Ces manifestations marquent un total manque de discernement, où tout est égale à tout. Mettre sur le même pied d’égalité la Shoah, le passe sanitaire et le vaccin, montre que l’on ignore ce qu’est la Shoah, ce qu’est le passe sanitaire, ce qu’est le vaccin. C’est un monde où les mots n’ont plus de sens, et où parler ne veut donc plus rien dire. Si c’est cela le droit à la parole, cela veut dire que l’on peut faire du bruit avec bouche qui n’a rien à voir avec l’expression d’une pensée rigoureuse. C’est l’expression d’une haine profonde qui ne dit pas son nom, avec l’idolâtrie de soi et de son droit personnel et le mépris des autres et leur droit de vivre en sécurité.

Michel Wieviorka : « Les anti-passe sanitaire jettent leurs forces dans une bataille déjà perdue ».

Pour le sociologue Michel Wieviorka, le mouvement anti-passe sanitaire n’a pas vocation à perdurer car il est trop conjoncturel.

La contestation contre le passe sanitaire et son extension a encore rassemblé plus de 160 000 personnes ce week-end en France. Un mouvement hétéroclite avec une « diversité du profil des manifestants dans les cortèges », selon une note des renseignements territoriaux (RT) datée du 19 juillet, dont les éléments ont été révélés par Le Parisien. Ce rapport alerte par ailleurs contre une radicalisation du mouvement : « A l’instar de ce qui s’est passé durant la crise des gilets jaunes, plus le conflit durera plus le risque est grand que les plus déterminés et les radicalisés parviennent à prendre le contrôle ». 

 

Dans les slogans, des comparaisons, toujours plus extrêmes, aux camps de concentration, à l’apartheid ou à la Résistance, dénoncés par une grande partie de la classe politique. Et la contestation va parfois plus loin que dans la rue, avec la détérioration volontaire de différents centres de vaccination depuis une semaine. Onze sites vandalisés en huit jours, selon LCI. Ce mouvement anti-passe sanitaire qui gagne la France peut-il prendre de l’ampleur ou est-il destiné à rester un épiphénomène au regard de l’histoire ? Pour Michel Wieviorka, sociologue et auteur de Racismeantisémitismeantiracisme : apologie pour la recherche (La Boîte A Pandore), contacté par L’Express, il est « trop conjoncturel pour durer dans le temps ».  

Michel Wieviorka : Nous avons en notre possession diverses informations sur la structure du mouvement, elles nous viennent de l’observation des manifestations, deux journées, à Paris et dans plusieurs villes, suivies par la presse et les médias nationaux et régionaux ; des chiffres proposés par le ministère de l’Intérieur ; mais aussi, au-delà des seules manifestations, de sondages d’opinion sur le mouvement, et du suivi de ce qui circule sur les réseaux sociaux. Mais il n’y a pas encore d’étude en profondeur sur ce qu’il se passe, c’est trop tôt. C’est pourquoi il est compliqué d’en dessiner les contours avec certitude. 

Cependant, sur la base des informations disponibles, on peut commencer à analyser ce mouvement et d’abord les manifestants, qui en sont la face active et visible – car il y a aussi les sympathisants, ou ceux dont l’expression se limite aux réseaux sociaux. Il y a donc d’une part ceux qui refusent sans nuance la vaccination, d’autre part ceux qui ne veulent pas du passe sanitaire, et enfin une opposition plus ou moins haineuse qui surfe sur ces enjeux et qui vise le chef de l’Etat. On peut distinguer chacune de ces significations, sachant qu’une même personne peut avoir des sentiments complexes et mêlés, et qu’il y a des gradations dans les refus et résistances. 

Selon un sondage paru dimanche, 35% des Français soutiennent le mouvement… 

Je pense qu’il s’agit pas seulement d’une adhésion au refus obstiné de la vaccination ou du passe sanitaire, mais plutôt d’une identification à ceux qui sont disqualifiés par le discours politique dominant, qui sont rejetés dans le non-sens, l’irrationalité pure. 

Le mouvement se nourrit-il de théories du complot ? 

