Manuel Valls porte un regard très dur sur François Hollande

1
417

EUROPA PRESS NEWS VIA GETTY IMAGES

L’ancien premier ministre affirme que “les cinq années de pouvoir ont été redoutables”.

Avec des amis comme ça, François Hollande n’a pas besoin d’ennemis. Dans un entretien accordé à L’Obs, l’ex-premier ministre Manuel Valls porte un regard très dur sur celui qui l’a nommé à Matignon.

Le candidat à la mairie de Barcelone affirme avoir été particulièrement affecté par le quinquennat précédent.

“Je suis quelqu’un qui encaisse, mais les cinq années de pouvoir ont été redoutables”, affirme-t-il, avant de s’en prendre à l’ex-chef de l’État. “François a été élu sur un malentendu. Il fallait tout péter, tout casser. Il ne l’a pas fait. Au fond, dès l’automne 2012, il ne pouvait plus se représenter”, tacle l’ex-député de l’Essonne. “Je n’en pouvais plus. A la fin, beaucoup n’en pouvaient plus. C’est pour ça que ça s’est effondré”, ajoute-t-il.

Manuel Valls dit également regretter d’avoir participé à la primaire de la gauche, à l’issue de laquelle il a été battu par Benoît Hamon.

C’est LA vraie erreur que j’ai commise, mais qui était impossible à éviter une fois qu’Hollande a annoncé qu’il n’y allait pas”, confie Manuel Valls, qui ajoute: “lors du débat face à Hamon, je savais que cette histoire était finie”.

Le HuffPost 

1 COMMENT

  1. Il a servi servilement un glandu , s est bien illustre dans la decomposition de la democratie , il nous a servi ses discours creux sur le peuple juif sans la moindre action , il fait bien de se retirer ; les incompetents sont legion et il serai juste un de plus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.