Bernie Sanders, le sénateur démocrate du Vermont de confession juive, a réussi à s’attirer la sympathie des électeurs musulmans et des militants pro-palestiniens américains, en usant de termes peu flatteurs à l’encontre d’Israël et en refusant de se rendre à la conférence de l’American Israël Public Affairs Committee (AIPAC), ce qui a été particulièrement bien vu des électeurs musulmans.

Bernie Sanders a en effet appellé à la reconnaissance de la souveraineté de la « Palestine » et à la pacification du « conflit israélo-palestinien », insistant sur le fait que « La paix signifie aussi la sécurité pour chaque Palestinien. Elle signifie l’obtention de l’autodétermination, des droits civils et du bien-être économique pour le peuple palestinien. Il y a trop de souffrance à Gaza pour que l’on puisse l’ignorer» avait-il déclaré.

Devant un large public conquis d’avance, il avait déclaré : « croyez-moi, les Musulmans et les autres ne vivront pas dans la peur à cause de leur religion, de leur couleur de peau ou de leur origine ».

Ce qui fait dire à certains fins observateurs de la politique américaine que le seul candidat juif de la présidentielle serait en passe de s’imposer comme le candidat « coup de cœur » de l’électorat musulman…

coolamnews

2 Commentaires

  1. Je comprends les musulmans qui voteraient pour un vieux sénile, cela leur permettra d’enfoncer les USA un peu plus dans la perte de son prestige, et terminer le travail d’Obama !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.