Le « reporter » d’Al Jazeera qui a documenté le massacre du Hamas va recevoir des soins médicaux au Qatar

Ismail Abu Omar, qui a participé à l’invasion du 7 octobre et a été blessé dans l’attaque de Tsahal, identifié comme commandant adjoint du peloton du Hamas, est actuellement évacué pour traitement médical à Doha, au Qatar.

Hadar Adi

Le journaliste d’Al Jazeera Ismail Abu Omar , qui a documenté le massacre du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre et a été blessé la semaine dernière lors d’une attaque au nord de Rafah dans le sud de la bande de Gaza , a été transporté par avion pour recevoir des soins médicaux à Doha après que sa jambe ait été amputée. a rapporté dimanche le réseau qatari.

La jambe d’Abu Omar a été amputée à la suite de l’attaque et son état s’est depuis détérioré.

כתב אל-ג'זירה אבו עומר מדווח מניר עוזIsmail Abu Omar, journaliste d’Al Jazeera et terroriste du Hamas

Samedi soir, Al Jazeera a rapporté que les médecins de l’hôpital européen de Gaza avaient mis en garde contre des complications potentiellement mortelles après qu’Abou Omar ait été opéré vendredi soir.

Les appels à son transfert hors de la bande de Gaza se sont multipliés, invoquant le manque d’installations médicales nécessaires pour le soigner.
Le Dr Mohammad Alfar, chef d’une délégation médicale américaine non officielle à Gaza, a également mis en garde contre une nouvelle détérioration de son état.

Suite à ces informations, Al Jazeera a annoncé dimanche qu’Abu Omar avait été transféré via le terminal de Rafah vers l’Egypte d’où un avion qatari l’avait transporté vers Doha. Il reçoit des soins médicaux dans l’émirat, bien qu’il soit accusé par Tsahal d’être un terroriste et un commandant adjoint d’un peloton du Hamas. Le photographe blessé à ses côtés, Ahmad Mater, reste dans la bande de Gaza, connecté à un respirateur.

Abu Omar était entré dans le kibboutz Nir Oz avec des terroristes du Hamas le 7 octobre et avait documenté les horreurs. Il a également partagé une vidéo dans laquelle on l’entend dire : « Les frères ont avancé, ‘Masha’Allah’ que Dieu vous bénisse. »

Dans des images qu’Omar lui-même a mises en ligne le jour des attaques, on peut le voir à l’intérieur du kibboutz Nir Oz et il a même fait l’éloge des terroristes du Hamas qui ont commis ces atrocités, en disant : « Les amis ont progressé, que Dieu les bénisse. »

Le 7 octobre, il s’est également vanté que des enfants palestiniens « joueraient avec leur tête » en référence aux civils israéliens massacrés.

JForum.fr avec ynet

Ismail Abu Omar, journaliste d’Al Jazeera, au kibboutz Nir Oz le 7 octobre, et après avoir été touché lors d’une frappe à Rafah, dans le sud de Gaza, le 13 février 2024. (Capture d’écran : X)

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pauliltique

Le Qatar l’ un des piliers du terrorisme palestinien islamiste

METAFOR

l’E. va s’en occuper

Merci

Dommage qu’il y est survécu à son élimination , ce terroriste du Hamas mériterait l’enfer pour ce qu’il a fait de mal le 7 octobre c’est inacceptable