Liberman en nouveau ex-Ministre de la Défense pour Gaza?

7
1671

Lieberman veut retourner à la défense dans le prochain gouvernement Netanyahu.

Tsahal va cesser de tirer sur les émeutiers de Gaza

Avigdor Lieberman est prêt à reconquérir le portefeuille de la défense dans le prochain cabinet. Le Premier ministre Binyamin Netanyahu espère pouvoir le réunir la semaine prochaine. Il a déjà pris part à une conférence sur la sécurité avec le chef d’état-major de Tsahal, le général Aviv Kochavi, et le directeur du Shin Bet, Nadav Argaman, sur la situation à Gaza.

Les rapports abondent sur la conclusion d’un accord de cessez-le-feu d’une durée de six mois entre Israël et le Hamas. On fait grand cas des concessions israéliennes par rapport aux vagues engagements pris par les Palestiniens de procéder à la désescalade de la violence terroriste. Cette information est principalement mise en valeur par le porte-parole de Tsahal. Cela reflète le caractère imprécis de la transaction. Pendant des mois, les négociations conduites par l’Égypte ont été incontrôlables au Caire, interrompues par des tirs de roquettes palestiniens, des ballons incendiaires et des affrontements explosifs entre l’armée israélienne et des foules enflammées par le Hamas à la frontière entre Gaza et Israël. Toutefois, selon nos informations, une disposition est parfaitement claire : les chefs de l’armée israélienne ont accepté de cesser de tirer sur les foules palestiniennes déchaînées semaine après semaine à la frontière, à la seule condition qu’elles ne franchissent pas une ligne de démarcation d’une profondeur de 300 mètres.

Cette concession unilatérale est sans précédent dans la lutte de toute armée nationale contre les terroristes.

Le reste de «l’accord», conclu entre Israël, le Hamas, l’Égypte et le Qatar, est semé d’embûches et ne devrait pas tenir plus longtemps que ses précédents. L’Egypte et le Qatar soutiennent le refus du Hamas de s’engager dans des conditions spécifiques réciproques, telles qu’un cessez-le-feu, une cessation des hostilités ou la non-belligérance. Par conséquent, la suite de la crise à Gaza reste ouverte à la spéculation, comme le contenu de la conférence de Liberman avec le général Kochavi et Argaman en vue de son retour au ministère de la Défense.

Avant même que cela ne se produise, le Hamas lui a rappelé en temps utile qui avait déclenché les tirs au cours de la dernière année et qui avait toujours pris l’initiative. Le mercredi 22 mai, dans un climat exceptionnellement chaud, sec et venteux, les terroristes palestiniens ont lancé un nuage de ballons incendiaires qui ont déclenché 11 incendies dans les champs d’Israël. Dans une nouvelle tentative pour pousser le gouvernement israélien par intérim dos au mur, le Hamas a publié jeudi une liste de prétendues “promesses” qu’Israël était accusé de ne pas tenir. Les terroristes ont donné à Israël une semaine pour les “respecter” ou faire face à de nouvelles manifestations violentes et à des tirs de roquettes.

L’une de ces «promesses» concernait les chèques de paie des membres de la branche armée du Hamas, à savoir des terroristes actifs. Le Qatar, qui, avec l’approbation d’Israël, injecte des sommes considérables dans Gaza pour couvrir les besoins de sa population en détresse, est accusé d’avoir donné à chaque combattant un coupon-repas de 50 dollars au lieu de son salaire.

Le Hamas en ressent le contrecoup depuis qu’Israël a coupé les fonds dus à l’Autorité palestinienne à Ramallah pour son insistance sur l’allocation de paiements aux terroristes condamnés. Une partie de ces fonds était régulièrement détournée vers le gouvernement du Hamas. Ainsi, Israël se trouve dans la position paradoxale de pré-financer certains terroristes palestiniens, tout en obligeant le Qatar à couvrir les salaires des terroristes palestiniens à Gaza.

Il s’avère donc que le Hamas est impliqué – non seulement dans le sort des communautés du sud d’Israël, mais aussi dans le but d’affirmer sa volonté lors de la formation du prochain gouvernement de coalition d’Israël. Ses dirigeants se sentent bien campés sur leurs positions, en raison de deux développements : 1. L’accord favorable qui se dessine avec Israël et Tsahal ; et 2. Son mouvement terroriste rival, le Jihad Islamique Palestinien, est immobilisé par une scission du leadership du mouvement. DEBKAfile révèle que les dirigeants du Jihad à Gaza, Muhammed al Hindi et Muhammed al Batsh (sur le terrain), ont rompu avec Ziyad Nahaleh, qui opère à partir de Beyrouth ou de Téhéran.

