Les États-Unis demandent à être prévenu avant toutes attaques contre l’Iran

Alors que les tensions ne cessent de monter entre Israël et l’Iran, l’administration Biden pousse à la désescalade en appelant l’État hébreu à davantage de transparence sur ses intentions. Selon des sources officielles américaines et israéliennes, les États-Unis demandent à être consultés et prévenus à l’avance avant toute frappe israélienne contre les positions iraniennes.

Si Washington réaffirme son soutien indéfectible à la sécurité d’Israël, il craint que des représailles israéliennes inconsidérées ne dégénèrent en un conflit régional généralisé, mettant en danger ses propres troupes et bases militaires au Moyen-Orient. « Nous voulons avoir voix au chapitre avant qu’une décision soit prise », a confié un haut responsable américain.

Le ton monte en effet après l’attaque attribuée à Israël la semaine dernière qui a coûté la vie à un commandant d’élite iranien près de Damas. Selon des sources proches du dossier, le Pentagone a reproché au ministre israélien de la Défense Yoav Gallant un manque de concertation préalable car les forces américaines risquaient d’être prises pour cibles par les représailles iraniennes.

Les menaces se précisent d’ailleurs de la part de Téhéran, qui aurait transmis des messages à l’administration Biden par des intermédiaires arabes. Leur teneur : en cas d’implication américaine au côté d’Israël, les troupes et installations américaines dans la région seraient directement visées. Même si les canaux diplomatiques iraniens se veulent plus nuancés, l’escalade semble se profiler.

C’est dans ce contexte délicat que le commandant du Commandement central américain Michael Kurilla séjourne actuellement en Israël, afin de coordonner les efforts défensifs conjoints face à une potentielle attaque iranienne. Mais au-delà du renforcement des dispositifs, les Américains insistent surtout sur la nécessité d’une concertation étroite avant toute nouvelle opération israélienne à hauts risques.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Damran

Il va falloir que Biden et sa clique se calment et surtout, qu’ils cessent de considérer Israël comme une république bananière insignifiante.
Israël est un Etat de droit, une hyper démocratie, un Etat souverain, qui n’a d’ordres ni conseils à recevoir de personne, surtout pas de ses faux alliés.
Biden tient à sa réélection de façon obsessionnelle et il est prêt à toutes saloperies pour y parvenir, quitte à « jeter Israël sous l’autobus » selon l’expression des fascistes « Démocrates » alliés aux pires ennemis d’Israël.
Combien de fois allons-nous demander les raisons du silence inimaginable de la communauté juive américaine, la plus importante du monde ???

Jacques

Nous ne préviendrons pas les démocrates qui protègent les islamistes a Rafah !