Le fils de bonne famille numéro 29 attend son tour pour un viol collectif à l’ hôtel Red Sea d’ Eilat.
Par Chen ARTZI SROR du Journal Yediot Aharonot
( photo )
Une jeune fille de 16 ans entre dans les toilettes complètement saoule et en sort fragmentée en 30 morceaux. Un homme attend gentiment dans la queue. Il a une mère et une sœur mais il est là. Il attend juste pour un viol.
Le fils de bonne famille numéro 29 attend son tour pour un viol. Des douzaines d’ hommes devant lui et le dernier derrière lui. Le fils de bonne famille numéro 29 attend son tour dans les toilettes. Il sait que ce sera fini dans un moment. Peut-être qu’ il se demande s’ il va prendre une photo, peut-être a-t-il peur qu’ on le prenne en photo. Il est très excité. Plein d’ adrénaline.
Le fils de bonne famille numéro 29 à peut-être 35 ans, ou peut-être 25 ans, ou peut-être 65 ans. Avant lui, il y avait des jeunes de 15 ans aussi. Mais comme un bon garçon il attend gentiment dans la queue. Il a une mère, et des sœurs, mais il est toujours là. Il fait la queue pour un viol. Et elle? C’ est une prostituée, elle se donne et ne crie pas, elle en demande, oui, elle en redemande probablement. Qui ne souhaiterait pas que 30 hommes prennent leur tour avec elle? Et le fils de bonne famille numéro 29 ne sort pas du rang. Il n’ appelle pas à l’ aide. Il ne se pose pas de questions. Après tout, il y a beaucoup d’ autres bons garçons devant lui, derrière lui et sur ses côtés. Qui sont venus tirer leur coup, qui sont venus pour une fellation. Qui sont venus pour la détruire.
Il ne la connaît pas. Il attend avec eux, dans la queue, pour un viol, comme s’ il attendait le bus. Je me demande s’ il portait un masque, s’ il est interdit d’ être groupés ici. S’ il a parlé à l’ homme, avant lui, ou derrière lui. S’il les connaissait. Peut-être les a-t-il entendus. Il les a entendu dire, « elle est complètement saoûle mon vieux complètement saoûle, fais ce que tu veux avec elle, mon vieux ».
Le fils de bonne famille numéro 29 a vu pas mal de films pornos dans sa vie. Peut-être a-t-il vu des vidéos de filles comme elle, passer par les mains de bons garçons comme lui. Des vidéos de Maya Napa, sur son téléphone, comme des stickers de Shabbat Shalom. Allez, c’ est son tour. Il ne la regarde pas dans les yeux. C’ est juste une histoire de mec. Et il veut pouvoir dormir ce soir.
Une jeune fille de 16 ans, saoûle, seule dans les toilettes. Des douzaines d’ hommes en face d’ elle. Personne pour l’ aider. Une jeune fille de 16 ans, seule loin de la maison. Elle arrête de compter. Elle a perdu le sens du temps. Ils n’ ont même plus forme humaine. La jeune fille de 16 ans les voit défiler comme des démons dans un cauchemar sans fin. Elle veut crier, mais pas un son ne sort de sa bouche. Elle veut se lever mais ses organes sont lourds, blessés, pénétrés. Une jeune fille de 16 ans, au regard vide, mais qui brûle le visage de ses violeurs. Encore un et encore un et encore un. Personne pour la sauver. Personne pour les virer, pour leur crier dessus, pour appeler la Police, pour appeler sa mère.
Une jeune fille de 16 ans sait que de ces toilettes, elle ne ressortira pas entière. Elle n’ en ressortira peut-être même pas du tout. Il y aura un après. Peut-être A, peut-être C, un stress post-traumatique, un désordre de comportement ou alimentaire. Cela viendra comme un paquet de honte de honte de honte et une humiliation abyssale pour elle-même. Elle sortira de là coupable coupable coupable toujours coupable. Profanée pour toujours. Elle en ressortira, une femme qui voudra mourir, chaque jour de sa vie. Une jeune fille de 16 ans entre dans les toilettes saoûle, elle en sort fragmentée en 30 morceaux. Prostituée de caniveau.
Une équipe d’ enquête spéciale a été établie, et nous connaissons déjà le scénario. La Police ne saura pas comment enquêter, la cour ne saura pas comment punir, et les violeurs rentreront chez eux comme des héros torturés. Les avocats, dans des costumes de luxe, diront qu’ elle l’ a bien voulu, qu’ elle a falsifié son identité pour entrer dans la fête, qu’ elle portait juste un maillot de bain. Qu’ elle a invité l’ un d’ entre eux à venir dans sa chambre. Un Blood Libel de plus.

Bien que le suspect principal ait été arrêté, bien qu’ il ait tenté de se faire passer pour un médecin, et promis de l’ aider, et même s’ il est connu par la Police – il a déjà menacé une Policière de viol – il n’ ira pas en prison. Il fera un service communautaire. Peut-être. Comme Moshe Ivgi, Warren Beatty. Comme de nombreux autres. Tout le système s’est fait prendre en défaut. A propos, ne lui demandez pas pourquoi elle ne s’ est pas plainte.