La contestation contre la vaccination doit beaucoup aux réseaux sociaux et à internet, c’est là où elle s’informe et cela relève parfois du complotisme, qui n’est pas né hier. Le côté ‘anti-passe’ peut comporter une paranoïa sociale, on pense alors qu’il est fait pour surveiller, contrôler… Mais on ne peut pas ignorer la piètre communication du pouvoir. A l’entendre, il a raison en permanence. Or il y a eu de graves carences et maladresses de la part du gouvernement. Il est trop facile de tout renvoyer au complotisme, alors que la com’ officielle a été si souvent fallacieuse. Par ailleurs, rejeter les anti dans le non-sens renforce la méfiance, alors qu’il faudrait restaurer la confiance en la parole gouvernementale. 

A quel point le mouvement peut-il se radicaliser ? 

Il a son aile radicale, ses excès, ses violences. S’en prendre à une permanence parlementaire ou à un centre de vaccination, c’est grave. Les comparaisons historiques extrêmes avec les pires horreurs de l’Histoire ne sont pas acceptables. Ce ne sont d’ailleurs pas forcément les mêmes qui commettent des violences et ceux qui se comparent à des victimes de la Shoah. Et surtout, beaucoup sont venus, bon enfant, pour simplement manifester. Je ne pense pas que ce mouvement soit en lui-même singulièrement violent. 

D’autre part, le passage au politique en fait limité, apporte une autre radicalisation verbale, comme si ce mouvement pouvait se transformer en masse de manoeuvre pour l’extrême droite. De même que l’on ne pouvait pas confondre les gilets jaunes avec le Black bloc, ici c’est s’interdire de réfléchir à ce mouvement que de le réduire à ses excès. 

S’il perdure dans le temps, il pourrait finir par se radicaliser, pensent les renseignements territoriaux… 

Ce mouvement est beaucoup plus conjoncturel que celui des gilets jaunes. Il se construit à un moment moment de bascule, dans une période où la vaccination devient la règle. Le mouvement ne pourra pas perdurer parce qu’il jette ainsi ses forces dans une bataille déjà perdue. Avec pour certains un erreur d’analyse politique : ceux qui sont hostiles à Emmanuel Macron auraient intérêt à ce que l’on entre dans les débats proprement politiques de l’ère post-vaccination, plutôt que de rêver à l’échec de sa stratégie sanitaire. 

Peut-on comparer le mouvement anti-passe sanitaire et les gilets jaunes ? 

Ce n’est pas un mouvement social comme l »était celui des gilets jaunes. Ici, les acteurs mettent en avant des préoccupations qui vont au-delà de la politique, qui touchent à l’éthique, à la morale, qu’on soit d’accord ou pas, à des croyances, et non des revendications sociales. Ou bien ils ont une conception de la vie en société, une philosophie politique de type libertarien : ‘je fais ce qui me convient, ce n’est pas à l’Etat de dicter ce que je fais de mon corps’.  En revanche, les deux mouvements peuvent se ressembler dans leurs modes d’action : l’organisation via les réseaux sociaux, l’horizontalité de la mobilisation, l’absence de vrais leaders. Mais le sens de la mobilisation est différent. Certains gilets jaunes peuvent néanmoins se reconnaître dans le mouvement anti-passe sanitaire, les deux registres diffèrent sans être incohérents. Et le côté anti-Macron, contre le pouvoir actuel les rapproche. 

L’EXPRESS 

Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, les pyromanes du mouvement antivax

Tous deux candidats à l’élection présidentielle de 2022, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan ont pris la tête du mouvement anti-vaccin et anti-passe sanitaire. Quand certains les accusent de mettre de l’huile sur le feu, eux affirment se battre pour la défense des libertés individuelles.

Le mouvement d’opposition à l’obligation vaccinale et au passe sanitaire continue de prendre de l’ampleur en France. Samedi 24 juillet, ils étaient environ 161 000 manifestants à défiler à travers le pays au nom de « la liberté » et « contre la dictature sanitaire » – 50 000 personnes de plus que le samedi précédent, selon le décompte du ministère de l’Intérieur. À la pointe de cette contestation, deux candidats à l’élection présidentielle de 2022, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, qui dénoncent un « régime d’apartheid » et un « coup d’État sanitaire ».

Quand un Juif a soif d’imiter les goyim, ça donne parfois une envie de vomir

Le projet de loi sanitaire, qui étend notamment l’application du passe, a été définitivement adopté par le Parlement dimanche 25 juillet. Il revient désormais au Conseil constitutionnel de rendre son avis le 5 août.

