Les 4 égorgeurs des 2 femmes disent venger Hajin

20
9822

Les 4 égorgeurs des jeunes scandinaves disent venger Hajin ;

Trump, lui, trouve logique de s’en retirer, car dit-il “nous avons écrasé Daesh!

Un nombre inconnu de hauts dirigeants du groupe, notamment Abu Bakr al-Baghdadi, et des cadres intermédiaires sont toujours en vie. Il est fort probable que des milliers de combattants restent en Syrie et en Irak. Ils continuent à se battre en tant qu’insurgés, attendant leur tour pour que des occasions se présentent. Et la machine médiatique de l’État islamique, qui est supposé avoir son siège dans la région, reste prolifique et diffuse quotidiennement des messages dans plusieurs langues.

Il est vrai que l’État islamique a perdu presque tout le territoire qu’il contrôlait autrefois en Irak et en Syrie. L’attachée de presse, Sarah Sanders, a semblé préciser l’affirmation du président dans une déclaration ultérieure, affirmant que les États-Unis avaient « vaincu le califat territorial ».

Si c’était la fin de l’histoire, alors ainsi soit-il. Mais comme le Long War Journal de la Fondation pour la Défense de la Démocratie et plusieurs autres l’ont souligné à maintes reprises , les hommes d’Abou Bakr al-Baghdadi sont revenus à leurs racines insurgées, il y a quelques mois.

En Syrie, les Forces démocratiques syriennes (SDF) soutenues par les États-Unis continuent de se battre contre les hommes de l’État islamique à Hajin et dans la région voisine de l’est de la Syrie. Hajin est considéré comme le dernier terrain important sous le contrôle du soi-disant califat. Les djihadistes sont sur le point de le perdre, mais il convient de noter que Hajin était toujours un front acharné lorsque le président Trump a déclaré la victoire plus tôt le 21 décembre.

En dehors de Hajin et des villages environnants, les hommes de l’État islamique mènent des attaques régulières. Considérons les données opérationnelles auto-déclarées du groupe.

Début août, l’État islamique a publié des résumés hebdomadaires de ses opérations dans le monde entier sous la forme de courtes vidéos brutes intitulées «La moisson des soldats». (Des statistiques résumées sont également fournies dans une infographie du bulletin hebdomadaire du groupe, Al-Naba.) À ce jour, la série de vidéos comporte 20 épisodes, couvrant une période allant de la dernière semaine de juillet à la mi-décembre. En résumé, l’État islamique a revendiqué 1 922 opérations dans le monde au cours de ces 20 dernières semaines. Près de la moitié (946, soit 49%) se sont produits en Irak. Mais 599 autres (31%) ont été effectués en Syrie. Le groupe a revendiqué 44 opérations en Syrie durant la semaine du 6 au 13 décembre seulement.

Le SDF a subi d’importantes pertes face à l’État islamique lors de la bataille de Hajin.

Bien entendu, les hommes de l’État islamique ne sont pas confinés en Syrie. Ils ont d’abord rejoint un territoire englobant l’Irak et la Syrie pour former un proto-État contigu. Par conséquent, le nombre élevé d’opérations revendiquées en Irak – dans des régions telles que Kirkuk, Salah ad Din, Diyala, Anbar et Bagdad  – est également important. En d’autres termes, bien que le président Trump n’ait pas mentionné l’Iraq dans son tweet, ce n’est pas un théâtre totalement séparé de la Syrie, car l’État islamique régnait autrefois sur un territoire couvrant une grande partie des deux pays, avec ses agents faisant la navette. Les opérations d’insurrection du groupe dans les deux pays ne sont pas non plus séparées – toute analyse de l’état actuel de l’Etat islamique devrait donc prendre en compte l’ensemble de cette image.

En outre, l’État islamique est devenu un phénomène mondial avec des provinces dites très éloignées du cœur du Moyen-Orient. La «province» du Khorasan de l’organisation, en Afghanistan et au Pakistan, a enregistré le troisième plus grand nombre d’opérations déclarées au cours des 20 semaines susmentionnées, avec 171 (soit près de 9% du total des opérations déclarées). Viennent ensuite la «province» du groupe dans le Sinaï, avec 110 opérations déclarées, soit près de 6% du total. Bien que ce point ne soit pas expliqué en détail ici, il existe un tissu conjonctif entre ces «provinces» et le vaisseau mère de l’État islamique.

Ensuite, il y a le nombre de combattants de l’État islamique restant en Irak et en Syrie. Comme Long War Journal du FDD l’a noté dans le passé, il est probable que les États-Unis et leurs alliés ne connaissent pas le nombre réel de combattants, car les estimations varient. Cependant, aucune des estimations disponibles ne place le nombre total à zéro ou près de celui-ci.

