L’Allemagne regrette le boycott des familles des victimes de l’attentat de Munich

Le gouvernement allemand dit qu’il regrette les projets des familles d’athlètes israéliens tués aux Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich de boycotter une cérémonie du 50e anniversaire le mois prochain.

Le gouvernement allemand a déclaré vendredi qu’il regrettait les projets des familles d’athlètes israéliens tués aux Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich de boycotter une cérémonie du 50e anniversaire le mois prochain et a déclaré qu’il était prêt à poursuivre les pourparlers sur de nouvelles indemnisations.

Onze Israéliens et un policier allemand ont été tués après que des membres du groupe militant palestinien Septembre noir ont fait irruption dans le village olympique le 5 septembre 1972. Ils ont pris des Israéliens en otage, dans l’espoir de forcer la libération de prisonniers palestiniens détenus par Israël et deux de l’aile gauche extrémiste  dans les prisons ouest-allemandes.

Les familles des victimes ont annoncé jeudi qu’elles n’assisteraient pas à la cérémonie commémorative, soulignant les frictions persistantes entre l’Allemagne et Israël. Les deux pays ont construit des liens solides malgré l’héritage durable de la Shoeh, au cours duquel les nazis allemands ont systématiquement tué 6 millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les proches des athlètes accusent depuis longtemps l’Allemagne de ne pas avoir sécurisé le village olympique, de refuser l’aide israélienne et d’avoir bâclé l’opération de sauvetage au cours de laquelle le policier allemand et cinq des assaillants sont morts.

Alors que l’Allemagne s’est excusée d’avoir mal géré la réponse à l’attaque et a ouvert des archives précédemment scellées, les proches des victimes affirment que le montant de l’indemnisation offerte par le gouvernement jusqu’à présent est « une insulte ».

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit, a déclaré vendredi que l’Allemagne s’était engagée à examiner en profondeur ce qui s’était passé il y a 50 ans et était prête à continuer à discuter de la question des « paiements de reconnaissance » aux proches.

« Bien sûr, nous regrettons beaucoup la décision des proches d’annuler leur participation à l’événement », a-t-il déclaré aux journalistes à Berlin. « Le gouvernement espère qu’un moyen sera trouvé pour que les proches puissent décider d’assister à l’événement commémoratif le 5 après tout.

Hebestreit a refusé de commenter le montant de la compensation que l’Allemagne était prête à offrir. Jusqu’à présent, le pays a fourni environ 5 millions d’euros ; Les médias allemands rapportent que le gouvernement est prêt à doubler ce montant, tandis que les proches en demandent beaucoup plus.

JForum.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.