Les services de renseignements israéliens obtiennent des photos de missiles à Bassorah, en Irak, pointés vers le Golfe

Selon une information en ligne, la présence militaire américaine accrue dans le Golfe et le pic des tensions avec l’Iran pourraient avoir été déclenchés par des photos de missiles iraniens à Bassorah pointant vers la région du Golfe, qui ont été obtenus au sol -et non uniquement par satellite – par les services de renseignement israéliens et partagés avec les États-Unis.

Un rapport de l’analyste et chercheur Mustafa Habib affirme que les services de renseignements israéliens ont obtenu des photos de systèmes de missiles balistiques iraniens parvenus dans la ville de Bassorah, dans le sud de l’Irak, et dirigés vers la région du Golfe.

Ces photos ont pu être prises directement au sol, autour des sites d’installation de ces missiles en position de tir, et non uniquement par satellite.

Le reportage cite l’ancien vice-président irakien Iyad Allaoui, qui aurait été informé par un responsable américain.

L’ancien Premier ministre irakien met en garde: le Hamas a des missiles visant le Golfe

Ayad Allaoui, ancien Premier ministre irakien, l’a révélé jeudi : « Il existe des plateformes de missiles balistiques et non balistiques à Gaza, en Syrie et en Iran, qui sont dirigées vers le Golfe ». Allaoui, qui a des contacts étroits avec Washington, a déclaré avoir entendu cette information de la part d’un «haut responsable américain qu’il a rencontré récemment». Salah Pardaweel, responsable du Hamas, a démenti les affirmations du Premier ministre irakien, affirmant: «Nous ne dirigeons pas nos armes contre notre propre poitrine».

  

Les images n’ont pas été rendues publiques.

Selon le reportage, c’est la raison de la visite soudaine et imprévue du secrétaire d’État américain Mike Pompeo en Irak la semaine dernière.

israeldefense.co.il

Chef de l’IRGC: Nous sommes au bord d’une confrontation à grande échelle

Le général Hossein Salami, chef des gardiens de la révolution iraniens, a déclaré mercredi : « Nous sommes sur le point de faire face à une confrontation à grande échelle avec l’ennemi », a rapporté l’agence de presse Fars. « Ce moment de l’histoire, parce que l’ennemi est entré dans le champ de la confrontation avec nous avec toutes les capacités possibles, est le moment le plus décisif de la révolution islamique. »

  

Alerte sur les forces britanniques et le personnel en Irak, en Arabie saoudite, au Koweït et au Qatar 

La Grande-Bretagne a relevé le niveau de menace pour les forces britanniques et les diplomates en Irak et a placé son personnel et leurs familles en Arabie saoudite, au Koweït et au Qatar dans un état d’alerte accru, en raison de ce que certaines sources disent être un risque accru pour la sécurité à cause de l’Iran. Selon Sky News, une source de Whitehall a déclaré que la Grande-Bretagne pense que l’Iran ou ses supplétifs sont de plus en plus susceptibles de prendre des mesures contre les intérêts britanniques, américains ou autres alliés dans la région, d’une manière qui pourrait être repoussée de manière plausible, si on veut éviter de déclencher une catastrophe totale. hors guerre. Les cibles seraient probablement molles, telles que l’infrastructure pétrolière ou d’autres cibles civiles, a précisé la source. L’objectif serait de provoquer des perturbations, mais pas de faire quelque chose qui pourrait être directement lié au régime et donc qui risquerait de déclencher une dure réaction des États-Unis.

. 

IRGC chief: We are on cusp of full-scale confrontation

Commentaire JForum : pour le moment, le bras de fer militaire entre les Etats-Unis et l’Iran se limite à l’exhibition de forces, en conséquence des provocations multiples de l’Iran, avec des hypothèses fondées, mais, apparemment un manque de preuves avérées sur les actions attribuées aux commandos marine iraniens.

Les Etats-Unis ont exfiltré leur personnel non-combattant de l’Ambassade de Bagdad. La Hollande et l’Allemagne ont suspendu sine die des missions d’entraînement de l’armée irakienne. Les mesures de simple précaution ne sont pas automatiquement des indices de guerre imminente, néanmoins, l’atmosphère sent la poudre.

A cette heure, on ne sait pas précisément vers quels choix s’oriente l’Administration américaine, avec à sa tête, Trump, mais également les réputés Faucons Mike Pompeo et John Bolton. Cette configuration est favorable à Israël et a totalement renversé la table de la mauvaise posture stratégique construite par Obama, avouant mais un peu tard, avoir tout fait pour mener le monde à un accord nucléaire bancal.

Au bout du compte, l’enjeu est que toute relance de négociations offrira un nouveau laps de temps suffisamment long pour permettre aux ingénieurs nucléaires d’achever la fabrication de leurs premières bombes. L’Iran ferait alors entrer la Russie et la Chine dans la danse et, comme avec Kim Jung Un, -qui, en ce sens, a seri de galop d’essai pour Trump – il serait plus simple pour Téhéran de contrecarrer toute progression des résolutions et parachever son oeuvre nucléaire.

La solution viable, seule capable de contraindre l’Iran à baissé pavillon nucléaire, est  très vraisemblablement la confrontation, soit par la destruction des atouts de ses vassaux, mais surtout celle de son programme militaire nucléaire avant que celui-ci ne nuise.

Si on est persuadé du désir d’hégémonie infinie de ce régime iranien totalitaire au Moyen-Orient et au-delà, une fenêtre d’opportunité est ouverte jusqu’en 2020…

 

5 Commentaires

  1. l’iran ne vaut rien , franchement ; ce qu’ils disent c’est que du baratin !!
    vive la grande bretagne qui est partie épauler les USA .
    ça c’est de l’amitié et de la fidélité !!
    ca va c.h.ier pour l’entité islamique .

  2. Les mots la devraient réfléchir à deux fois voir trois, avant de provoquer les Américains, les mots la devraient demander aux japonais ce qu’ils en pensent….

  3. La Mère des batailles tant voulue par les musulmans de tout bord et de tout pays s’approche à pas feutrés. Elle nous coûtera énormement de victimes chez nous. Il faudra alors être un peu plus decisif.
    Que Dieu et Tsahal nous viennent en aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.