquent, nous allons imposer l’isolement. Il existe déjà un règlement qui permet une amende de 5.000 shekels aux contrevenants à l’isolement, mais jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’application suffisante. Il n’y aura pas d’assouplissement, car sinon la situation va empirer pour la santé publique. «En cas de manquement d’isolement par des enfants de plus de 12 ans, ils seront condamnés à une amende. Cela veut dire que les parents devront payer».

Selon les données mises à jour du ministère de la Santé, 110 Israéliens ont été diagnostiqués dernièrement comme positifs pour le virus. 64 d’entre eux sont étudiants. 26 des patients, dont un enfant, sont hospitalisés dans un état critique. 18 patients Corona sont connectés à des respirateurs. 125 cas positifs pour le virus ont été diagnostiqués.

 Hier, 6.689 Israéliens, pour la plupart âgés de 12 à 15 ans, ont reçu la première dose du vaccin. Il s’agit du plus grand nombre de vaccinés quotidiens de ces dernières semaines. Un rapport de l’AMAN publié ce matin indique clairement que la source de l’infection est à l’étranger: «Le nombre de nouvelles vérifications a fortement augmenté ces derniers jours. «Cette augmentation ces derniers jours reflète une augmentation significative de l’infection dans la communauté mais intègre également une infection qui provient de l’étranger.

Le ministre de la sante, Nitzan Horowitz, communique les dernières recommandations.

«A ce stade, il n’est pas encore possible de déterminer si l’épidémie actuelle durera longtemps, mais il est clair qu’une action immédiate est nécessaire pour couper les chaînes de contagion, au moins jusqu’à ce que la situation revienne à la normale», a-t-il déclaré. Dans les espaces clos, parallèlement à une stricte application de l’isolation à tous ceux qui sont tenus de le faire, on devra porter le masque. Dans ce cadre, il sera rappelé que tous les occupants des avions entrants ou sortants d’Israël sont tenus de porter un masque. De plus, les passagers qui entrent dans le pays et se sont engagés à l’isolement sont tenus de porter un masque tout au long de leur séjour dans l’aérogare après avoir quitté l’avion».

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.