De leur côté, les opposants ont prévu de poursuivre leur mouvement. Après un rassemblement parisien place du Trocadéro, samedi dernier, Florian Philippot appelle à manifester, samedi 31 juillet, au départ de la place du 18-juin-1940, au pied de la tour Montparnasse. Désormais à la tête des Patriotes, l’ancien lieutenant de Marine Le Pen au Front national – devenu depuis le Rassemblement national –, et le leader de Debout la France n’hésitent pas à dresser un parallèle entre leur action et celle du Général de Gaulle il y a 80 ans, avec un mot récurrent dans leur discours : « résistance ».

« On a bien l’intention de résister en continuant à manifester pour faire pression, en continuant à faire grève, à poser des arrêts maladie, à appeler au boycott du passe sanitaire », affirme Florian Philippot, contacté par France 24.

« Il faudra aller dans les restaurants qui ne contrôlent pas, il faudra aller dans les cinémas en-dessous de 50 [recevant moins de 50 personnes, ndlr], il faudra faire comme le gouvernement : la carotte et le bâton. Donner la carotte à ceux qui résistent et le bâton à ceux qui collaborent », appelle, de son côté, Nicolas Dupont-Aignan [sollicité par France 24, il n’a pas donné suite à notre demande d’interview, NDLR] dans une vidéo postée sur YouTube le 24 juillet.

« Des gens comme Philippot ou Dupont-Aignan sont dangereux »

Au-delà de leur opposition à l’obligation vaccinale pour les soignants et au passe sanitaire, les anciens alliés du second tour de la présidentielle de 2017 ont surtout en commun une volonté de jouer sur les craintes des Français.

Tous deux mettent en doute l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 proposés en France. Tous deux clament que la vaccination n’empêche en rien la transmission du virus et accusent le gouvernement d’écarter des pistes de traitements – hydroxychloroquine, ivermectine, vitamine D – qui, selon eux, seraient pourtant prometteuses. Autant d’affirmations assénées sur les plateaux TV comme des vérités, mais contredites par les faits.

« C’est cynique ! Cynique ! Parce que je les connais tous les trois figurez-vous, et je crois qu’ils sont suffisamment intelligents pour savoir que ce qu’ils disent sont des mensonges », a vertement critiqué sur BFM TV le maire de Béziers, proche du Rassemblement national, Robert Ménard, qualifiant Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan mais aussi François Asselineau de « barjots » tentant une récupération politique.

Une société du contrôle de tous par tous…
Jamais je n’aurais pu penser me trouver dans un tel combat dans ma vie politique.
C’est un modèle de civilisation qui est en jeu.
La société de la Liberté contre celle du contrôle permanent et de la défiance !#Résistons

— N. Dupont-Aignan (@dupontaignan) July 24, 2021

« Une partie des Français ne fait plus confiance aux politiques et certains en profitent. Mais des gens comme Florian Philippot ou Nicolas Dupont-Aignan sont dangereux car ils désinforment les Français sans se rendre compte que les mots ont un sens et qu’ils risquent de mettre le feu au pays », dénonce auprès de France 24 le député La République en marche de l’Hérault, Patrick Vignal, qui a récemment reçu des menaces de mort en raison de son soutien au projet de loi sanitaire.

« C’est le pouvoir qui se radicalise et qui veut brutaliser les gens »

Si le profil des manifestants est très divers – certains sont farouchement « antivax », d’autres se posent simplement des questions sur le vaccin anti-Covid, d’autres encore défendent le principe des libertés individuelles –, le gouvernement reste particulièrement vigilant à l’évolution de la contestation qui pourrait, selon les renseignements territoriaux, se radicaliser, à l’image du mouvement des Gilets jaunes fin 2018.

Outre les menaces de mort à destination de parlementaires, plusieurs centres de vaccination ont déjà été attaqués et deux journalistes de France 2 qui couvraient la manifestation à Marseille, le week-end dernier, ont été insultés, bousculés et chassés par plusieurs individus.

