Zob et moustaches de Hitler sur une affiche de Zemmour : Charline Vanhoenacker déclenche la polémique.

L’humoriste de France Inter a posté une vidéo dans laquelle on la voit dessiner une moustache de Hitler sur le visage d’Éric Zemmour et inscrire Zob sur l’affiche. Depuis la polémique, gronde entre les partisans du probable candidat à la présidentielle et les défenseurs de l’humour de l’animatrice de l’émission Par Jupiter.

La polémique ne cesse de prendre de l’ampleur depuis la publication d’une vidéo de Charline Vanhoenacker sur Twitter. On la voit écrire Zob sur une affiche d’Éric Zemmour et dessiner une moustache identique à celle d’Hitler sur son visage. « par Jupiter lance un mouvement national de LOL activisme : toi aussi poste ton Zob. » La vidéo a été regardée près de deux millions de fois et likée plus de 12 000 fois. Les internautes ont beaucoup réagi à la publication avec 11 000 réponses et un nombre incalculable de tweets.

Les internautes se déchirent. 

Les défenseurs du probable candidat à la présidentielle se sont déchaînés contre l’humoriste en la taxant d’antisémite, Éric Zemmour étant de confession juive.

Tandis que les supporteurs de l’humoriste défendaient le droit à la caricature et la liberté d’expression.

Zemmour dénonce les « chiens de garde de l’idéologie dominante »

L’intéressé a également réagi. Cette prétendue comique de France Inter qui m’a affublé de moustaches hitlériennes. Ce n’est pas de l’humour. On le sait. Les soi-disant comiques, en particulier de France Inter, sont des agents de contrôle politique. Ce sont les chiens de garde de l’idéologie dominante (…) En revanche eux leur temps n’est pas décompté. Il faut en finir avec cette hypocrisie. Il faudrait privatiser le service public. »

Tous des fascistes. 

On peut être d’accord ou en désaccord avec Éric Zemmour, mais une chose reste certaine rien n’autorise l’insulte. La moustache d’Hitler n’est pas une caricature, car elle simplement antinomique. Mettre une moustache sur le visage d’un juif le jour du Yom Kippour marque au-delà de la stupidité des gens de gauche, leur parfaite ignorance, des choses, des gens, et de l’histoire. L’insulte de bas niveau voir de caniveau avec le « zob » est la preuve du niveau culturel de cette frange de français imbue d’elle-même et certaine de détenir la vérité. Que des Juifs participent à cette chasse aux Juifs n’est malheureusement pas une nouveauté. 

Nous ne défendons pas les thèses d’E. Zemmour loin de là. Beaucoup d’entre elles sont fausses, notamment pour les sujets qui concernent justement les Juifs sous Pétain, et Israël, mais dans ces domaines, il est loin malheureusement d’être le seul.

Par contre quand les bornes sont dépassées, dans le cadre d’un antisémitisme affiché, il faut réagir, même si la partie adverse nous assimile alors à l’extrême-droite et aux fascistes.

Nous connaissons le procéder, il est utilisé régulièrement contre les juifs, comme traiter de colons les juifs israéliens habitant en Judée Samarie, d’extrême droite pour ceux qui défendent leur patrie ancestrale, d’ultraorthodoxes pour ceux qui veulent appliquer avec application les lois juives. C’est toujours le même procéder de caricatures et d’insultes avec à la base une ignorance crasse de la réalité et de l’histoire .

Nous retrouvons ce procédé à la lecture des journaux de gauche, qui montent aux créneaux pour nous faire croire qu’ils combattent l’antisémitisme quand il s’agit de personnes de droites qui sont incriminées, mais restent silencieuses quand la gauche est prise la main dans le sac comme c’est le cas aujourd’hui.

Quelles sont les réactions suite à cette insulte antisémite ?

France-inter : Rien

CSA : Rien

Marianne un soutient à peine déguisé : « Bravo, Jean Moulin »

La levée de boucliers de la frange droitière du paysage politico-médiatique n’a pas tardé. Pascal Praud s’est notamment lancé dans un plaidoyer lacrymal, accusant l’humoriste d’avoir versé dans « l’antisémitisme » le plus crasse. Pour le présentateur, affubler Éric Zemmour, « qui comme chacun sait est de confession juive », d’une moustache hitlérienne, ce n’est pas de l’humour. « Charline Vanhoenacker (…) est un petit soldat de la bien-pensance aux indignations sélectives. On savait qu’elle n’était pas drôle, qu’elle n’avait pas beaucoup de talent, on ignorait qu’elle fut capable de lazzis antisémites », déclame Pascal Praud. Pire : l’innommable a été commis « le jour de Kippour ! »

MAIN DANS LA MAIN. 