Et nous? Nos enfants sont jetés au sol. On les frappe sur la tête, on les couvre de force avec une couverture, on les attache. Nos enfants grandissent dans une réalité de promiscuité. Oui il n’ y a ni loi ni justice. Il n’ y a pas de respect pour le corps ou l’ âme. Le système de santé s’ écroule sous une augmentation de folie, d’ enquêtes pour violences sexuelles, qui se comptent en centaines de pour cent. Il n’ y a pas de budget. Et donc pas de thérapeute et pas de formation. Les filles et les garçons en risque errent dans les rues, en vain. Mais il n’ y a pas de budget. Et donc les programmes éducatifs ferment.
Le 1er Septembre, les enfants à partir dès l’ âge de 10 ans seront laissés seuls à la maison. Avec l’ ordinateur. Et personne ne songe que ceci est aussi une attaque terroriste, contre laquelle nous devons nous défendre. Parlez-nous d’ élections, d’ accord de paix, de la normalisation de relations. Continuez à nous aveugler avec des non-sens, des batailles sans but, visant à plus de puissance, d’ argent et de respect. Mais le Premier Ministre ne décroche pas le téléphone pour une jeune fille de 16 ans, pour les parents d’ un enfant de 16 ans. Personne n’ entendra leur cri. Ils n’ ont pas de passe-droit politique. C’ est à ceci que Sodome et Gomorrhe ressemblaient. Seigneur, guérissez-la!.
Chen ARTZI SROR est une journaliste qui se concentre sur la société Israélienne, la culture Juive, les droits des femmes, ainsi que la religion et l’ État.
Elle a complété son service militaire auprès de Galeï Tsahal, la radio de l’ armée Israélienne, et détient maintenant les postes de direction, d’ écriture et d’ édition pour le grand quotidien Israélien Yediot Aharonot.
Son livre en hébreu “Les Nouvelles Femmes Religieuses : Quand le Féminisme Religieux rencontre les Médias Sociaux”, des publications Yediot, présente les histoires de femmes Orthodoxes féministes et de leurs activités en ligne au sein de la communauté religieuse Sioniste.
L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
Ilan David, Napoléon Fitoussi et 59 autres personnes
36 commentaires
J’aime

 

Commenter

15 Commentaires

  1. Pauvre jeune fille. Je suis en colère quand je lis cet article, moi qui suis membre d’une association qui lutte pour les femmes, à qui l’on fait miroiter un avenir meilleur à l’étranger, à qui l’on vole leur passeport dès la sortie de leur pays, que l’on drogue et que l’on met sur un trottoir pour se prostituer. Le malheur va vous poursuivre pour votre entente commune et impure, à souiller une jeune fille de 16 ans. Vous vous donniez bonne conscience en prétextant qu’elle était ivre… Ne l’avez vous jamais été, hypocrites !!! Ne croyez pas, avoir eu un geste innocent, ET SANS CONSEQUENCES. VOUS ME FAITES VOMIR…D.ieu vous a vus, du plus jeune, au plus vieux.. Vous porterez cela sur votre conscience jour après jour. Je sais que le Seigneur a le Pouvoir de guérir cette jeune fille. Et pour vous, la repentance existe !!! Mais une réelle repentance.

  2. Que Dieu lui fasse justice, mon coeur saigne en lissant cette article… Même seul contre trente, j’aurais combattu jusqu’à la mort pour briser les dent de ses loups.
    Que Dieu fasse justice, oui qu’il fasse justice et qu’il guérisse cette bien aimée jeune fille. Amen

    Psaume 58: 10 Le juste sera dans la joie, à la vue de la vengeance; Il baignera ses pieds dans le sang des méchants. 11Et les hommes diront: Oui, il est une récompense pour le juste; Oui, il est un Dieu qui juge sur la terre. Amen

  3. Merci à Madame Sror pour cet article qui me bouleverse, qui m’a obligé à sortir d’une lecture passive d’un article « supplémentaire » relatant un fait divers « supplémentaire « .
    Étant goy et néanmoins lecteur de la Thora je sais que le Saint , Béni soit-Il, ne nous a pas caché des situations semblables et s’est également déjà prononcé à leur égard…
    Puisse le Messie venir sans tarder et établir son règne de justice. Puisse Israël se préparer pour ce jour grand et redoutable. Puisse le Seigneur rendre justice à cette jeune fille, la guérir, et purifier Israël d’une telle infamie.

    • @ Dugonnet Laurent :  » Puisse Israël se préparer pour ce jour grand et redoutable. »

      Je pense qu’on est prêts………

      En ce qui me concerne j’ai gardé dans l »armoire mon costume de Bar Mitsva avec de la naphtaline .