« Pour ma part, j’ai vu au Trocadéro une foule extrêmement bon enfant », estime Florian Philippot, minimisant les incidents mentionnés plus haut. « Il n’y avait pas de gens radicaux. C’est le pouvoir qui se radicalise et qui veut brutaliser les gens et les soignants. »

Le partisan du « Frexit », qui revendique 37 semaines consécutives d’opposition au gouvernement dans la rue, va jusqu’à parler de « régime d’apartheid » pour décrire l’action du gouvernement. « J’assume totalement. L’apartheid, ce n’est pas qu’en Afrique du Sud, c’est aussi un nom commun quand il y a deux systèmes de droit dans un pays. Avec le passe sanitaire, nous sommes exactement dans ce cas de figure. Or, ce système est profondément contraire à l’âme de la France », juge Florian Philippot.

Un avis que ne partage pas l’historien Jean-Luc Barré : interrogé par France Culture au sujet des comparaisons avec l’apartheid ou la shoah par des opposants au projet de loi sanitaire, ce dernier estime que leurs auteurs « dévaluent ces mots » et « oublient ce qu’ils signifient vraiment ». « Si on s’en rappelle sérieusement, aucun de ces mots ne peut s’appliquer à ce que nous vivons aujourd’hui, ajoute-t-il. Aucun. Et on ne se rend pas compte que, derrière la façon dont on exploite ces mots, on attente à la mémoire de gens qui ont véritablement souffert de drames profonds.« 

France 24 

 

26 Commentaires

  1. A titre de comparaison censée sans partie pris, il faut savoir qu’en Russie « sous l’air de Vladimir Poutine », un Russe qui rentre de voyage de l’étranger est soumis à un test PCR à son arriver DANS SON PAYS et pourra s’il est positif rester chez lui en quarantaine.
    Dans notre Europe, si vous voyager même à l’intérieur de l’Europe, un test PCR vous est demandé AVANT L’EMBARQUEMENT et si vous êtes positif, vous n’avez pas le droit de rentrer chez vous, ni même être rapatrié…..vous ne pouvez même espérer mis en quarantaine sur l’ile du Frioul que cela ce faisait jadis!!!
    Alors ne parlons des critères arbitraires pour désigner ce qui est essentiel ou pas….
    Ne parlons pas des étrangers non testés que l’on a fait venir pour faire les vendanges pendant le confinement etc…etc….
    Devant un tel tableau, comment peut-on avoir confiance en nos dirigeants?

  2. Marie-Vic votre intervention est super intéressante et empreinte de réalisme lorsque vous dites que « le principe de mise sous contrainte , en agitant la carotte d’une liberté CONDITIONNELLE est une manipulation de haute voltige ! »
    Cela nous amènera sans aucun doute à être obligé par les nations dans un avenir que je pense très proche à porter une puce dans la main pour toutes sortes de mauvaises raisons et qui nous amènerons à ce que je crois que vous savez. « Nul ne pourra acheter, vendre sans cette puce » ( qui déjà existe et injectée dans bon nombre de sujets des pays nordiques). Cela ressemble fort à ce que les dirigeants actuels tentent de nous imposer avec une arrière pensée morbide.

    • Merci Pierre .
      Oui le principe se met en place .
      Il fallait une raison importante , et le contexte sanitaire en est un prémisse , une sorte d’avant gout de ce qui nous attend en finalité .

      Je lis la bible et je crois au Dieu tout puissant avant tout , MAIS j’ai aussi étudié en psycho ( je ne pratique pas les thérapies car beaucoup de séductions et de dérives ) /études de comportements et communication ,et, sur bien des points il y a des aspects qui se rejoignent : Dieu nous met en garde contre le danger de certaines dérives de dirigeants… et toute la séduction qui va avec ….

      Les gouvernements ont commencé à nous priver de liberté en nous faisant rester enfermés chez nous

      Puis, ils ont distribué des aides financières , ce qui rend les gens dépendants des aides gouvernementales en les habituant à recevoir de l’argent de leur part ( l’état providence ..)

      Puis ils ont progressivement allégé /parfois supprimé les aides ,pour , juste en suivant, imposer indirectement le vaccin par le biais du pass sanitaire , qui, à son tour prive de liberté toute personne qui ne se soumet pas à la contrainte imposée MAIS donne de la  » liberté  » à ceux qui se soumettent , oui, mais qui se soumettent à quoi ? ….: à la CONTRAINTE indirectement OBLIGATOIRE du pass .

      Et pour atteindre l’objectif , ils usent de CULPABILISATION et de DEVALORISATION envers ceux qui refusent les abus et ne tombent pas dans le panneau de leur manip .

