“Mourir martyr est la plus belle chose dans la vie d’un croyant” : le leader islamiste de Barakacity accusé d’apologie du terrorisme

Par 

Auteur

/ Jeudi 27 août 2020 à 21:4135

Idriss Sihamedi. Photo © Capture d’écran Canal Plus

Sur Twitter, jeudi 27 août, Idriss Sihamedi a de nouveau fait étalage de son amour pour les thèses islamistes.

Pour Idriss Sihamedi, il y a « les croyants » musulmans et « eux », c’est-à-dire ceux qui ne le sont pas (les infidèles, les Kouffars). Sur Twitter, jeudi 27 août, le président de la très controversée association Barakacity a estimé que « mourir martyr est la plus belle chose. »

« C’est ce qui nous diffère d’eux »

« Parce que personne, ni même les lois, pourront enlever cette croyance, cette idée que mourir martyr est la plus belle chose dans la vie d’un croyant et que combattre l’oppression et l’injustice est un devoir. C’est ce qui nous diffère d’eux : aimer la mort comme ils aiment la vie », a-t-il écrit. Et d’ajouter, dans un second message : « Tous les commentaires ci-dessous révèlent exactement ce que je dénonce : les vénérations des martyrs chrétiens devenus saints, vs les musulmans qui se défendent et meurent pour leur religion comme à Christchurch. Martyrs musulmans = terroristes, Martyrs chrétiens = saints. »

 

 

Des tweets qui n’ont pas manqué de susciter l’ire de Zineb El Rhazoui, journaliste devenue chantre de la laïcité. « Le président d’une association de droit français, BarakaCity, fait tranquillement l’apologie du terrorisme sur Twitter. ‘Nous’, c’est les terroristes, et ‘ils’, ce sont les Français. À quelques jours de l’ouverture du procès de Charlie Hebdo, en voilà un qui défend les Kouachi », a-t-elle écrit sur Twitter. « Nous ne pouvons pas tolérer ce genre de propos dans notre pays », a par ailleurs réagi François Jolivet, député LREM de l’Indre. « Ceci est un appel au crime. Et une justification, à l’avance, du prochain attentat islamiste. Le tout n’est pas destiné aux gens qui s’en indignent, mais à ceux qui, discrètement, puiseront dans ces paroles l’excuse pour passer à l’acte », s’est également indigné le professeur de philosophie Raphaël Enthoven.

« Dire ’non’ à une femme qui veut me serrer la main »

Au mois de mars dernier, Valeurs actuelles dressait le portrait d’Idriss Sihamedi et de sa sulfureuse association. « La première fois de ma vie que je peux dire à une femme qui veut me serrer la main ‘non’ dans la joie et la bonne humeur. Ça fait bizarre de voir que des choses halal deviennent normales », avait-il par ailleurs écrit, à l’époque, en référence au coronavirus.

Ceci est un appel au crime. Et une justification, à l’avance, du prochain attentat islamiste. Le tout n’est pas destiné aux gens qui s’en indignent, mais à ceux qui, discrètement, puiseront dans ces paroles l’excuse pour passer à l’acte.

2 juin 2017 :  L’ONG Baraka City perquisitionnée dans une enquête pour financement du terrorisme

11 août 2016 : Richard Rossin : Salafist business ou l’humanitaire dévoyé

3 sept. 2019 – Baraka city : islam rigoriste et action humanitaire. BarakaCity, ONG humanitaire islamique française, s’est retrouvée de nombreuses fois au cœur …

Quand la télé raffole des ennemis de la République – JForum

26 JANVIER 2016, par Isabelle Kersimon
www.jforum.fr › France
26 janv. 2016 – BarakaCity était venue médiatiser le cas de Moussa, militant actuellement … Idriss Sihamedi, le président de BarakaCity, se présente lui aussi …

valeursactuelles.com

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

4 Commentaires

  1. Mais c’est fou fou à quelle vitesse vertigineuse la France dégringole !!
    au Maroc , ou je suis né et ou j’ai passé le plus clair de ma jeunesse , un trublion de la sorte qui balance une connerie pareille finit dans le quart d’heure dans une cellule accroché par les pieds , et toute la famille arrêtée pour enquête approfondie !!
    On demande pas tant, mais là ..c’est bon les gars ..
    Mais ils foutent quoi nos dirigeants là ..?

  2. Dans un pays où l’antisémitisme est considéré comme une opinion, tandis que des terroristes islamistes assassinent et agressent des Juifs, en toute impunité, et que les manifestations BDS interdites se tiennent au nez et à la barbe de la police, tandis que l’Agence France Pourritures balance des dépêches mensongères, faut-il s’étonner des déclarations de ce malade mental qui prône ouvertement le martyr ?
    Tariq Ramadan fait très fort lui aussi, alors qu’il est accusé de plusieurs viols, il va ouvrir un centre qui va dispenser des cours sur le féminisme et l’éthique !!!
    Quelle différence avec le paquet de dictatures criminelles qui siègent à l’ONU au Comité des Droits de l’Homme, Chine, Russie, Pakistan et autres ordures, qui passent leur temps à condamner Israël, l’hyper démocratie, de façon systématique, avec l’hypocrite complicité de la France du Micron et autres donneurs de leçons qui aboient sans arrêt….

  3. Grand dieu, les propos de ce type ne tombent donc pas sous le coup de la loi réprimant les appels au meurtre, à la haine raciale ? Je ne comprend même pas que c e type ne soit pas en prison pour apologie du terrorisme !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.