  4.  » Le fils de bonne famille numéro 29 à peut-être 35 ans, ou peut-être 25 ans, ou peut-être 65 ans. Avant lui, il y avait des jeunes de 15 ans aussi. Mais comme un bon garçon il attend gentiment dans la queue. Il a une mère, et des sœurs, mais il est toujours là. Il fait la queue pour un viol  » .

    Un jour il aura des enfants , peut être une fille .

    Que va t il leur raconter ?

    Pareil pour les autres ordures .

    A gerber .

    • En fait, on n’en sait rien et il n’est jamais glorieux de pavoiser, alors que visiblement les séparatistes religieux ne transmettent aucun message qui aille jusqu’aux oreilles de leurs frères dans la difficulté. Et en plus, ils s’en vantent! Ce qui est certain est que les 17 en question ont certainement fait leur bar Mitsvah (majorité religieuse)il n’y a pas longtemps. En milieu ultra-séparé, il y a de la pornographie, des déviations, des escrocs (je peux citer des noms!) et beaucoup de choses pas jolies-jolies.

      Vraiment malsain en un tel cas, de se croire au-dessus de tout soupçon (et d’enfoncer ces misérables pécheurs). Tout Juif sincère devrait avoir honte et se dire : comment est-ce possible? Sur la « Terre Sainte »

      • Je me doutais de votre réaction personnelle qui comme d’habitude croit représenter celle des autres.
        Mais je n’ai ni vanté ni inventé.
        J’ai juste recommandé d’orienter une direction éducative orthodoxe afin de diminuer la probabilité d’assister à ce genre de dégénérescence primitive.
        N’ayons pas honte d’avouer la vérité.
        Sachez qu’en Israël beaucoup de familles athées envoient leurs enfants chez les orthodoxes pour cette raison, et oui, eux ne sont pas complexés !
        Ces gens sont souvent satisfaits des résultats, leurs enfants sont plus timides, plus respectueux envers leurs parents, il arrive que les parents suivent leurs enfants lorsqu’ils voient le résultat.
        Les autres enfants ne sont pas tout à fait fautifs puisqu’ils sont obligés de vivre selon les normes environnantes…
        Je vous en prie, soyez contre si vous le désirez tant, mais cessez de chercher la petite bête.
        Notre Thora est saine pour nous et nos enfants.
        Amicalement vôtre.

        • Oui, je suis d’accord . Il y a quand même une très nette différence d’éducation en les laïcs et les pratiquants (mot que je préfère à orthodoxe) . Est-ce qu’un pratiquant aurait montré un « phallus  » de 2 m. dans une manifestation contre X ? ou serait monté sur la Ménora devant la Knesset tout nu ?
          La Délivrance Finale viendra par le mérite des femmes . Des femmes Tsanouot .

    • La dame qui a fui l Australie est orthodoxe ! elle n est pas innocente !
      Allez voir du cote de Florentine, les orthodoxes qui se deguisent pour se « liberer » de
      votre joug. Nous sommes un peuple comme les autres maintenant ! avec nos qualites et beaucoup beaucoup de defauts !

      • Vous croyez dévoiler un secret ?!
        Le Talmud ramène le cas d’un pratiquant qui alla « se defouler » (Traité de Menahot 44) lorsque ses Tsitsiot lui ont sauté au visage (alors qu’il se « mettait à l’aise ») et de suite il s’est repris et est rentré chez lui. Impressionnée, cette femme « légère » le suivit et demanda à se convertir (à son insu) au Judaïsme et se maria même plus tard avec lui. (car même elle avait déjà compris qu’on n’est pas un peuple comme les autres, d’après sa « longue expérience »…)
        Qu’aurait-il fait s’il n’avait pas eu de Talit Katane?
        Le Talmud conclue:
        1) l’importance d’être entouré de Mitzvot afin d’être protégé du mauvais penchant qui est chez tous (mais contre lequel on a le devoir de lutter)
        2) rien ne sert de faire une transgression car tout viendra de manière permise.
        Mais en aucune manière nos Sages n’ont emmis la conclusion qu’il ne sert à rien d’être pratiquant !?!
        Il n’est jamais trop tard… mais ce sera toujours plus efficace que de manifester contre le mauvais penchant lorsqu’on n’a pas l’intention de respecter certaines règles minimales de pudeur (se plaindre fait toujours bonne image devantles caméras)
        Nos enfants ont besoin d’une éducation Juive et saine, que ceux qui ne la leur donnent ne viennent pas pleurer après…

    • Vous n’avez pas la maturité pour cette épreuve? : être confronté au regard d’une femme sur quelque chose d’aussi sordide. L’auteure, elle, en a le courage, si vous ne pouvez pas suivre, raccrochez. C’est un texte forcément pour adultes qui assument, même les pires dérives des petits frères. C’est vrai que le taux de prostitution à Casa, c’est pas mal non plus! Moulay Rachid, actuellement, c’est équivalent du Quartier Rouge d’Amsterdam (quoiqu’en partie boboïsé) ou des mêmes maisons closes bruxelloises, rue d’Aerschot (Schaerbeek)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.