Le Premier ministre Netanyahu aux diplomates étrangers : il est toujours possible d’occuper la bande de Gaza pour obtenir le silence.

Alors que le conflit perdure, Israël étudie l’opportunité d’un « cessez-le-feu », a un indiqué mercredi un haut responsable militaire israélien à la presse.

Vers un retour au calme sur le front israélo-palestinien ? Après une dizaine de jours d’affrontements, l’État hébreu a indiqué ce mercredi qu’il étudiait l’opportunité d’un « cessez-le-feu ». Une sortie de crise qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs jours : l’armée israélienne a également indiqué qu’elle était prête pour une prolongation de l’offensive sur l’enclave palestinienne de Gaza.

« Nous étudions la question du moment opportun pour un cessez-le-feu » mais « nous nous préparons pour plusieurs jours » d’opération supplémentaire, a indiqué un responsable de l’armée, ajoutant qu’Israël vérifiait si son offensive avait « atteint ses objectifs ». Et ils sont nombreux : les forces israéliennes affirment en effet avoir visé, outre des sites de lancement de roquettes, plusieurs quartiers généraux du Hamas, les maisons de ses dirigeants, des équipements ainsi que des souterrains utilisés pour le mouvement de munitions et d’activistes.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mercredi ne pas exclure de devoir « venir à bout » des islamistes du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, si l’option de la « dissuasion » échouait, après plus d’une semaine d’échanges de tirs meurtriers.

« Il n’y a que deux possibilités de les affronter, soit vous en venez à bout –et c’est toujours une possibilité– soit vous les dissuadez et nous sommes actuellement engagés dans une dissuasion ferme », a déclaré le Premier ministre à des ambassadeurs à Tel-Aviv. « Je dois dire que nous n’écartons aucune possibilité », a-t-il ajouté.

« La question est de savoir si le Hamas comprend le message »

En lançant son offensive aérienne sur la bande de Gaza le 10 mai dernier, Israël ne s’est pas contenté de répondre au barrage de roquettes tirées sur ses villes, mais a surtout voulu « saisir l’opportunité de réduire les capacités militaires du Hamas« , a détaillé l’armée. « La question est désormais de savoir si le Hamas comprend le message« , a encore précisé ce mercredi le haut responsable de l’armée israélienne.

Si l’hypothèse d’un couvre-feu est dorénavant évoquée, le conflit, continue de faire rage sur le terrain. Dans l’enclave palestinienne, les frappes aériennes israéliennes se sont intensifiées mercredi à l’aube, visant particulièrement les secteurs de Khan Younes et de Rafah, dans le sud à la frontière avec l’Egypte. Dans le sud d’Israël, la nuit a été rythmée par les sirènes d’alarme pour alerter des tirs de roquettes et les sifflements du bouclier antimissiles israélien, qui intercepte jour et nuit les tirs depuis la bande de Gaza.

Depuis le début, le 10 mai, de ce nouveau cycle de violences, au moins 219 personnes, dont 160 terroristes et peu être 63 enfants, ont été tuées dans des raids israéliens sur la bande de Gaza selon le ministère de la Santé local. En Israël, les tirs de roquettes de Gaza ont fait 12 morts selon la police israélienne.

 

Ce matin, un porte-parole de Tsahal a autorisé la publication : L’armée de l’air a tenté d’éliminer Muhammad Daf au moins deux fois pendant l’opération The Wall Guard. Gaza • Ce matin, les tirs de Gaza vers les colonies du sud se poursuivent • Les FDI attaquent le complexe militaire du Hamas dans un bâtiment du nord bande de Gaza.

L’opération « Gardien des murailles » sur fond d’informations faisant état de la fin du cessez-le-feu et des dénégations du Hamas, les FDI ont continué la nuit dernière (entre 3h00 et 4h00) à attaquer des cibles dans toute la bande de Gaza.  Ce matin, les FDI ont attaqué un site de fabrication d’armes et Jihad Il a été rapporté qu’il avait tenté d’éliminer le chef de la branche militaire du Hamas, Muhammad Daf, mais après plusieurs heures de silence tendu, les lancements depuis la bande de Gaza vers Israël ont repris.

12h46 : Dans le cadre de la dernière salve, un impacte de roquette a été identifiée au conseil régional d’Eshkol. Il n’y a eu aucune victime et aucun dommage n’a été causé.

12h37 : Le Premier ministre Netanyahu aux diplomates étrangers : « Il y a toujours la possibilité d’occuper la bande de Gaza pour parvenir à la paix ». AU sujet des informations faisant état d’un cessez-le-feu imminent, Netanyahu a déclaré : « Nous ne nous tenons pas avec un chronomètre, mais nous veillons à atteindre les objectifs. »

12h11 : Alarmes de couleur rouge à Kerem Shalom et Nahal Oz.

12h01 : Une alarme a été déclenchée à Kerem Shalom dans la bande de Gaza.

