crédits/photos : SALEH ABO GHALOUN (AFP/FILE) Displaced Syrian children play in the mud at the Bab al-Salama camp, set up outside the Syrian city of Azaz on Syria's northern border with Turkey, on October 30, 2016
Israël a approuvé cette semaine l’accueil d’une centaine d’orphelins syriens, a indiqué le ministère de l’Intérieur, malgré l’état de guerre persistant entre les deux pays voisins.

Selon un communiqué issu du ministère samedi, le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a ordonné à son personnel d’entrer en contact avec les organismes internationaux présents en Syrie, afin de coordonner l’arrivée des enfants.

« La situation en Syrie est très difficile », a déclaré Deri dans le communiqué, et « les civils ont été massacrés pendant des années à quelques dizaines de kilomètres d’Israël ». 

« J’ai décidé d’ordonner à des responsables de mon ministère de mettre en oeuvre un projet d’accueil des enfants, pour des raisons humanitaires afin de sauver une centaine d’entre eux de l’horreur des massacres, et de leur offrir une vie meilleure en Israël », a-t-il ajouté.

Cette centaine d’enfants de Syrie, un pays en guerre depuis 2011, deviendront résidents permanents après une période de résidence temporaire de quatre ans, et pourront rester en Israël sans limitation de durée, a dit un porte-parole du ministère, confirmant des informations de la chaîne 10.

Les autorités chercheront des familles d’adoption dans la population arabe israélienne, qui représente 17,5% de la population israélienne totale. Les parents proches des orphelins, comme les frères et soeurs, pourront obtenir le statut de réfugiés.

Israël est officiellement en état de guerre depuis des dizaines d’années avec la Syrie. Les relations sont d’autant plus tendues que le régime syrien est soutenu par le mouvement chiite libanais Hezbollah, grand ennemi d’Israël, dans ses combats contre les rebelles.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a toutefois soigné sur son sol des blessés de ce pays, y compris des combattants rebelles. Plus de 2.000 Syriens ont été traités depuis 2013 dans des hôpitaux israéliens, selon l’armée.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou avait dit en décembre sa volonté d’étendre l’aide médicale israélienne à la population civile syrienne.

I24 NEWS

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.