      Les populations sont maintenant divisées, et cela est pensé , ce n’est pas le fruit du hasard :
      Diviser pour mieux ….régner .

      Ils ont utilisé , les injonctions paradoxales, on dit aussi double blind, ou double contrainte ( c’est à dire qu’ils ont affirmés des points de vue sur les prises de position à prendre , pour ensuite, agir radicalement à l’opposé de leurs affirmations précédentes et boucler leur objectif final )

      Il faut savoir que ce processus par injonctions paradoxales ( double blind) peut rendre les gens fous, et quand ce n’est pas le cas , ça les met très en colère

      MAIS MALHEUREUSEMENT , dans beaucoup de cas, ça les perturbe , ça provoque de la confusion ,et cela FACILITE LA SOUMISSION aux injonctions /directives ( souvent les dernières qui ont été données ) C’est le but d’ailleurs ! Car les dernières injonctions données sont l’aboutissement qui boucle le processus . ( Principe bien connu en communication )

      Ce modus opérandi , n’est pas neutre

      Il est probable qu’un jour le pass sanitaire soit supprimé si l’épidémie disparait CEPENDANT , on peut penser par anticipation ,que, de par le fait que la soumission a assez bien fonctionné cette fois-ci , ils ne se priveront pas pour appliquer le même mode de fonctionnement sur d’autres sujets plus tard .

      Dans ce cas ,et si c’était le cas ( c’est hautement probable ) , alors les actions abusives se multiplieront et nous nous dirigerons plus vite que prévu vers ce que vous me dites …

      Aujourd’hui, les personnes qui refusent la contrainte du pass , ont des restrictions pour acheter et vendre mais ça reste encore tenable pour le moment …

      MAIS DEMAIN ??? Qui pourra acheter et vendre ? Et sous quelles conditions et quelles nouvelles contraintes et sous quels nouveaux prétextes ???………..

      On le sait . La suite n’est pas très loin ,et je crois même qu’elle arrive bientôt . Ce sera le cran très au dessus, mais les populations y seront malheureusement déjà préparées par le contexte que nous sommes en train de vivre …

      Ils auront appris à ne pas résister aux abus , par crainte, culpabilisation , diverses contrainte déguisées en fausse liberté ,et ils ne s’opposeront plus étant convaincus que…c’est pour leur bien …..

      A partir de là …tout peut passer sans forcer , et donc tout est possible ….

      • Sans même parler de Dieu (qui doit bien rigoler des fois de sa caricature qu’il a créé),
        Tous les ans pendant le sedder de pessah, les enfants apprennent les comportements suivants: le naïf, le pervers et celui qui questionne…..
        La première fois que j’ai Macron, ça a tilte !
        J’ai vu dans son visage et son expression tout droit sorti de la Rome antique: Caligula Minus, le pervers!!!!
        J’ai tout de suite dans un post sur Jforum averti de la dangerosité que m’inspirait cet individu….non non je n’ai pas roulé et fume la galette de pessah.
        Avec l’experience de la vie on apprend rapidement à dévisager un personnage, mais quand on est aveuglé par ce dont on veut nous faire peur alors on tombe dans la dimitude.

        • Bonjour Richard,

          Vous avez eu du discernement Richard. Il est vrai qu’on pouvait constater la dangerosité de cet homme lors d’un meeting pour sa campagne présidentielle. Il s’est mis à crier et on pouvait voir dans
          son regard, sa dangerosité, que le pouvoir lui montait à la tête, qu’il utiliserait ce dernier à de mauvaises fins s’il était élu.

          Ce n’est pas pour rien qu’il a choisi le Louvre pour un discours après sa victoire, lieu chargé de symboles. C’est un monument qui est au centre de Paris, qui fut une résidence royale et impériale, avec l’Arc Du Carrousel ( symbole des empereurs romains ) et la Pyramide ( symbole pharaonique ). Ce lieu représente le pouvoir par excellence, la puissance.

          Vous avez raison de faire la comparaison avec Caligula, car comme lui, Néron et d’autres empereurs romains et même Antiochus Epiphane, nous avons devant nous un « Antichrist ». Et qui dit « Antichrist », dit: n’aime pas les chrétiens, juifs, voire l’humanité.

  3. Et quand le macron, avant même d’être élu, a déclaré que la France avait commis un « crime contre l’humanité » en Algérie, ça, c’est acceptable!