11h58 : Des alarmes ont été déclenchées dans la zone industrielle sud d’Ashkelon et dans les colonies de l’enveloppe de Gaza.

11h49 : Les attaques à Gaza se poursuivent : le porte-parole de Tsahal a informé que récemment, des avions de combat ont attaqué un complexe militaire du département technologique de l’organisation terroriste Hamas dans un bâtiment de la région de Jabalya.

11 h 28 : Porte-parole de Tsahal : Il y a peu de temps, des avions ont attaqué un site de lancement de roquettes souterrain appartenant à l’organisation terroriste Hamas dans la ville de Gaza.

11h14 : Une alerte rouge a été déclenchée à Nir Oz dans la bande de Gaza.

10 h 44 : Une alerte rouge a été activée dans les colonies de l’enveloppe de Gaza.

10h40 : Le Conseil régional d’Eshkol rapporte que lors du dernier barrage tiré de Gaza sur le conseil, 7 chutes ont été identifiées dans une colonie. Certains des lancements sont tombés près des maisons. Seuls des dégâts mineurs ont été causés aux maisons et aucun blessé n’a été signalé.

10 h 38 : l’alarme de couleur rouge a été activée dans Kissufim.

10 h 14 : UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient : Israël a introduit cinq réservoirs de carburant dans la bande de Gaza, mais a empêché la nourriture d’entrer.

10h03 : Une alarme a été activée dans le kibboutz Nir Oz dans la bande de Gaza.

09h58 : Une alerte rouge a été activée à Nir Oz dans la bande de Gaza.

09h53 : Rapports palestiniens : l’armée de l’air a mené une première attaque contre la tour Andalus à Gaza.

09h46 : Ministère de la Santé du Hamas : Il y a eu 219 morts dans la bande de Gaza depuis le début de l’escalade, dont 63 enfants et 39 femmes. De plus, il y a 1 530 blessés.

09h42 : Après 4 heures de silence, des alarmes de couleur rouge ont été activées dans les colonies de l’enveloppe de Gaza.

09h36 : Récemment, des avions de combat de Tsahal ont attaqué une infrastructure terroriste au domicile du chef du département des renseignements de combat de l’organisation terroriste Hamas, Oussama Tabash, dans la ville de Khan Yunis dans la bande de Gaza.

09h13 : Tsahal a mis à jour que des avions de combat ont récemment attaqué un site de fabrication de munitions appartenant à l’organisation terroriste GAP dans la ville de Deir al-Balah dans le centre de la bande de Gaza.

JForum – Ynet

3 Commentaires

  1. Je ne suis absolument pas d’accord avec notre Premier ministre lorsqu’il déclare : « « Il y a toujours la possibilité d’occuper la bande de Gaza pour parvenir à la paix » Pour une raison très simple : nous perdrions beaucoup trop de nos enfants avec les lâches attentats des arabes, dans une guerre de rue pour quoi Tsahal n’est pas fait. Que nous crevions la sale gueule de cette vermine, mille fois d’accord, pourvu que nous n’ayons pas de perte.

  2. Chez les Juifs, un principe ancestral de l’art de la guerre, constamment appliqué dans la Bible, connu de Moïse, et même précisé dans le rouleau de la guerre des manuscrits de Qumran, est: écrase complètement ton ennemi. On perd bien plus en s’arrêtant au milieu du chemin, qu’en annihilant totalement l’ennemi. Il se rétablira et cherchera à se venger. La vipère à moitié morte peut toujours tuer. Un de nos Sages de l’Espagne médiévale enseignait que celui qui cherche à réaliser des choses ne doit montrer aucune pitié. Un Juif de cette Espagne disait « Je n’ai pas à pardonner à mes ennemis, je les ai tous tués ».

    Quand on fait la guerre, étudier un peu l’Histoire aide à comprendre la Nature Humaine. Imaginez-vous Eisenhower demandant un cessez-le-feu â Hitler pour éviter de débarquer en Normandie ? Est-ce que le Japon a capitulé dès la première bombe atomique d’Hiroshima ? Est-ce que Staline aurait demandé un cessez-le-feu, plutôt que de prendre Berlin ? Non! Il existe des fanatiques qui vont jusqu’au suicide, et le Hamas en fait partie. Hitler voulait en 1945, faire massacrer tout le peuple Allemand. Le Hamas ne fait-il pas massacrer son propre (prétendu) peuple ? Alors, que les généraux de Tsahal cessent de jouer les intelligences supérieures et assument leur mission de défense du Droit de Vivre Des Juifs. Mais les grands esprits objecteront qu’il n’y a « que » 12 morts actuellement.

  3. IL SERAIT BON DE REOCCUPER GAZA ET RATTRAPER L’ERREUR DE CHARRON MAIS IL FAUDRAIT AVANT CA,EXPULSER VERS LE DESERT TOUS LES ARABES QUI S’Y TROUVENT !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.