fbpx
A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil Israel Les Etats-Unis appellent Israël à la rescousse

Les Etats-Unis appellent Israël à la rescousse

3 699 vues
6

Face au développement de l’IA chinoise, les Etats-Unis appellent Israël à la rescousse

Le Congrès américain pousse pour un renforcement de la coopération avec l’Etat hébreu en matière de développement de technologies d’intelligence artificielle, alors que la crainte d’être surpassé par la Chine est de plus en plus prégnante. Une potentielle manne pour les industriels israéliens.

Présenté à la Chambre des représentants par le démocrate Jake Auchincloss début septembre, le projet de loi bipartisan United States-Israel Artificial Intelligence Center Act (USIAIC) marque le rapprochement encore accru voulu par Washington avec Jérusalem sur le développement des technologies d’intelligence artificielle (IA). Un sujet élevé au rang de question de sécurité nationale, au vu des progrès chinois en la matière.

L’USIAIC prévoit la mise sur pied par le département d’Etat d’un centre israélo-américain afin de tirer profit des connaissances des secteurs académiques et des entreprises privées des deux pays pour développer les applications de l’IA, notamment en termes de labellisation de données, un besoin essentiel du renseignement géospatial (GEOINT).

Des liens déjà étroits

Certaines entreprises américaines n’ont pas attendu ce texte pour s’appuyer sur les ingénieurs israéliens. IBM – d’ailleurs particulièrement actif en matière de lobbying sur l’IA – Google et Intel disposent d’importants centres de recherche et développement consacrés à cette technologie dans l’Etat hébreu. Et la création d’un tel centre sur le territoire américain pourrait bénéficier aux opérateurs du secteur, tels Verint.

Le dépôt du projet de l’USIAIC au Congrès intervient après le vote, fin juillet, de l’Intelligence Authorization Act (IAA) pour 2022. Dans le domaine technologique, l’IAA prévoit notamment que la Director of National Intelligence (DNI), Avril Haines, dresse les contours d’un programme de partenariats avec des agences de renseignement de pays alliés pour surveiller la progression des capacités chinoises – dont l’IA – et les investissements de Pékin dans ce secteur .

Intelligence artificielle: Israël dans le trio de tête des pays innovants.

L’ancien président Shimon Peres le voulait. Israël est devenu une puissance en matière d’intelligence artificielle avec un nombre record de startups qui se consacre à ce sujet dans un pays de moins de 8 millions et demi d’habitants. Détail non négligeable, Israël est classé premier mondial dans la part budgétaire du Produit intérieur brut (PIB) par habitant consacrée à la recherche et au développement.

La plupart des gens innovent pour réussir, mais Israël innove pour survivre. C’est Jack Ma, le fondateur du groupe chinois Alibaba, géant du commerce électronique, qui l’affirme au sommet au Sommet israélien de l’innovation, réuni à Tel Aviv avec pour thème principal « l’intelligence artificielle ».

Et sur ce sujet, selon un classement mondial, trois pays sont dans le peloton de tête: les Etats-Unis, la Chine et Israël. Comment les Israéliens se sont hissés dans le trio de tête ? De bonnes universités, des unités d’élite de cyber-sécurité dans l’armée et une bonne dose de Hutzpah, le mot hébreu pour toupet, nous explique David Segev, le responsable scientifique de ThetaRay, un des leaders de la détection des fraudes bancaires à l’aide d’intelligence artificielle. « Les Israéliens sont avant tout très imaginatifs, frondeurs. Ils osent inventer et tester de nouvelles technologies, souvent sans peur de l’échec, sans peur des concurrents .»

C’est le rêve de Shimon Peres qui est en train de se réaliser. L’ancien président israélien s’est éteint il y a deux ans mais il était bien présent à l’ouverture du Centre de l’innovation sous forme d’hologramme. Et son message est passé,  nous confie sa fille Zvia Valden. « On a vu mon père sur scène, parler et partager avec nous un rêve qu’il avait laissé par écrit. L’intelligence artificielle peut ramener à nous des voix qu’il faut écouter… »

JForum

6 Commentaires

    • Pas nécessairement. C’est en partie grâce aux yeshivot que le peuple juif a développé son intelligence collective. Mais il est vrai qu’il serait bon que les étudiants de ces écoles aient accès à un enseignement moderne et éclectique.

    • On ne peut pas « apprivoiser » la Thora comme le feu ou l’électricité. L’étude et la pratique de la Thora sont des finalités, pas une matière première pour faire de bonnes inventions.
      Ce sont les matières profanes qui plafonnent l’intelligence car sans Thora pourquoi recevrions nous l’intelligence ?
      Si on est frustré de ne pas pouvoir frimer devant le monde d’avoir de la bonne cervelle, c’est qu’on n’aime pas la Thora qu’on ne la pratique quotidiennement, ou qu’on be comprend pas pourquoi Hashem nous rend (parfois) intelligent.

  1. Ce n’est pas d’aujourd’hui que les Juifs éclairent le monde avec leurs cerveaux étincelants .

    Où qu’ils se trouvent jaillit la lumiére dans tous les domaines .

  2. Mais où est donc la France dans ce domaine de l’intelligence artificielle ? Comment le peuple français, qui se dit le plus intelligent du Monde, qui a une centaine d’universités et dispose de 6 millions de chômeurs cherchant à travailler et à relever de nouveaux défis, comment ce ‘peuple’, expert en perversité, n’est-il pas sur le podium mondial ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.