Les médecins israéliens en colère contre les critiques :  » Israël compte le moins de morts, car nous sauvons nos patients »

En réponse aux critiques sur la qualité des soins dans les services d’hospitalisation de Corona, les médecins de médecine interne sont indignés par les allégations et disent que malgré la surcharge qu’ils subissent, ils sont en mesure de sauver des patients.
La critique, qui a été formulée ces derniers jours selon laquelle les services corona ne savent pas bien traiter les patients sous respirateur, est rejetée par les médecins de médecine interne, qui souhaitent préciser que la majeure partie du fardeau du traitement des patients hospitalisés à corona incombe à leurs services et à leur personnel, pas à des spécialistes et des consultants.

« Au cours de l’année dernière, j’ai été en charge du service Corona pendant environ 7 mois. Notre caractère unique dans les services d’hospitalisation réside dans les capacités de soins intensifs. Contrairement à d’autres pays dans le monde, nous, les médecins hospitaliers du pays, traitons de tels patients au quotidien, y compris les soins, la respiration, etc… « , explique le Dr Aviv Talmon, expert en médecine interne de Hadassah Ein Kerem et membre du conseil d’administration de l’Association de médecine interne.

« Je peux dire de tout mon cœur », ajoute-t-il, « que les patients de mon service, dans une unité de service de patients graves (autres que les soins intensifs), recevaient un traitement très avancé. »

« Les chiffres sont indiscutables », ajoute le Pr Talia Volk, directrice du département de médecine interne chez Shaare Zedek et membre du conseil d’administration du syndicat. 0,6%, contre 2,1% de la moyenne des décès dans le monde. «

En chiffres absolus, on dénombre 842 décès par million d’habitants dans l’État d’Israël, contre 2 040 décès par million d’habitants aux États-Unis, ou 1 979 décès par million d’habitants au Royaume-Uni, ou 1 722 décès par million d’habitants en France. l’hospitalisation la plus faible en Israël par rapport à l’OCDE.

« Depuis un an et demi maintenant, nous mentons avec dévouement sur la clôture du système de santé israélien. Notre effort est énorme et continu. Pour éviter l’effondrement des soins intensifs en Israël, nous avons entrepris en médecine interne de mobiliser et d’assister l’unité des soins intensifs », explique le Dr Internal.

Il a déclaré : « Toute l’année, bien avant l’épidémie de corona, nous sommes habitués à ce que les infirmières des services d’hospitalisation ordinaires soient gravement malades. C’est une vue courante en Israël des services avec un lit standard pour 38 patients, qui hospitalisent en fait environ 45 patients, dont 6-4 sont sous respirateurs. « C’est la moyenne qui est courante depuis des années dans nos 111 services de médecine interne. Il n’y a aucun autre pays au monde qui soit surabsorbé comme nous.

infos-israel.news

1 COMMENTAIRE

  1. Décidément, infos Israël devrait investir dans l’emploi d’un traducteur ou interprète humain…
    Les coquilles du style :
     » nous mentons avec dévouement » ou encore « Toute l’année, bien avant l’épidémie de corona, nous sommes habitués à ce que les infirmières des services d’hospitalisation ordinaires soient gravement malades. C’est une vue courante… »
    Encore d’autres aberrations mais bon.
    Illisible, et cocasse…
    Certes, beaucoup de travail, mais une relecture avant édition est importante, puisque l’article est destiné au public francophone .
    G’mar ‘Hatimah Tovah à toutes et tous…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.