Une partie de l’incertitude provient du fait que l’État islamique continue de conserver une empreinte dans les zones extérieures à la compétence de l’armée américaine. Le groupe affronte régulièrement les loyalistes de Bachar al-Assad et leurs alliés internationaux.

Quoi qu’il en soit, le nombre de combattants de l’État islamique en Irak et en Syrie varie entre moins de 10 000 et entre 20 000 et 30 000. Plus tôt cette année, le département de la Défense avait estimé qu’il restait «entre 13 100 et 14 500 membres de l’Etat islamique en Syrie» – un chiffre qui se rapproche du rapprochement du Conseil de sécurité des Nations unies en juillet. [Voir le rapport du  FDD Long War Journal ,  des forces soutenues par les États-Unis lancent une contre-attaque contre l’État islamique dans l’est de la Syrie .]

L’aspect sectaire de la guerre en Irak et en Syrie continuera de poser problème dans un avenir proche. Les actions entreprises par Assad, l’Iran et leurs alliés contribueront probablement à attirer au moins quelques sunnites supplémentaires dans les rangs de l’État islamique.

Extrait de : L’Etat Islamique n’a pas été vaincu,

PAR  | 19 décembre 2018 | tjoscelyn@gmail.com | @ thomasjoscelyn

longwarjournal.org

Maroc : 2 touristes scandinaves assassinées, l’une a été décapitée. 4 suspects arrêtés.

par Y.C.
DR

La piste terroriste est « sérieusement » privilégiée par les autorités marocaines dans cette affaire. Quatre suspects ont rapidement été interpellés. Ces derniers auraient des liens « avec le milieu islamiste radical ». Les auteurs ont filmé le double assassinat et ont diffusé la vidéo.

Deux jeunes touristes scandinaves ont été assassinées ce lundi au sud du Maroc, à 10 km du centre du village d’Imlil, dans une zone montagneuse, d’une vallée du Haut-Atlas, en direction du sommet du mont Toubkal.

 

Une victime a été décapitée

Les corps des deux amies, Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été découverts dans un site isolé où elles avaient installé leur tente pour la nuit. Les deux victimes portaient des traces de violences à l’arme blanche au cou. L’une avait été décapitée.

Les auteurs de cet acte ont par ailleurs filmé la mise à mort des deux victimes. Cette abominable vidéo que nous avons visionnée, a été diffusée sur Facebook. Les deux victimes y sont partiellement dénudées et on aperçoit un homme décapiter l’une des jeunes femmes au couteau. « C’est pour nos frères d’Hajin [ville en Syrie, récemment libérée par les Kurdes avec l’appui de la coalition] » peut-on entendre sur cette vidéo.

Les autorités marocaines ont rapidement réagi et se sont rendues sur les lieux. Un important dispositif de sécurité a été mis en place afin de mettre la main sur les auteurs de ce double homicide sordide.

Un « groupe extrémiste »

Un suspect a été arrêté quelques heures après les faits, mardi, après un travail du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), assisté des services de la Gendarmerie Royale et de la Sûreté nationale. Ce dernier appartient à un « groupe extrémiste » a précisé le procureur général du roi près la Cour d’appel de Rabat.

Les trois autres suspects ont été arrêtés par la suite ont confirmé plusieurs médias locaux ce jeudi. Ils sont originaires de Marrakech. L’un des trois a un « passé judiciaire lié à des actes terroristes » selon une source proche du dossier citée par plusieurs journaux.

 

Des touristes sous le choc après le meurtre de deux femmes au Maroc

Les habitants sont traumatisés

Les enquêteurs marocains tentent de « vérifier le mobile terroriste qui est soutenu par des preuves et par les données de l’enquête » selon un communiqué du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ).

Les habitants d’Imlil, traumatisés par ce drame et inquiets pour l’avenir de leur région où le tourisme est très important, se sont mobilisés afin d’aider les enquêteurs a arrêter au plus vite les suspects recherchés.

Maroc : 2 touristes scandinaves assassinées, l’une a été décapitée. 4 suspects arrêtés.

20 COMMENTS

  1. Quel rapport avec Trump?
    Si on suit votre logique jusqu’à l’absurde, on dirait que le fait de ne pas tuer d’islamistes en Syrie ou en Irak ne donnerait plus de prétexte à ces barbares. A part le danger pour les Kurdes et Yazidis, je suis d’accord avec Trump; Qu’ils se tuent entre eux! Et qu’ils nous fichent la paix!