  4. Je le dis souvent ici : – j’aime le peuple juif . Ce peuple intelligent qui apporte tant à toutes les autres nations, qui a attiré les jalousies des autres nations parce qu’il est un peuple brillant . Ce peuple qui a tout subi et qui a dû supporter tant d’injustices dont certaines sont horribles . Que Dieu bénisse le peuple juif au delà de toute espérance !

    Je ne suis pas pour le pass sanitaire . Le PRINCIPE de mise sous contrainte , en agitant la carotte d’une liberté CONDITIONNELLE est une manipulation de haute voltige !

    Il me semble que nous devrions redéfinir le principe de liberté : – Aller au restaurant, au ciné , etc…est-ce cela la liberté ?

    La liberté ne serait- elle pas plutôt (comme cela est écrit dans sa définition):- l’absence de mise sous contrainte, alliée donc à la notion de responsabilité de chacun SANS mise sous contrainte et la capacité de pouvoir dire NON si le contexte l’exige et qu’il est abusif sur le principe ?

    En France l’argument CHOC du gouvernement , consiste à catégoriser les non- vaccinés , comme étant des personnes dangereuses pour leurs semblables ……des parias ….des capricieux disent-ils . ….

    ++++OR , nous savons que des vaccinés ont été réinfectés et certains l’ont été par un Covid FORT !

    Je ne commenterai pas d’avantage SAUF pour souligner un aspect qui caractérise les gouvernements qui mettent les populations sous contrainte d’obligation vaccinale relevant de  » fonctionnements d’intérêts et de mise sous CONTROLE  » …….bien plus que de protection des populations .

    Pour FINIR :
    – je suis outrée que l’étoile jaune soit instrumentalisée comme c’est le cas actuellement . Cela ne devrait pas être accepté , par respect pour la mémoire de ceux qui l’ont portée et que l’on a torturés et exterminés !!

    Toutefois , je me permets de souligner que le PRINCIPE actuel de TRI des populations ( vaccinés, non vaccinés ) , sous prétexte de raison sanitaire, NE PRESAGE RIEN DE BON SUR LE LONG TERME et cela concernera TOUS les peuples soumis à cette règle de tri ……

    En dehors du sujet du covid :
    – le gouvernement français n’aime pas le peuple juif , il en a fait depuis quelques années la démonstration

    Tout n’est que du vent …mais c’est un vent de tempête !!

    Je le dis à notre grande honte , je pense que les juifs de France , devraient revenir dans leur Eretz d’Israel , ils y seraient d’avantage en sécurité que chez nous ….l’antisémitisme grandit et c’est grave .

    PAIX sur Israel !

      • Oui Marco, je suis d’accord avec vous :- Pour ceux qui ont la foi (et respect pour ceux qui ne croient pas, ou ne croient plus, ou n’ont jamais cru :Dieu les aime et les appelle ) ,Dieu est le grand Dieu qui tient toutes les situations entre Ses mains et nous gardera dans les temps difficiles .

        Dans tout ce qui se passe , il n’y a RIEN qu’il ignore et RIEN qu’il ne puisse redresser en SON temps .
        Il veille !
        L’esprit qui agit dans le monde actuellement , n’est pas le sien …MAIS il règne, et au moment qu’il a choisi , il interviendra comme il sait le faire.

        Le monde s’est endurci et s’est éloigné de son créateur MAIS HASHEM aime sa création et il ne l’abandonnera pas ,CEPENDANT nous allons passer par des temps difficiles et ils commencent déjà…..

        Sinon, juste pour dire :

        -Avec l’obligation du pass sanitaire , je ne pourrais pas aller en Israel ..

        J’aurais tant aimé y aller , moi qui viens d’une famille qui n’aimait pas les juifs …et rencontrer des juifs , PAS POUR VOIR des églises catholiques , ça ne m’interesse pas , (( je ne suis pas catholique de surcroit, et je n’ai strictement rien contre les catholiques que ce soit clair , MAIS je me demande bien sur quel principe ils ont allés construire des églises en Israel , tout comme il y a des mosquées d’ailleurs , dont une sur l’emplacement du temple ……..??? !!! )) , MAIS y aller pour connaitre ce beau pays ….,parler avec eux des racines bibliques ,et m’enrichir de leurs connaissances de la torah ….car nos interprétations bibliques sont très  » francisées / occidentalisées  » et renforcer le sens biblique dans le contexte hébreux d’origine ……Bon , donc j’ai fait des recherches sur le net…