Le résultat des manœuvres en cours autour de Gaza sera probablement un accord non défini entre le Hamas et Israël, avec une intercession égyptienne et qatarie, après que le groupe palestinien se soit vu octroyer une tranche de financement beaucoup plus importante. Le Hamas n’abandonnera pas un centime des centaines de millions de dollars qataris dus au cours des six prochains mois.

À moins d’événements imprévus, Binyamin Netanyahu établira entre-temps une coalition gouvernementale la semaine prochaine ; Lieberman sera vraisemblablement assermenté pour son deuxième mandat en tant que ministre de la Défense ; et l’armée israélienne respectera son engagement de s’abstenir de tirer à balles réelles à Gaza. On se souvient que Lieberman a quitté ses fonctions de ministre de la Défense le 14 novembre 2018 pour protester contre ce qu’il a appelé la «reddition face au terrorisme» du gouvernement dans la bande de Gaza. C’est sa démission qui a conduit à des élections générales le 9 avril et à un nouveau gouvernement.

    ,  ,  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Lieberman returns to defense in next Netanyahu government. IDF will stop firing at Gaza rioters

7 COMMENTS

  1. Erratum dans mon précédent message: Erratum : vous avez compris sans doute, vous devez lire dans mon commentaire de ce 23 Mai a 14h57: “En Israël, nous avons TOUS vote a Droite (et non point a Gauche quelle horreur!!!) justement pour que les répliques israéliennes se passent EXACTEMENT comme se font les attaques palestiniennes”

  2. Sousou, il t’en manque peut être, passe a la banque rotchild…

    Qui sont les plus grands criminels si ce nest cette relegion d’amour et de paix et de toléronce….

    Ou sont les prix Nobel, les brevets, Les satellites sur la lune,

    Espèce de buveur d’urine de chamelle…

    Boul alik ya kelb

  3. un ministre qui en a tout ce qu’il faut et ou il faut
    si, j’étais religieux ou croyant, je dirais que c’est Hachemn qui nous l’a fait revenir….

  4. En espérant que Libermann a réfléchi et qu’il sera ce coup ci la Ministre de la DefOnce de Gaza et qu’il fera bombarder les villes de Gaza aux heures de pointe et sans avertir personne avant les bombardements si les palestiniens continuent a lancer des ballons incendiaires , des pierres sur nos voitures et des séries de 700 obus en 24 h le tout bien naturellement en surprise sur Israël et sans nous avertir ! En Israël, nous avons TOUS vote a Gauche justement pour que les répliques israéliennes se passent EXACTEMENT comme se font les attaques palestiniennes c’est a dire:
    – en surprise sans avertir personne (comme les palestiniens tirent sans avertir personne,
    – même en bombardant les villes de Gaza a 2h du matin (comme les palestiniens tirent sur des villes d’Israël même a 2h du matin,
    – en visant des villes comme les palestiniens visent TOUJOURS des villes israéliennes,
    – en imposant a Gaza une terreur constante devant un réel danger de mort comme de Gaza ils imposent en Israël DEVANT UN REEL DANGER DE MORT une terreur constante, et
    – en tentant de faire le maximum de morts en se foutant des civils palestiniens, comme les palestiniens, tentent de faire le maximum de victimes juives CIVILES en Israël ….

    Nous attendons tous donc de Liberman des attaques répliques EXACTEMENT dans le même esprit que les attaques palestiniennes et si, on est moins c.. qu’eux en Israël pour faire des milliers de morts a Gaza parce qu’ils pensent moins a se planquer que nous en Israël nous nous planquons et bien tant pis pour leurs tronches :qu’ils arrêtent de tirer s’ils ne veulent pas se faire massacrer et qu’ils se fassent massacrer EN REPLIQUE s’ils continuent a tirer même sans faire chez nous ni dégât ni victime ….

    C’est comme ça qu’on veut un ministre de la DéfEnse en Israël et qu’il se change en Ministre de la véritable DéfOnce lorsqu’on doit répliquer pour qu’on nous foute la paix en Israël !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.