Le Likoud est dans la tourmente, ce qui n’arrangent pas les choses pour la situation politique israélienne, et derrière cela c’est la gouvernance d’Israël qui est une fois de plus en danger. La réforme du système politique israélien devient une urgence absolue.  Un pays démocratique ne peut pas être pris en otage par l’avidité de quelques personnages aveuglés par leurs intérêts personnels.

Les coalitions de gouvernements doivent être définies avant le jour des élections, pour que les alliances soient claires dès le départ. Au soir des élections la coalition majoritaire, menée par son chef, obtient alors le mandat de premier ministre, de manière démocratique.

Les prétendants

Plusieurs ministres ou députés du Likoud ont déjà fait savoir qu’ils brigueront la présidence du Likoud une fois que Binyamin Netanyahou aura quitté la vie politique. Ils s’appellent Israël Katz, Nir Barkat, Avi Dichter ou encore Tsagi Hanegbi. Mais aucun d’entre eux ne s’était encore exprimé de manière aussi négative envers son chef de parti que Yuli Edelstein lundi soir.

L’ancien président de la Knesset et ministre de la Santé a lancé une « mini-bombe » en annonçant officiellement sa candidature pour les prochaines primaires mais surtout en émettant sur un plateau de télévision des propos jamais entendus ouvertement : « L’ère Netanyahou est révolue »… »avec lui nous resterons dans l’opposition »… »il a échoué à quatre reprises et il n’y a aucune raison pour qu’il réussisse une prochaine fois » etc.

L’ancien ministre a estimé « qu’il fallait changer de disquette ». Il a toutefois reconnu que Binyamin Netanyhou fut un bon Premier ministre mais « qu’il n’a plus la possibilité de revenir au pouvoir ». « C’est moi ou un gouvernement dangereux dirigé par Lapid et Meretz », a rajouté Edelstein. Il a appelé à des primaires avancées, affirmant qu’il y a à la Knesset une majorité de soixante-dix députés de droite et que la formation d’un nouveau gouvernement pourrait se produire encore durant cette législature.

Dans l’entourage de Binyamin Netanyahou on répond : « Le Likoud est un parti démocratique. Binyamin Netanyahou a été régulièrement réélu à la tête du Likoud, il y a deux ans avec une large majorité de 72,5% des voix. Quiconque est intéressé à se présenter est invité à le faire dans le cadre de primaires ».

L’ancien ministre a déclaré qu’il était personnellement prêt à jurer qu’il ne quitterait jamais le Likoud, et a invité d’autres chefs de parti potentiels à prendre le même engagement. Edelstein a également déclaré que lui et Netanyahu avaient « des différences stylistiques – je me bats contre la Cour suprême non pas pour le bien d’une personne, mais pour le bien de la séparation des pouvoirs ».

La semaine dernière, Amit Segal a suggéré que Netanyahu commençait à penser à quitter la politique, se rendant compte que cela ne fonctionnerait pas rapidement pour détruire la coalition Bennett-Lapid. On remarque à la Knesset à quel point les députés du Likoud se comportent différemment : les « bibistes » font du bruit et gênent Bennett, mais les « poids lourds » du parti restent tranquillement assis et s’abstiennent de violentes démonstrations de loyauté envers Netanyahu. Certains d’entre eux désignent publiquement Bennett comme le chef du gouvernement, ce qui, dans le Likoud d’aujourd’hui, est un signe de déloyauté flagrante envers le leader.

La chronique de Segal dans Yediot Ahronot a provoqué une réaction de colère du camp Bibist, mais le journaliste n’a informé le public que de la situation réelle dans le parti Likoud.

La réponse de Netanyahu à la déclaration d’Edelstein est la suivante :

« Julius Edelstein dit la même chose aujourd’hui que Gideon Saar l’a dit il y a deux ans lorsqu’il s’est présenté aux primaires contre Netanyahu. Il a ensuite perdu contre Netanyahu avec un score écrasant. Aujourd’hui, Gédéon ne franchit pas la barrière électorale. Julius perdra avec un score encore plus dévastateur. »

Yair Netanyahu a répondu à la déclaration d’Edelstein par des citations « diffamatoires » sur le sombre passé de son beau-père Leonid Nevzlin.

JForum

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.