    • Quel rapport, Hajin n’est reprise qu’à 25% par les Kurdes et Trump se retire sans avoir achevé la mission? “qu’ils se tuent entre eux” : vous dites la même chose quand des Juifs sont tués en Eretz? A part les Kurdes, mais oui, il n’y a que d’eux dont on parle.

  2. Toujours autant d’idiotie sur cette planète, et l’horreur permet de diriger les moutons où des petits macarons veulent les emmener pour exploiter non plus seulement leur laine, mais la totalité de ce qu’ils sont.
    Bientôt Dieu viendra répendre sa colère face à notre ignominie qui va jusqu’à accepter ces horreurs. France réfléchi à ta prostitution, quand tu écartes les cuisses de Bercy pour accueillir tes pétro-dolards musulmans❣️ À méditer dans l’action spirituelle.

  3. pauvres filles elles aimaient le risque elles l’ont payé cash!!comme les 40 tristes polonais ou français en tunisie ou ils ont été renvoyées dans l’au delà par des musulmans !!
    j’ai mal au coeur surtout pour les familles de ces deux folles qu’au final ont trouvé le prix du risque!!
    pour ces deux touristes je me dis qu’elles ont cherché le risque et elles ont payé le prix!!

    Visitez l’amérique Latine les Etats Unis l’Asie…..vivre des émotions fortes parfois ça ne réussit pas….il y a de l’amour dans certains endroits plus q’à d’autres, les religions de l’amour…..et des ax prophères

    • Le tord de ces filles c’est de ne pas être parties armées pour faire directement la peau à ces quatre imbéciles, qu’il soient musulmans ou cinglés, de toutes les façons c’est la même saleté qu’il nous faudra nettoyer tôt ou tard. Une idée, à chaque meurtre sordide comme celui-ci, nous renvoyons mille musulmans de France et nous congédions un petit macron. Ça irait très vite beaucoup mieux ❗❗❗❗

  4. Rien de nouveau en musulmanie !
    Première règle cesser d’y mettre les pieds en touriste.
    Ensuite, prévenir ceux qui persistent qu’ils y vont à leurs risques et périls.
    Enfin se préparer à vitrifier chaque endroit où les muz sévicent afin de nettoyer progressivement la planète et bien leur faire comprendre qu’on en a assez !

  5. Toujours le même scénario pour le même but. Des actes barbares pour faire fuir les touristes et priver le Maroc des devises dont le pays a besoin.

  6. s attaquer la nuit a de jeunes innocentes en plus femmes quelle bravoure…si on veut venger il faut aller se mesurer sur le terrain aux vrais hommes . la lachete n a jamais ete une valeur musulmane.
    khalid ibn walid est tres loin….

    • Absolument d’accord avec vous, ces actes sont commis par des lâches, des idiots. S’attaquer à des jeunes filles en vacances , il n y a pas de mots pour décrire cette barbarie. C’est dommage pour la réputation du Maroc…

  7. En Francia, on se serait dirigé vers la déséquilibration certifiée.
    On a du mal à assimiler le fait que cette monstruosité a été commise par des humains. On peut raisonnablement penser qu’ils ne le sont pas. Mais que savons-nous des tueries de masse qui ont lieu à l’heure où j’écris dans les zones daeshiques de Syrie et d’Irak, là où l’eï, comme prétend Trump, aurait été “vaincu”..?
    Des centaines, dans le silence prudent, assourdissant . Jérôme Bosch est loin derrière.
    Dieu était “descendu” lors du cri que laissa échapper Édith, martyrisée d’un même sort par les Sodomites de la ville dépravée, fille de Loth. Ce qui avait scellé le sort de la ville, qui ne recelait même pas 1 juste, hormis Lot !
    Dieu est-IL sourd ?
    On va voir ce que le roi du Maroc fera à ce sujet…
    Mais les sangs seront vengés, très certainement.

    • Autour de ces immondices, question simplette : mais qu’a donc fait Daech en Syrie que n’a fait à la puissance mille la progéniture ré-expulsée du ventre encore fécond de la Bête immonde, le dénommé Assad?
      Réf. : César, sarin, phosphore blanc, napalm, Poutine, terros-chiites fofolles d’allah.

      Daech, sorti tout droit de l’élevage-export de terros géré par Assad.
      Daech épouvantail éblouissant aveuglant sur tout alentour.
      A cogiter…

  8. Même pas le courage de leur acte.
    Quel est le rapport entre la guerre entre les kurdes et l’EI et le fait de violer et d’assassiner des jeunes femmes?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.