Je signe l’Appel à Anne Hidalgo : « Non, les musulmans de 2022 ne sont pas les juifs des années 30. ».

Nous vivons une semaine lourde de commémorations ! Conférence de Wannsee le 20 janvier 1942 qui mit au point, à la demande d’Hitler, l’organisation administrative, technique et économique de « la solution finale de la question juive », 1942 et l’année de la Solution finale qui coûta la vie à 6 millions de juifs, le 27 janvier et la Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité…

Or l’histoire la plus tragique s’invite dans la campagne de l’élection présidentielle et pas seulement dans la bouche de celui ou de celle qu’on attendait. Ainsi, en décembre dernier, Anne Hidalgo a osé comparer le langage, certes délétère voire violent, du moment, à celui qu’ont subi les juifs dans les années 30 et qui a préparé le terrain à la Shoah dans les années 40.

Puisque la candidate à l’élection présidentielle ne s’est pas rétractée depuis, Opinion Internationale décide de s’adresser à la Maire de Paris et de lui demander des excuses ou, mieux, de revenir sur ses propos. Un Appel à signer et relayer abondamment…

Michel Taube

JE SIGNE L’APPEL 

Madame Anne Hidalgo,

Le 22 décembre dernier, dans un meeting à Perpignan, vous avez eu ces phrases passées trop inaperçues : « « Non, je ne laisserai pas désigner nos compatriotes musulmans comme les bouc-émissaires de la crise française. […] Ce langage des années 30 qui honnissait l’étranger, qui exaltait la haine des juifs, ils l’appliquent aujourd’hui à qui ? Aux musulmans, dans une vision séparatiste, essentialiste, communautariste. En diabolisant l’islam, ils ne font que se répéter. »

Se répéter ? Ces propos sont choquants, inadmissibles de la part d’une candidate à l’élection présidentielle et maire de la capitale de la République française.

Madame Anne Hidalgo, pourquoi de tels propos ? Vivons-nous, vous et nous, dans le même pays ?

Doit-on vous rappeler ce qu’était le « langage des années 30 » ? Avez-vous entendu récemment des « Sale musulman, sous-race de musulmans, on va tous vous exterminer » ? Avez-vous vu au cinéma des films qui dénoncent le cancer que représenteraient les musulmans en France ? Avez-vous lu le « Mein kampf » anti-musulmans d’un candidat français à l’élection présidentielle ? Au fait, où sont déjà les lois antimusulmanes, la haine d’État, les pogroms anti-musulmans ? Vous craignez vraiment qu’il se préparera dans les années qui viennent une solution finale pour déporter, gazer, exterminer des millions de musulmans en Europe comme le firent les nazis il y a quatre-vingt ans ? Tout ce langage, tous ces crimes, les juifs l’ont vécu dans les années 30.

Mais non Madame Anne Hidalgo, les musulmans de 2022 ne sont pas les juifs des années 30 !

Vous le savez très bien (car vous feignez de l’ignorer), ce ne sont pas les musulmans mais les islamistes qui sont visés par le climat ambiant ! A part quelques racistes que nous condamnons comme tous les racistes doivent l’être, les musulmans ne sont pas traités comme le furent les juifs dans les années 30 !

Au fond, vos propos reprenaient la même rengaine qu’une Assa Traoré à la une de Jeune Afrique début 2021 : « les Arabes et les Noirs vivent en danger en France ». C’est faux ! En colportant ces allégations, c’est vous, Madame Anne Hidalgo, qui nourrissez le communautarisme et le séparatisme qui menacent la société française. C’est vous qui prenez en otage nos concitoyens de confession, de culture ou de tradition musulmane. Bientôt Assa Traore fera-t-elle la première partie de vos meetings ?

Faire la guerre aux islamistes, c’est protéger les musulmans de France ! Et de nombreux musulmans de France l’ont compris.

Car oui, le climat ambiant est violent ! Et pour cause ! La Maire de Paris que vous êtes, Madame Anne Hidalgo, l’a un peu vite oublié et c’est d’autant plus choquant ! Ce climat, ce sont tant d’attentats terroristes et de victimes depuis quarante ans, notamment à Paris, ce sont trop de territoires perdus de la République, ce sont de plus en plus de femmes voilées, ce sont ces librairies coraniques salafistes ou frérristes en France et combien de jeunes qui ont cédé aux sirènes d’un Islam radical et qui considèrent que la Chariah est supérieure aux lois de la République.

Enfin, avec cette analogie dangereuse et historiquement fausse avec les années 30, vous relativisez la Shoah, vous participez au révisionnisme, voire au négationnisme de la mémoire.

Madame Anne Hidalgo, au nom de nos concitoyens fiers d’être Français et conscients de la chance et du privilège que nous avons de l’être, laïcs, musulmans ou de toutes origines, confessions et convictions, mais aussi en mémoire des 75000 juifs de France déportés et exterminés parmi les 6 millions de juifs assassinés en Europe dans les années 40 dans le prolongement de « ce langage des années 30 » que vous osez convoquez, au nom enfin de leurs descendants quand il y en a, nous vous demandons des excuses ou, mieux, de revenir sur vos propos !

Opinions

3 Commentaires

  1. Ah bon !

    Combien de millions de morts muzz ?
    Où sont les camps ?
    A Roubaix ? A Saint Denis ? A Barbés ? A Marseille ? etc….

    Madame Hidalgo vous devriez avoir honte…….respectez au moins nos morts .

  2. Comment peut on être aussi malhonnete perfide cynique , cette femme pete les plombs, elle est prete à S allier avec les nazis islamistes pour des voix.. C est monstrueux de comparer l incomparable c est à vomir.. Heureuseument elle peut aboyer comme une chienne enragée jamais elle N arrivera à l Élysée.. Toute la Gauche a perdu la tête le Melencon N est pas mieux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.