        Ce fut un gros chantier …..( rires)
        J’ai aussi fait des recherches sur les fêtes de l’Eternel (car le principe m’était un peu étranger) et j’en ai compris le sens

        Difficile aussi pour moi au début , de comprendre les mois hébreux dans la bible …..j’étais trop habituée à notre calendrier ….Sans parler des années en hébreux biblique …Je perdais tous mes repères ….Quand on n’a pas la culture juive , au début , c’est un peu compliqué , mais ensuite, ça prend tout son sens ….

        J’ai trouvé par hasard ,les vidéos d’un rav ( Rav Dynovisz ) qui a fait des vidéos de visites d’Israel ,donc j’ai visité Israel sur internet …c’est mieux que rien ….c’est tout de même très enrichissant .

        • Je comprends votre tristesse de ne pas vous rendre en Israël, d’autant plus que moi-même, j’avais à coeur d’y aller. Mais avec Dieu, rien est impossible chère Soeur. Il est vrai que parfois on attache de l’importance à rechercher la signification exact d’un mot hébreux mais le plus important c’est de comprendre le sens du verset, d’interpréter au mieux la Parole et de développer une relation avec Dieu. N’est-il pas écrit dans la Parole: « Mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance..; » Osée 4.6

          Ainsi que: » Car j’aime la miséricorde et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes ». Osée 6.6

          Pour finir, prions pour cette nation, le peuple juif et Israël.

          Bonne journée,

          • Merci Marco .
            Pour moi il n’y a rien de sacrificiel dans mes démarches, juste une grande joie et un grand enrichissement ont donné un sens plus précis aux versets , et qui m’ont encore plus rapprochée de Dieu .

            Bonne journée également,

  5. Au début de cette pandémie tout le monde serrait les fesses et priait je ne sais qui ou quoi pour la découverte d’un vaccin et surtout d’être inoculé. Les hôpitaux étaient surchargés et les malades attendaient dans un couloir qu’un autre malade meurt pour avoir sa place…. et il y a eu des millions de morts et cela continue ….(contrairement au paludisme) moins vite puisque de plus en plus de gens sont vaccinés. Et il y a eu des « anti-vaccin », ce qui est tout à fait dans leur droit. Mais qu’ils viennent arborer sur leur poitrine une étoile de David sans même savoir ce que cela représente vraiment, j’estime que c’est inadmissible et imbécile de leur part. Ces gens ont des pratiques inqualifiables et arborent cette étoile dans un esprit antisémite et d’une haine d’Israël sans qu’ils s’en rendent compte. Lamentable. Etonnant qu’il n’y ait pas de drapeaux palestiniens dans cette foule. Bien évidemment il ne faut pas tout accepter les yeux fermés, mais dans le cas présent, ce vaccin est certainement une lueur d’espoir pour beaucoup et que les autres subissent le sort qu’il veulent… ou qu’ils méritent.

  6. Cela fait 18 mois qu’a longueur de journée, radio, télé,internet on nous bourré le mou avec un virus qui ne tu pas plus que le paludisme.
    Ce coronavirus achève essentiellement des personnes fragiles alors que le paludisme vous détruit le plus colosse en deux temps trois mouvements.
    Cet état des choses et ce gouvernement incompétent arrogant et dictatorial me fait plus peur que tout le reste.

    • Sauf que des morts du paludisme en France, ben, c’est pas courant. Et c' »est plus la tension en reanimation qui pose probleme et l’afflux de malades dans les hopitaux que les morts, qui ne sont pas tous des personnes agées et fragiles.

      • Il faut comme même arrêter de prendre les français pour des cons.
        Comment me faire gober une saloperie de vaccin sans savoir les réels causes et conséquences.
        Si Bibi s’est lancé dans la vaccination, je pense qu’il l’a fait avoir une grande suspicion sur l’origine et la gravité supposé de ce virus.
        -N’oublions pas qu’il vient de Chine état totalitaire qui a les dents longue.
        -N’oublions pas aussi que l’Europe depuis début 2000 prévoyait ce genre de pandémie et avait ce projet de passe sanitaire.
        La mondialisation devait inévitablement être vecteur de pandémie.
        (on a ramené le chicungounia de la Réunion avec le moustique tigre)
        Il faut être plus qu’idiot que de ne pas se poser la question:
        La fermeture des frontières ou la dictature vaccinal?
        Qui tire son épingle du jeu dans cet état de peur?
        Nous nous réveillons aujourd’hui en France la gueule enfariné entre état d’urgence sanitaire, urgence écologique et urgence terroriste et on veut nous imposer de garder ce cap avec la peur au ventre.