Tout le reste de la tribu bollo-compatible n’a pas tardé à suivre, comme Gilbert Collard, qui trouve la vidéo « vomitive » et estime que « s’il y avait une justice et des associations antiracistes impartiales, la Charline et France Inter devraient rendre des comptes ! », ou encore Samuel Laffont, soutien d’Éric Zemmour, ancien de l’UMP passé au Printemps français. Ils s’indignent, ceux qui ne manquent pourtant pas une occasion de crier à la censure lorsque l’un de leurs champions se retrouve au palais de Justice après un dérapage plus ou moins contrôlé. Cette fois, l’occasion est trop belle : pouvoir accuser d’antisémitisme l’une des têtes d’affiche de France Inter, que beaucoup parmi eux considèrent comme le principal outil de propagande bien-pensante, ça ne se refuse pas.

Depuis le temps que le gang de Vanhoenacker se moque des « passions tristes » de la droite et de l’extrême droite, on aurait pu les imaginer mieux rodés à leurs stratégies de communication, qui versent au moins autant qu’eux dans les « indignations sélectives » auxquelles fait référence Pascal Praud. À moins que ces polémiques ne soient, dans un camp comme dans l’autre, qu’un jeu de dupes : Charline Vanhoenacker sera au rendez-vous de la candidature d’Éric Zemmour et n’hésitera pas à multiplier les outrances. Quitte à valider les critiques du polémiste contre la radio… et le service public. Bravo, Jean Moulin.

Closer-tous ceux qui condamnent cette « blague » sont de l’extrême-droite.

La blague de Charline Vanhoenacker passe très mal dans les rangs de l’extrême-droite. L’humoriste de France Inter a montré à quel point elle n’aimait pas Eric Zemmour jeudi 16 septembre 2021. Dans une vidéo partagée sur son compte Twitter, elle a caricaturé une affiche de celui qui laisse planer le doute sur une possible candidature pour les élections présidentielles de 2022. Sur l’affiche, qu’elle a trouvée dans les rues de Paris, on peut voir, sur le côté gauche, une photo du polémiste et sur la partie droite, un grand Z avec en dessous, 2022. A côté de la première lettre du nom d’Eric Zemmour, Charline Vanhoenacker demande aux citoyens de rajouer deux autres petites lettre, à savoir le O et le B, pour faire ZOB, qui veut dire pénis dans le language familiel.

La tonalité générale des médias de gauche consiste à mettre toutes les personnes qui dénoncent cet acte antisémite dans le camp de l’extrême droite, voir des fascistes, c’est la démocratie et la tolérance vue de la gauche bien pensante. Comment dès lors ne pas s’étonner que sur France-Info, Antenne 2, et autre que cette affaire soit passée sous silence.

JForum

6 Commentaires

  1. Dans le var, un afficheur, pour avoir représenté Macron en Hitler a eu une amende de 10.000€ par le tribunal qui a jugé cette affaire, de combien sera punie Charline Vanhoenacker ???

  2. Affublez le prophète Mohamed d’une moustache à l’hitlérienne et la France est en sang avec une révolution à « l’islamisme » et des manifestations déployées à Paris et en banlieue avec bien évidemment tous les drapeaux rouges de la gauche et des biens pensants politiques. La France ressemble à une pomme pourrie par l’antisémitisme qu’on le veuille ou non. C’est certainement la raison de tous ses maux actuels. Et ce n’est certainement pas la fin de ceux-ci. Cette pourriture se retrouve même dans ses chaînes télévisées publiques. C’est encore et toujours la France de Vichy avec toutes ses soi-disant « valeurs ». Et c’est cette France qui veut prendre avec l’Allemagne les commandes de l’Europe car dans l’esprit de ces deux pays, toutes les autres nations qui composent l’actuelle Europe n’ont aucun intérêt et sont inutiles. La France et l’Allemagne sont les maîtres de l’Europe et le reste ce sont les petits chiens qui suivent. Et tout ceci sans compter la vulgarité dans les mots et dans les faits. Humiliant et navrant.

  3. Cette pseudo humoriste est nulle et ne fait pas rire : mle service public est bien islamo compatible donc il ne faut pas s’étonner de leurs indignations sélectives alors que le service public devrait refléter la diversité des opinions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.