Le Monde s’excuse pour graphisme hitlérien de Macron

6
1159

MÉDIAS – Le Monde a présenté samedi 29 décembre dans la soirée ses excuses après la parution d’une photo malheureuse à la une de son magazine hebdomadaire qui montre Emmanuel Macron sur les Champs Elysées dans un décor pouvant évoquer Hitler et la mise en scène nazie.

“La couverture de M le magazine du Monde datée du samedi 29 décembre a provoqué des réactions critiques de certains de nos lecteurs. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés”, s’est excusé le directeur des rédactions Luc Bronner dans lemonde.fr.

 

 

Il a expliqué que “les éléments utilisés faisaient référence au graphisme des constructivistes russes au début du XXe siècle, lesquels utilisaient le noir et le rouge. La couverture s’inspire par ailleurs de travaux d’artistes, notamment ceux de Lincoln Agnew, qui a réalisé de nombreux sujets graphiques pour M le magazine du Monde”.

Dans un second tweet, Luc Bronner publie d’autres exemples de couverture réalisées avec cette charte graphique.

 

 

Sur un fond de couleurs blanches et rouges comme celles du drapeau nazi, le chef de l’Etat apparaît raide et sévère, à moitié de profil, pouvant rappeler une posture d’Hitler dans les affiches de propagande nazie.

Cette couverture, parue en pleine manifestation des “gilets jaunes”, est titrée: “De l’investiture aux gilets jaunes: les Champs Elysées, théâtre du pouvoir macronien”.

Cette photo de une a provoqué de vives réactions parmi les partisans d’Emmanuel Macron, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand, qui en est proche, tweetant notamment : “Hâte de comprendre ce qui fonde les références graphiques et iconographiques du Monde. S’il ne peut s’agir de hasard, de quoi s’agit-il alors ? À la recherche du sens perdu…”

 

À noter que les explications du Monde n’ont pas convaincu le dessinateur Joan Sfar, pour qui cette couverture est une “honte”.

View this post on Instagram

La honte.

A post shared by Joann Sfar (@joannsfar) on

 

Le HuffPost

 

6 COMMENTS

  1. quand on dit que ce torcchon “le Monde” est IMMONDE cela est totalement confirmé par cette photo
    l’IMMONDE EST AUSSSI COMME MEDIA PART OU l’AP DES TORCHONS MENSONGERS NOTOIREMENT ANTIJUIFS ET ANTI-ISRAELIENS ATTISANT SANS CESSE LA HAINE CONTRE LES FRANCAIS JUIFS PAR DES FAKE NEWS OU DES DEFORMATIONS DES EVENEMENTS
    CES TORCHONS DEVRAIENT CESSER DE DIFFUSER ET DE DISPARAITRE Y COMPRIS LEURS SATELLITES COMME LA RACAILLE “COURRIER DIPLOMATIQUE DU MONDE”
    ON POURRAIT Y AJOUTER LE CANARD BOITEUX ENCHAINE AVEC SA PARTIALITE SURTOUT LORS DE PRSIDENTIELLES EN ELIMINANT FILLON GRACE AUX INFORMATIONS QUE LUI A DONNES BERCY MAIS AUSSI DES DEFORMATIONS DES EVENEMENTS
    LE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA CULTURE DEVRAIENT ARRETER DE SUBVENTIONNER CES TORCHONS

  2. Qui n’aura perçu que l’Im-monde, ce prétendu “journal” _subventionné desormais par nos deniers_ ne reflète plus que les idées aux intentions “graphiques” plus que douteuses…?
    Le monde (anagramme de demon) a finalement laissé paraître les exhalaisons des remugles et autre miasme suintant du choix graphique de son logo, à caractères gothiques (!), et c’est en fait l’association des couleurs, rouge et noire, de la photo, noire et blanche, et la typographie gothique qui ont fait, enfin, tilter le lectorat.
    L’influence de la forme sur le fond…
    N’était-ce point ce canard déchaîné qui entendait moraliser la presse divergente sous la nommination “faschosphere”, surtout quand elle défend Ysraël, ou Trump et condamne la cécité pro arabo-islamiste ? Et qui a même créé un organe d’annotations ?
    Il reste le Vogalene©…
    Et pour les probios, le nux vomica, à dissolution 1.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.