Le président de la Knesset s’est adressé lors de la cérémonie de la Journée internationale du souvenir de la Shoah au parlement allemand.

La Chambre des représentants allemande s’est réunie spécialement à l’occasion de la Journée internationale du souvenir de la Shoah • le président de la Knesset, Miki Levy, est le premier à s’exprimer au Bundestag, et en hébreu.

À l’occasion de la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste, le président de la Knesset, le député Miki Levy, s’est exprimé aujourd’hui (jeudi) au Bundestag, le Parlement fédéral allemand, et est devenu le premier en sa position à parler depuis cette tribune et en hébreu.

Le président de la Knesset a déclaré dans son discours d’ouverture : « C’est précisément ici, dans ce bâtiment historique, la Chambre du Parlement allemand, que l’on peut percevoir, même légèrement, la capacité du peuple à utiliser la démocratie pour vaincre les forces du bien – faisant allusion à l’élection démocratique d’Hitler -. C’est un lieu où l’humanité a repoussé les frontières du mal, un lieu où la perte des valeurs est devenue un cadre démocratique le berceau de la tyrannie raciste et discriminatoire. »

Le président de la Knesset a ajouté : « Ainsi, précisément ici, entre les murs de cette maison, qui se dressent comme des témoins silencieux de pierre et d’acier, nous réapprenons à quel point la démocratie est fragile, et nous sommes une fois de plus tenus de la maintenir ensemble avec vigilance. « Préserver la mémoire de la Shoah est une lourde tâche, qui repose sur les épaules de chaque génération pour transmettre ces horribles événements passés aux générations futures. »

Miki Lévy a alors récité un Kadich très émouvant à la mémoire des six millions de Juifs victimes de la barbarie nazie. Ce fut un temps fort de son intervention, que d’entendre raisonner dans cette enceinte cette prière à la gloire de Dieu que les nazi espéraient atteindre à travers le peuple Juif.

Miki Levy, le président du Parlement allemand Arbel Bass et le président du Conseil national autrichien Wolfgang Subotka, se sont réunis à l’entrée du Reichstag à Berlin pour une photo commune, à côté d’une immense statue érigée spécialement pour marquer la Journée internationale de commémoration de la Shoah, avec ces mots : « Nous nous souvenons. »

Le président de la Knesset est en Allemagne pour une série de réunions politiques avec de hauts responsables du gouvernement. Le point culminant de la visite a été aujourd’hui, lorsque Levy est devenu le premier président de la Knesset à s’adresser au plénum du Bundestag, en hébreu.

Le président de la Knesset a déclaré lors de cet événement émouvant : « la Shoah est une cicatrice irréparable dans l’histoire humaine. La photographie partagée est une étape importante dans la collaboration entre nos démocraties. Je vous remercie du fond du cœur pour votre engagement à préserver la mémoire de la Shoah, et pour votre travail important dans la guerre contre l’antisémitisme. »

Hier, le président de la Knesset a remis à une survivante de l’Holocauste invitée à prendre la parole au Bundestag un arbre élégant préparé spécialement pour elle sur lequel est écrit« Nous sommes le Musée du peuple juif » et une lettre personnelle de la présidente du conseil d’administration du musée, Irina Nevzlin. La survivante a été très émue par le geste, tout comme tout le monde présent durant l’événement, qui affirment qu’il ne restait plus un seul témoin dans la salle.

JForum

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.