©STRNGER/EPA/MAXPPP - epa08111152 (FILE) - Ballistic missile Zelzal , is launched during the second day of military exercises, codenamed Great Prophet-6, by Iran's elite Revolutionary Guards at an undisclosed location in Iran, 28 June 2011 (Reissued 07 January 2020). According to Iranian state TV on 07 January 2020, Iran's Revolutionary Guard Crops (IRGC) launched a series of rockets targeting Ain al-Assad air base located in al-Anbar, one of the bases hosting US military troops in Iraq. The attack comes days after the Top Irani General Qassem Soleimani, head of the IRGC's Quds force, was killed by a US drone strike in Baghdad. EPA-EFE/STRNGER (FILE) IRAN USA CONFLICT

L’Iran se prépare à attaquer plusieurs pays le jour où Trump doit se séparer de la Maison Blanche

Tout le monde essaie de deviner le scénario de la réponse iranienne aux éliminations de ses hauts responsables, Qassem Suleimani et Muhsan Fakhrizdeh, voire s’il n’y en aura pas du tout. 

Les médias du monde entier sont «fascinés» par ce scénario de suspense et tentent de diffuser une «histoire» qui ne remplit pas toujours les conditions propices à la publication de telles informations.

Peut-être que la plupart des histoires tiennent à peine debout, mais selon le nombre de lecteurs qui viennent lire l’article ou le nombre de sites d’actualités dans le monde qui citent et copient cette histoire, il semble que le sujet soit en effet fascinant pour beaucoup de gens.

Par exemple, le journal koweïtien Al Qabas publie son propre «récit».

Irak, Turquie et Iran

L’Iran se prépare à attaquer un certain nombre de pays le jour où Trump doit quitter la Maison Blanche et peu avant que le président élu Biden n’en prenne le commandement.

Des sources ont confirmé au journal koweïtien (al-Qabas) que les gardiens de la révolution iraniens avaient l’intention de lancer des missiles et des drones sur des cibles (américaines, kurdes) en Irak et dans d’autres pays de la région, notant que ces attaques seront menées immédiatement après le départ du président Trump.

Des sources ont déclaré que le commandant de la Force iranienne Qods, Ismail Qaani, s’est entretenu avec les dirigeants des factions irakiennes soutenues par l’Iran lors de sa récente visite en Irak et les a informés des décisions prises en réponse à l’élimination du scientifique nucléaire Muhsin FakhriZadeh, ​​en attaquant Israël depuis l’Irak.

Des experts ont déclaré à Al-Qabas que les organes décisionnels de l’Iran avaient choisi de répondre à l’exécution de Fakhrizadeh depuis les territoires irakiens immédiatement après que l’administration Biden prendra la direction des États-Unis, pour éviter une escalade militaire, alors que les factions irakiennes prévoient de participer à la réponse.

Crédit: Meir Bar du groupe des observateurs

4 Commentaires

  1. L’élection du président des USA se tiendra le 6 janvier 2021. D’ici là, Trump est le Président et Biden est candidat à le devenir. N’en déplaise aux médias français. Biden sera probablement élu, mais tant que ce n’est pas fait il faut rester factuel.
    Cet article montre bien la raison pour laquelle l’élection de Biden n’est pas une bonne chose. Trump suscitait le respect et la crainte, la preuve. Biden pas du tout, a preuve aussi. Ce n’est pas positif pour l’Europe et pour le monde.
    Mais l’Iran a tort de prendre Biden pour un faible. SI Biden devient président nul doute qu’il aura à cœur de montrer que les USA sont les USA, et puis les militaires veillent. L’Iran ferait bien de s’abstenir de provoquer les USA et Israel. Je pense d’ailleurs qu’ils s’abstiendront, car beaucoup de déclarations et de roulements de mécaniques … mais sur le fond ils savent qu’ls n’ont pas le niveau et le régime pourrait tomber, or la théocratie veut rester au pouvoir.

  2. Trump n’est pas encore parti.
    Arrêtez de dire « le président élu Biden ». Il n’est pas le président élu. Élu par qui par des morts du 19ème siècle et par les médias ? Il y a eu fraude. Le vrai président est encore Trump.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.