        Aussi démesuré que ce le soit, si des manifestants rappellent l’ignominie de la Shoah pour dénoncer une politique qu’il juge dictatorial est-ce bien si grave!!!!

        Est-ce que BFMTV et autres propagandistes auraient fait autant couler d’encre contre Dieudonné et autres révisionnistes?

        Aussi, pour Jforum que je soutiens: ne trouvez-vous pas dangereux le commentaire mis sous la photo d’un manifestant en Israël?

      • Par conséquent, la réponse n’est-elle pas dans la création d’hôpitaux, de postes d’infirmières et de médecins plutôt que dans la supression?

        Pensez-vous Marc que des applis covid, QR code, passe-sanitaires, confinements, couvre-feux, chômage, pauvreté soignent les gens et font disparaître les épidémies?

  7. La liberté de chacun (en France) ne se réduit pas à être vacciné par un produit expérimental, coûteux et aux effets secondaires graves et indésirables, alors que par ailleurs le gouvernement interdit les traitements médicaux maîtrisés et efficaces !

    L’égalité ne consiste pas.a favoriser l’obligation vaccinale des citoyens, tout en ne l’imposant pas aux policiers en charge de réprimer les opposants et aux détenus des prisons « qui ne sont pas des cobayes » !

    Serait-il possible que votre conscience vous amène a ne plus cautionner un gouvernement arrogant et incompétent, à tendance totalitaire et qui désigne à la vindicte publique des boucs émissaires qui veulent simplement vivre sans peur ?
    Ou alors , en d’autres temps, vous approuviez les travaux menés par un docteur fou dont je ne citerai pas le nom ?

    • Il faut arreter de dire n’importe quoi, sous pretexte qu’on adhere à une ideologie. Vaccinner coute moins cher à l’etat que la pandemie. Les effets graves ou indesirables sont rares, et les traitement interdits sont surtout inefficaces (genre, placebo).
      Et qu’une minorité d’antivax impose sa loi à une majorité de Francais, cela s’appelle de la dictature.

      • Encore une fois Marc, ceux qui manifestent dans la rue ne sont pas des anti-vaccins et des complotistes mais des personnes qui s’opposent à ces « vaccins » qui n’en sont pas. Ils refusent ce passe-sanitaire qui engendrerait une fracture terrible dans la société et des conséquences dramatiques.

        Savez-vous que d’après Eudravigilance ( organisme de pharmacovigilance en Europe ), il y a déjà 18 000 morts et 1 600 000 effets secondaires graves dû aux vaccins.

        La VAERS aux USA dénombre plus de 40 000 morts et dans certains pays asiatiques, il y a plus de morts avec les « vaccins » qu’avec le covid.

        Alors un conseil, ne croyez pas tout ce qu’on dit dans les médias mainstream et évitez de prendre ces produits, vous et vos proches.

  8. La véritable liberté est de maitriser son destin pas de le subir
    Et aucun masque dans cette foule ? rien pour empêcher la contagion ? on dirait les joueurs de pipeau de Hamelin, qui rendent vulnérable pour mieux exploiter les faiblesses et les peurs,

    • La liberté n’a pas le MASQUE pour symbole, et ce n’est pas parce qu’Israël joue au « super Véran » qu’il est antisémite de remarquer que les mêmes qui interdisent les traitements efficaces obligent au vaccin, ou relèguent les « anti ». Il est désolant pour un homme de Gauche de constater que si Philippot dit vrai , le PS veut rendre obligatoire le vaccin. Personne n’analyse de l’erreur stratégique qui consiste à remplacer une immunité renforcée (traitement) par une immunité artificielle (le vaccin) qui sélectionne des variants et amène aux mutations que l’on constate chez les super-vaccinateurs. Thèse discutable? Discutons en alors, au lieu d’infantiliser par une doxa répétée de façon rituelle, obsédante, condescendante!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.